Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ancien franc-maçon, Serge Abad-Gallardo raconte sa conversion au christianisme

Ce franc-maçon qui menait une vie apparemment pleine d’occupations était en fait tenaillé par un vide existentiel qu’il n’arrivait pas à combler. Jusqu’au jour où la Vierge se manifeste à lui à Lourdes et ébranle son existence. Aujourd’hui gravement malade, il tient à continuer de témoigner de son histoire dans le 26e épisode du podcast Un beau jour.

 

Dans le 26e épisode du podcast Un beau jour qui inaugure sa troisième saison, Serge Abad-Gallardo témoigne de son cheminement de la franc-maçonnerie au catholicisme. Pourquoi est-il entré en franc-maçonnerie ? Celle-ci a-t-elle répondu à ses questions existentielles ? Comment Dieu s’est-Il révélé à lui ? Peut-on être franc-maçon et catholique ? Suivre le Christ ne se fait pas sans combats ni renoncements : regrette-t-il sa vie d’avant ?

Découvrez ses réponses dans un épisode passionnant qui sonne comme un testament, alors qu’il doit faire face à la maladie et à sa rencontre prochaine avec le Père céleste :

 

 

À 34 ans, Serge Abad-Gallardo, de culture chrétienne mais n’ayant plus la foi, entre par amitié dans la Loge du Droit humain où le coopte un collègue et ami. Il espère trouver dans la franc-maçonnerie les réponses aux questions existentielles qu’il se pose : pourquoi sommes-nous sur cette Terre ? quel est le sens de notre vie ? Vers où allons-nous ? L’architecte entame à la fois une belle carrière professionnelle et une ascension facile au sein de la loge maçonnique où il atteint vite les hauts grades.

[...]

Dans la retraite qu’il fait à la suite à l’abbaye de Lagrasse, Serge Abad-Gallardo achève sa reconversion totale au catholicisme et quitte la franc-maçonnerie. Depuis lors, il témoigne de son histoire étonnante et montre en quoi la démarche de la franc-maçonnerie n’a absolument rien à voir avec la foi chrétienne et lui est même complètement opposée.

 

 

Aujourd’hui atteint d’une maladie agressive et incurable, l’ancien franc-maçon converti continue de témoigner de la joie profonde apportée par l’amour de Dieu, même dans les difficultés matérielles et les persécutions que lui font subir ses anciens amis franc-maçons.

Lire l’article entier sur famillechretienne.fr

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2826371

    Très beau témoignage qui me fait monter les larmes dès le matin ! Ces paroles rejoignent ma lecture du moment, le remarquable essai de la journaliste Alexia Vidot (qui écrit pour La Vie), "Comme des cœurs brûlants", qui brosse le portrait de plusieurs convertis à travers le monde...
    Dieu que c’est beau. Et dieu que ça fait envie, surtout actuellement....
    Merci pour ce relais.

     

    Répondre à ce message

  • Ces guignols confondent pouvoir et puissance,ivresse de la satisfaction matérielle parée de spiritualité avec la foi qui elle,lamine incessamment l’ego et vous mène à la vraie vie en vous faisant sentir ce qu’est l’intériorité immuable et face à quoi toutes les parures tombent.
    Une belle entreprise de captation et de détournement de l’être,au nom de la (re)construction bénéfique,telle l’édifice d’un temple,illuminée de symboles séduisants pour qui rentre en quête et ne saisit pas l’ampleur de sa faim et de sa soif

     

    Répondre à ce message

  • #2826461
    Le 14 octobre à 10:31 par cornixlegaulois
    Ancien franc-maçon, Serge Abad-Gallardo raconte sa conversion au (...)

    Superbe témoignage d’Abad-Gallardo rejoingnant en cela Cyril Dougados, également démissionnaire de la maçonnerie française des hauts grades. Je vous conseille son entrevue au Wednesday event sur Youtube, ici :
    https://www.youtube.com/watch?v=QET...
    Ils disent la même chose les deux : au 29e degré, l’oeil omniscient est remplacé en loge par le Baphomet.....

     

    Répondre à ce message

    • #2826537

      @arretez d’être niais bordel : justement, l’Eglise n’étant ni un clan, ni un club , ni un parti, c’est le seul "espace" (de vie et, pour moi, de vraie Liberté) où je peux croiser des jeunes, des SDF, des profs, des familles BCBG, des divorcés, des étudiants, des patrons, des smicards, des retraités, des marmots, etc, etc...Tu as des saints "clochards" comme Benoît Joseph Labre, des "têtes pensantes" comme saint Dominique, des fils a papa comme Saint François , des militaires comme Ignace, des évêques issu de la haute comme François de Sales : la vraie FRATERNITE, je la trouve dans la communion des saints : et la vraie JOIE, qui n’exclue pas la Croix mais que je ne trouverai certainement pas dans les convents ténébreux des pseudos "frères" 3 points qui ont choisi leur maître.

       
  • #2826487

    Beau témoignage et belle histoire de résurrection spirituelle. Dommage que de tels cas soient si rares, non seulement aujourd’hui, mais dans toute l’histoire humaine. Mais d’autant plus aujourd’hui sans doute que les valeurs morales sont ridiculisées et dévalorisées. A tous les moments de bascule on voit des gens retourner leur veste par opportunisme, mais combien le font alors qu’ils ont quelque chose à perdre ou un manque à gagner, par l’effet d’un sursaut moral ?

    Sans doute cette rareté vient-elle du fait que l’ascension des marches du pouvoir est en même temps une ascension dans le crime et la dépravation, qui corrompt progressivement l’âme, et fait peser sur celui qui voudrait malgré tout se repentir la menace de représailles et de dénonciations.

    En tout cas je souhaite le meilleur à ce monsieur dans son renouveau spirituel, et j’espère que ses anciens « frères » à la noix ne chercheront pas à se venger.

     

    Répondre à ce message

  • #2826530

    Amis et Franc-mac, c’est un oxymore.
    Comment des vieux ados narcissique peuvent-ils avoir autre chose que de l’opportunisme dans ce trou à merde de secte individualiste et matérialiste, et vu que tout système ne met en avant que ce qui le renforce, on a droit à des consommateurs dernier niveau d’aliénation.
    ne vous fiez pas à leur théâtre et comédie, ces gens sont malheureux et savent bien simuler un comportement de gens heureux, c’est toute la schizophrénie de ce mouvement.

     

    Répondre à ce message

  • #2826601

    Un chouette témoignage qui doit faire grincer bien des dents du côté de la rue Cadet !

    Merci mon Dieu pour avoir eu pitié de cet homme, qui a recouvert la vue et qui pourra contempler la divine Lumière lorsque pour lui le Maître viendra !

     

    Répondre à ce message

  • Très beau témoignage de cet homme qui a trouvé le chemin de la Vérité.

     

    Répondre à ce message

  • #2826845

    "un jour il y a un con qui m’a dit : Oui Alain tu sais avant de te connaître je roulais en cabriolet intérieure cuir, c’est une des raisons pour lesquelles je l’ai viré. Je n’ai rien à faire avec un connard qui roule en cabriolet intérieur cuire. Moi je roule en lada niva elle a 10 ans. Parce-que du reste avoir une bagnole c’est déjà de la merde"

     

    Répondre à ce message

  • #2827161
    Le 15 octobre à 12:02 par Jean de tramecourt
    Ancien franc-maçon, Serge Abad-Gallardo raconte sa conversion au (...)

    Récit Poignant ! Interpellant ! Qui nous va droit au cœur !
    Ajoutons peut être qu’il avait été baptisé , donc choisi ! Après un parcours de reniement , il a eu la grâce d’être repêché , et de quelle manière !!
    J’ai eu un parcours " sensiblement " similaire , sauf que ce n’était pas avec la FM , mais ayant suivi le cathé d’avant Vatican 2 , et subi celui d’après ; les prêtres " ouvriers " étaient donc arrivé à me convaincre que Jésus était un révolutionnaire ... bref , tout pour pour faire fuir la sphère catholique , et rejoindre toutes les propagandes plus ou moins gauchos jusqu’au PCF en passant par des tas de pérégrinations ésotériques , ... et aux funérailles de mon père , enterré à l’église , je fus très fortement " appelé " à fuir cette église que je trouvais pervertie , et le dimanche suivant , j’assistais à une messe tradi , qui m’avait été conseillé par un lointain parent . Et là : suite à l’homélie du prêtre , je fus littéralement conquis , et cela me ramena " au bercail " !
    PS :
    J’ai eu l’occasion de lire un livre d’un ancien FM converti , qui était chirurgien de profession , et relatait également les attitudes à son égard de ses anciens frères , Qui ne faisaient pas non plus dans la " dentelle " vis à vis de lui .

     

    Répondre à ce message

  • #2827254

    Nous sommes quand même pas des moutons, nous les cathos, nous sommes des brebis (bêêêhhh) !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents