Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

30e jour de guerre : Libé pulvérise le record de propagande occidentale

En exclusivité pour les lecteurs d’E&R (et d’ailleurs s’ils osent affronter la vérité, du moins nos analyses), voici le résumé par Libération du 30e jour de guerre entre la Russie et l’Ukraine.

 

Nous avons choisi les morceaux les plus révélateurs de l’idéologie de ce journal, qui correspond en tous points à la ligne mondialiste, celle qui défend les intérêts de l’Empire et de son outil militaire, l’OTAN (le deuxième nom du Pentagone), sans oublier ses larbins, l’Union européenne et les gouvernements occidentaux alignés. Qui font où on leur dit de faire.

Ce vendredi 25 mars 2022, Libé parle de « famine », de « déportations de masse » et de « génocide ». Rien que ça.

La cerise sur le gâteau, c’est la leçon de sionisme de la part du ministre de la Guerre des trois derniers présidents de la République française, qui a d’abord cherché à faire passer Poutine pour fou (ou pour un Hitler 2.0), et qui désormais cherche à le faire passer pour un imbécile.

 

 

Joe Biden, ce pédophile sénile dont le fils pédophile drogué a fricoté avec les oligarques ukrainiens, représente un espoir pour Libé.

 

 

Le journal gauchiste se frotte les mains, en espérant un nouvel Afghanistan (pour les Russes) : le pédo manipulé par le pouvoir profond US a promis un milliard de dollars d’aides à l’Ukraine en matière de sécurité, soit 25 000 gilets pare-balles, 2000 Javelin (des missiles dont Le Figaro annonce fièrement qu’ils sont le « cauchemar des forces russes »), ainsi que 800 lanceurs Stinger, qui avaient fait un malheur contre les Russes en Afghanistan, avant que les Américains ne prennent le relais, et se carapatent de Kaboul en 2021, de la même façon qu’ils avaient fui le Viêt Nam en 1975.
Décidément, l’histoire se répète...

– La Rédaction d’E&R –

 


 

- « Nous continuons de repousser l’offensive ennemie sur Kyiv », affirme l’état-major ukrainien dans son dernier bulletin de situation publié vendredi. Lire l’analyse de Libération.
- Dans une vidéo postée sur Facebook vendredi matin, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, retranché à Kyiv, rend hommage à « l’opposition héroïque du peuple ukrainien face à l’invasion militaire russe » depuis un mois.
- À Marioupol, les autorités locales parlent désormais de famine et accusent les forces russes de procéder à des « déportations de masse » d’Ukrainiens vers la Russie.

 

12h35

Un premier décès en territoire russe suite à des tirs ukrainiens. Un aumônier militaire a été tué par de tirs ukrainiens de roquettes « Smertch » sur un village frontalier russe non loin de la ville ukrainienne de Kharkiv en proie à de violents combats, a annoncé ce vendredi l’Eglise orthodoxe.

« Le père (Oleg Artiomev) se trouvait hier (jeudi) soir dans le village de Jouravliovka lorsqu’il est tombé sous les tirs de Smertchs ukrainiens, mourant dans l’exercice de ses fonctions », a indiqué le département militaire de l’Église. Il s’agit du premier décès en territoire russe suite à des tirs ukrainiens qui a été rendu public depuis le début de l’offensive en Ukraine.

11h27

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, balaie les menaces de l’Occident. L’armée russe soumettra des propositions au président Vladimir Poutine « sur la manière dont le pays devrait renforcer ses défenses en réponse au renforcement du flanc oriental de l’OTAN » a indiqué ce vendredi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.
Pour lui, les sanctions occidentales visant German Gref, le chef de la plus grande banque de crédit russe Sberbank, ne constituaient pas une menace pour le secteur bancaire du pays. Au sujet d’une éventuelle exclusion de la Russie du G20, il a déclaré que « rien de terrible ne se produira », indiquant même que « le monde est beaucoup plus diversifié que les États-Unis et l’Europe. Il y a des pays qui ont une approche « sobre » de la Russie et qui ne brûlent pas les ponts. » Au passage, il a refusé de dire si la Russie allait reconstruire les villes ukrainiennes telles que Marioupol. Dans cette ville portuaire, les habitants dénonce un « génocide ».

11h09

Le Kremlin dément toute utilisation de bombes au phosphore. Joe Biden veut « détourner l’attention du programme chimique et biologique américain en Ukraine » affirme le Kremlin ce vendredi, tout en démentant toute violation du droit international autour de la possible utilisation de bombes au phosphore.

9h10

Est-ce bien efficace de saisir les yachts des oligarques russes ? Après l’Amore Vero, estimé à 150 millions d’euros et détenu par l’homme d’affaires russe Igor Setchine, deux autres yachts ont été immobilisés à Cannes et à Antibes. Ces saisies s’ajoutent aux autres actions menées par la France à l’encontre des oligarques et font s’élever la somme des biens gelés, depuis début mars, à 850 millions d’euros. Le chiffre impressionne. Sauf qu’en vérité, l’efficacité de ces sanctions économiques orchestrées par l’État français est très limitée. Les explications en vidéo.

 

 

8h04

Les habitants de Marioupol confrontés à la famine. La municipalité de Marioupol a lancé un appel à l’aide sur Telegram, demandant de sauver la population « de l’enfer ».

« De plus en plus de morts de faim. De plus en plus de gens sans nourriture. Et toutes les tentatives de lancer une grande opération humanitaire pour sauver la population de Marioupol sont bloquées par la partie russe. Parce que les occupants ne s’intéressent pas aux gens et à ce qu’ils deviennent. Seulement pour une image de propagande avec la déportation forcée vers la Russie », a écrit la mairie de la ville assiégée.

8h04

Déportation de masse d’Ukrainiens  ? La situation de la ville de Marioupol, sur la mer d’Azov, lourdement bombardée, se dégrade encore, les Ukrainiens dénonçant la déportation « en masse » d’habitants vers la Russie. Le maire de Marioupol, Vadim Boychenko, a avancé jeudi soir sur Telegram un dernier bilan de 15 000 habitants emmenés « de force » à bord de bus, ainsi que « la confiscation des passeports ukrainiens » d’habitants coincés sur place.

Lire l’article entier sur liberation.fr

Pour une information multipolaire

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • les videos Xavier Moreau font plus de 200 000 vues. Je suis sûr que dans les visiteurs, il y a de nombreux décideurs et acteurs économiques qui ont besoin d’en savoir plus sur la réalité de ce conflit, tant ils sont conscients que les grands médias français, à commencer par France 24, ne font que de la propagande pro Zelinski .
    Par exemple on donne le chiffre de 15 000 soldats russes morts et en face uniquement les victimes civiles ukrainiennes. Par contre je n’ai entendu nul part le nombre estimé de victimes militaires ukrainiennes . Ainsi, les chaines françaises n’ont jamais donné le nombre de morts dans le bombardement russe de la base d’entrainement de l’OTAN, à la frontière polonaise où sont morts de nombreux mercenaires ou volontaires étrangers, dont des français

     

    Répondre à ce message

  • il faudrait au minimum évoquer la guerre civile qui suivra le conflit militaire en Ukraine . Il est évident que se profile l’exemple yougoslave de nettoyage ethnique, les prorusses seront chassés à l’ Est en inversement les pro ukrainiens quitteront le Donbass pour l’Ouest

     

    Répondre à ce message

  • Sur Public Sénat ce matin un reportage sur la frontière polonaise où on apprend qu’il n’y pas pas une seule ONG française, anglaise ou autre à la frontière polonaise ! Elles veulent sans doute laisser toute la place aux proxénètes israéliens qui doivent faire leur choix parmi toutes ces blondes . Ca ne va pas nous empêcher de jouer aux grands caritatifs occidentaux .

     

    Répondre à ce message

  • Les dictateurs sont en occident. Ils s’appellent Biden, Trudeau, Macron, Van der leyen, et bien sûr Zelensky qui Martirise son peuple et les russes depuis 2014. Les nazies sont en Ukraine avec l’armée ukrainienne. L’Ukraine est devenu un territoire mondialiste américain. Son projet est de déclarer une 3e guerre mondiale et d’instaurer le nouvel ordre mondial.

     

    Répondre à ce message

  • les médias Francais annoncent la défaite de la Russie, une armée à genoux, une économie efondrée...13000 morts des fosses communes....
    Si tel est le cas, P
    pourquoi tant de sanctions ? Pourquoi avoir interdire RT et Sputnik ?
    Les Russes avaient prévue la sortie de SWIFT, c’est le coup de grace pour les Occidentaux ! D’autres pays vont suivre....c’est pire que des millions de morts pour eux !
    Les pauvres Ukrainiens vont sacrifier leurs enfants pour rejoindre notre système.....

     

    Répondre à ce message

  • L’oligarchie et ses organisations mafieuses qui ont pris le contrôle de l’état et les biens de la nation par le système libéralisme (ou criminel) devront payer leurs crimes.

    Le peuple et l’avant garde (la classe qui peu remplacé l’élite et ses chiens immoraux) devrait plutôt saisir les biens des oligarques et rétablir une souveraineté.

     

    Répondre à ce message

  • Macron annonce « une opération humanitaire de grande ampleur pour évacuer » les derniers néo-nazis du régiment Azov encore pris dans Marioupol... Ca ressemble beaucoup à l’évacuation de l’usine Lafarge de Jalabiya en Syrie... Il ne serait pas étonnant que des troupes spéciales ou mercenaires française soient coincés dans Marioupol.

     

    Répondre à ce message

  • pour l’instant le capital sympathie des pays africains à l’égard de la Russie n’a pas été entamé.
    Il est sage de se cantonner au position stratégique.
    En effet la Russie en étant un exportateur net , beaucoup de pays dépend d’elle .
    Beaucoup de pays a besoin de la Russie ; la guerre a produit de la pénurie
    A cause de cette guerre provoqué par la même Russie,ces pays risques d’aller chercher ailleurs.Et en plus comme je l’avait écrit au tout début cela donne une légitimité sans précédent à l’OTAN.

    Comment une armée de traîne-savates ,de nazillons et la résistance ukrainienne a fait reculer la troisième armée de monde.
    Je l’avais dit dès le début qu’elle était perdu cette guerre à cause des réseaux sociaux.

    En tout cas cela n’augure rien de bon ; à chaque fois qu’il y a eu une augmentation fulgurante du budget militaire la guerre n’était pas loin.

     

    Répondre à ce message

  • Waouw Libé ne fait pas dans la dentelle en matière de propagande de guerre. À voir la une de son torchon, on a l’impression que l’armée ukrainienne lance une foudroyante contre offensive qui devrait la conduire jusqu’au bunker de Poutine à Moscou. On se croirait juste après la débâcle de Stalingrad où l’armée rouge reprend définitivement l’initiative militaire. Une petite pensée pour Xavier Moreau qui doit bien se marrer en lisant la presse occidentale.

     

    Répondre à ce message

  • Nos gouvernants ne semblent pas au courant mais un bateau ce n’est pas de l’argent ni une rentrée d’argent c’est surtout des charges énormes quotidiennes en carburant et entretient en personnel ça va soulager grandement les oligarques Russes .
    La bêtise de nos dirigeants est sans limite …

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents