Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

2014 : Emmanuel Macron, l’allié d’Uber dans la place...

 

Le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), dont fait partie la cellule investigation de Radio France, dévoile ce dimanche une enquête en partenariat avec The Guardian sur le géant des VTC Uber. L’enquête s’appuie sur une fuite de 124.000 documents internes au géant des véhicules de transport avec chauffeur.

 

L’enquête a ainsi mis au jour les coulisses d’un « deal » conclu en 2014 et 2015 entre Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, et la société de VTC Uber.

À cette époque, Emmanuel Macron rencontre à plusieurs reprises le fondateur d’Uber, Travis Kalanick, ainsi que des lobbyistes de la société de VTC. Le ministre se bat alors pour assouplir la loi Thévenoud censée réglementer l’activité des VTC en France. En échange, il demande l’abandon d’UberPop, service d’Uber permettant à n’importe qui de s’improviser chauffeur pour arrondir ses fins de mois.

En plein conflit social des taxis, le futur chef de l’État fait preuve d’une certaine bienveillance à l’égard de Uber, ainsi qu’un « appui » de ses services en faveur de l’entreprise. L’enquête décrit aussi que Uber a transmis ses propres amendements écrits à certains députés socialistes, comme le député PS du Maine-et-Loire Luc Belot, afin qu’ils soient déposés à l’Assemblée nationale.

 

La méthode Uber pour s’implanter dans le monde

Au-delà du cas d’Emmanuel Macron, l’enquête de la cellule investigation de Radio France, à retrouver en intégralité sur franceinfo.fr, permet aussi de comprendre comment le géant du VTC a conquis la planète, en jouant parfois avec les frontières de la légalité. (...)

On apprend que pour exercer son influence et faire modifier les réglementations en sa faveur, Uber a fait dresser une liste de plus de 1850 fonctionnaires en exercice, anciens fonctionnaires, groupes de réflexion et groupes de citoyens dans plus de 30 pays. Dont le chef de l’État français, donc.

Lire l’article entier sur francebleu.fr

Corruption à tous les étages

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2991027

    Il aime ça, le beur et l’argent d’Uber.

     

    Répondre à ce message

  • #2991035
    Le 12 juillet à 03:28 par Fang dali
    2014 : Emmanuel Macron, l’allié d’Uber dans la place...

    Correction d’une erreur…ayant un nouvel IPhone, j’ai fait disparaitre l’application Uber.

     

    Répondre à ce message

  • #2991041
    Le 12 juillet à 05:30 par franckyfish
    2014 : Emmanuel Macron, l’allié d’Uber dans la place...

    On sait tous très bien que ce sont des affaires de petits copains. Le plus flagrant, ce sont ces compagnies de car à bas coût (Flixbus, Ouibus...etc) qui ont deferlées sur l’asphalte dés le lendemain de la loi Macron 2015. Des compagnies avec des cars flambants neufs, tous ayant reçus leurs couleurs et logos à leur effigie. Je pense qu’il en faut des millions et des certitudes pour investir autant. Les cars étaient déjà prêts, en garage, attendant sagement la legislation. Y’a qu’a voir le petit citoyen lambda qui veut se lancer dans une aventure comme celle-là. Rédaction de projet, estimation de chiffres d’affaires , convaincre la banque avec un éventuel apport de capitaux et concretisation. Ça ne se fait pas en une journée ! Ou alors, il faut des bonnes connaissances...

     

    Répondre à ce message

  • #2991075
    Le 12 juillet à 07:38 par Le marionnettiste
    2014 : Emmanuel Macron, l’allié d’Uber dans la place...

    Rappel
    La commission Attali proposée à l’époque de Sarkozy de libérer les agréments de Taxis.

     

    Répondre à ce message

  • #2991096

    Ubérisation des Peuples ,Corruption des Elites...

    A part quelques ilots et des individus isolés ,
    le marécage a tout envahi .
    L’église et l’école ne sont plus rien .
    Les escrocs d’en haut et d’en bas font la Loi .
    La Finance règne en maître absolu !

     

    Répondre à ce message

  • #2991114
    Le 12 juillet à 09:18 par miles davis
    2014 : Emmanuel Macron, l’allié d’Uber dans la place...

    "la cellule investigation de Radio France", c’est une blague ? Non, sérieusement, c’est qui ?

     

    Répondre à ce message

  • #2991142
    Le 12 juillet à 11:00 par Oncle Jo
    2014 : Emmanuel Macron, l’allié d’Uber dans la place...

    Merci aux 58% de macronnards (et aux abstentionnistes) qui ont approuvé l’ubérisation de la société, la répression des GJ, le travail forcé sous injection Pfizer, l’entretien de la haine, etc etc...

     

    Répondre à ce message

  • #2991164
    Le 12 juillet à 12:18 par anonyme
    2014 : Emmanuel Macron, l’allié d’Uber dans la place...

    Pourquoi on l’emmerde avec cette vieille histoire Uber, sur toutes les chaînes et tous les merdia, alors que pour McKinsey silence total et pour Pfitzer pas un mot ! Et tous les gogos de se scandaliser sur cette affaire ridicule !
    Tant mieux si des Uber viennent casser le monopole de ces lobbies qui braillent à la "concurrence déloyale " dès qu’on remet en cause leurs privilèges et leurs pouvoirs de nuisance ! Vivement d’autres Uber pour le train, les pharmacies et les bureaux de tabac !

     

    Répondre à ce message

    • #2991401

      Avertissement à Macron qui tente de maintenir un lien avec Poutine ? Ou ne traumatise pas assez le pays ?
      Aucune raison sinon de ressortir maintenant cette vieille affaire qui est un secret de Polichinelle.
      Le sujet n’est pas Uber, mais qui gouverne ?

       
    • #2991409

      Des commentaires toujours aussi fins. Personnellement je lui demanderais bien, puisqu’il dit qu’il assume, pourquoi alors aucune de ces rencontres ne figuraient à l’agenda officiel. La vérité c’est qu’il nous prend en effet pour des gogos (à quoi on peut ajouter que les gogos ne sont pas toujours ceux que l’on croit).

       
    • #2991555

      « Avertissement à Macron qui tente de maintenir un lien avec Poutine ? »
      Maintenir un lien avec Poutine en fournissant des armes au « camp » adverse ?!

       
    • #2992125
      Le 14 juillet à 05:15 par anonyme
      2014 : Emmanuel Macron, l’allié d’Uber dans la place...

      @Éric. Ricou est choqué ! "pourquoi alors aucune de ces rencontres (avec uber) ne figuraient à l’agenda officiel.".
      Et les rencontres avec Bourla/ pfitzer ?
      Et le "comité de défense" secret pour les décisions sanitaires pendant 2 ans ?
      Ça, ça choque moins Ricou !

       
    • #2992456

      Qui a parlé d’être « choqué » ?! Tu sais faire la différence entre relever une contradiction et le fait d’être … « choqué » ? Pour le reste de ton comm, tu parles tout seul en réalité. Tu devrais à l’occasion envisager sérieusement de quitter tes gros sabots pour te mettre à réfléchir deux secondes avant de réagir. Quand je te disais que tu n’étais pas fin, c’est précisément pour ce genre de sortie ! Content malgré tout d’apprendre que Macron t’a libéré du joug des taxis dont tu souffrais au quotidien. Sinon mon pseudo c’est mon prénom, et je ne vois pas l’utilité de le tordre. Encore un truc qui situe le niveau.

       
  • #2991167
    Le 12 juillet à 12:29 par anonyme
    2014 : Emmanuel Macron, l’allié d’Uber dans la place...

    S’il n’y avait pas eu la concurrence des fournisseurs d’accès (les "uber" téléphoniques de l’époque) on serait sous la coupe du monstre étatique des PTT pour le téléphone et internet, qui facturerait ce qu’il veut et quand il veut ! Et à l’époque aussi ils cassaient les prix les free et autres ! Est-ce pour ça qu’il y a un nouveau monopole "anglo-saxon" qui dicte ses tarifs ?

     

    Répondre à ce message

  • #2991394

    L’ICIJ est un organe de presse basé à Washington, employant environ 200 journalistes et disposant de relais dans de nombreux pays pour diffuser la "bonne" parole. Financement : Open Society, fondation Ford, milliardaires américains ...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents