Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

C’est parti mon qui-QUI ?! #8 – Deux ans de covidisme

Avec Alain Soral, Dimitri Korias et François Roby !

Note de la Rédaction

Une émission enregistrée le 17 février 2022.

 

C’est parti mon qui-QUI ?!,
l’émission des pronoms interdits et des développements debout !

Animée par Monsieur K.,
cette émission d’E&R
décortique l’actualité du moment sans tabous !

 

Thème de ce huitième opus :
« Deux ans de covidisme »

 

Intervenants du jour :
Alain Soral, Dimitri Korias et François Roby

 

Visionnez C’est parti mon qui-QUI ?! #8 :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Plusieurs bonus sont disponibles pour les souscripteurs
au financement associatif d’Alain Soral !
(Rappel : les souscripteurs ont la possibilité de visionner la vidéo
48 heures avant la diffusion publique)

 

- Le (mauvais) combat Gane-Ngannou (10min13) (à partir de 20€/mois)

- Perquisition chez Thierry Casasnovas (9min16) (à partir de 20€/mois)

- Le off ! (9min38) (à partir de 50€/mois)

 

Soutenez la résistance avec Alain Soral !

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Bonne émission à tous

 

C’est parti mon qui-QUI ?!, sur E&R !

 
 

Livres de Alain Soral (104)







Alerter

119 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2944445

    Chers amis, cher Alain,
    Je me faisait du souci car Alain nous disait lors de l’émission du premier tour qu’il avait eu de sérieux problèmes de santé. Nous sommes nombreux à nous informer sur la santé. Mais ce n’est pas l’objet de ce message.

    Je prépare la traduction d’une vidéo de dix minutes systématiquement retirée de Youtube depuis mars 2020. J’espère que vous publierez le texte. C’est la prise de parole du professeur Tom Cohan. Dévastateur.

    Un commentateur cite son nom dans le fil de discussion relatif à Béchamp et Pasteur.

    Un petit avant goût ?

    Saviez vous que la ville de Wuhan a été la toute première grande ville avec un réseau complet 5G en fonctionnement ? Et savez vous depuis quand ?
    Été-automne 2019

     

    Répondre à ce message

    • #2944588
      Le 18 avril à 21:11 par Macarel
      C’est parti mon qui-QUI ?! #8 – Deux ans de covidisme

      Exact, lui et Kaufman sont à ma connaissance les types les plus sérieux sur l’arnaque de la thèse de Pasteur.

      On peut les retrouver dans un documentaire de deux heures sur Odyssee : Le Culte de la Virologie, puis un second dont le nom m’échappe mais qu’un camarade pourrait nous aider à retrouver.

      J’invite vraiment ceux qui souhaitent se pencher sur l’arnaque de la virologie à visionner ces vidéos, ça vous fera le même effet que le documentaire sur le SIDA relayé sur le site l’an dernier, et ça changera radicalement votre vision de la santé.

       
    • #2944715

      Il faut aussi mettre en avant l’auteur cité par Tom Cowan dans son speech, Arthur Firstenberg.

      Et son livre publié en 2016 « The Invisible Rainbow », aussi édité en Français « L’Arc en ciel Invisible »

       
    • #2945274
      Le 19 avril à 19:45 par anonyme
      C’est parti mon qui-QUI ?! #8 – Deux ans de covidisme

      Virus Mania est un livre instructif également. Après sa lecture, j’ai pour ma part des grands doutes quant au bien-fondé de la virologie. Les considérations d’Andrew Kaufman et de Stefan Lanka sont similaires à celles de Virus Mania.

       
  • #2945005
    Le 19 avril à 14:11 par Gland destin
    C’est parti mon qui-QUI ?! #8 – Deux ans de covidisme

    Marrant le sketch des inconnus sachant que le fils de Didier Bourdon travaille chez Pfizer !

     

    Répondre à ce message

  • #2945123
    Le 19 avril à 16:15 par Sempervirens
    C’est parti mon qui-QUI ?! #8 – Deux ans de covidisme

    J’ai traité mon fils en huit heures du couillonavirus en huit heures, grâce au plaquenil que m’avait donné mon pote, toubib en retraite qui en avait stocké par précaution. Mon fils et moi-même avions d’horribles courbatures, guérit le dimanche, le lundi il repartait au travail. Les anciens se faisait du vin au quinquina d,ou est extrait la quinine.

     

    Répondre à ce message

  • #2945212

    Je pense que vous y allez forts sur les virus et sur Raoult, j’aurais tendance à penser qu’ils sont une équipe et qu’il faudrait pas trop déconner non plus...
    D’ailleurs Montagnier n’a pas dit qu’il n’y avait pas de virus.
    Par contre sur le "terrain" et c’est loin de concerner seulement la vitamine C pour ce qui concerne l’immunité, ça oui et c’est un des arguments majeurs qui fait de Macron et sa clique des criminels de masse à défaut d’être seulement des clébards terrorisés.
    La première chose à faire était évidemment un grand plan préventif concernant les vitamines B D C, le zinc et le magnésium...
    Alors que dans les Epads les gens sont blancs comme des linges, alités et piqués pour éviter les thromboses, ceux sont des mouroirs.

    Ce que j’aime bien avec ER c’est qu’on a de l’info et il faut garder son esprit critique pour trier ce qu’on pense être valable et ce qu’on croit être de la connerie.

    Bonne continuation et merci encore pour votre démonstration de courage dans la durée.

     

    Répondre à ce message

  • #2945269

    Très bonne synthèse, bravo. Un détail secondaire toutefois : Le cliché de Galilée persécuté par l’église obscurantiste. C’est plus compliqué que ça, comme souvent quand on creuse le sujet. Galilée était, par exemple, protégé par le pape Urbain VIII, mais surveillé par les jésuites et le Saint Office. Il n’aurait vraisemblablement eu aucun problème s’il ne s’était occupé que de science.

     

    Répondre à ce message

  • #2945377

    Je souhaiterais voir une vidéo dédié à la tâche de décortiquer tous les mensonges de Bill Gates et compagnie avec des données scientifiques. Je crains que la plupart du publique qui n’est pas déja au courant des faits complotistes ne va pas être convaincu sans qu’un très grand effort y soit consacré pour pouvoir franchir la barrière d’indoctrination. D’ailleurs, tant mieux si Project Véritas parfois sert à quelque chose mais à mon avis ils sont payés pour assurer que la proportion de gens qui se rendent compte du scandale complotiste autour d’eux ne dépasse jamais un certain niveau au long terme. Quand la journaliste fait penser au mec d’Ancient Aliens en ayant une présentation visuelle ridicule c’est peut-être parce qu’elle est là pour faire le contraire de ce qu’on aurrait normalement présumé. En tout cas c’est bizarre et j’ai du mal à croire que ce n’est pas fait exprès.

     

    Répondre à ce message

  • #2946026
    Le 21 avril à 12:50 par Le Lyrosophe
    C’est parti mon qui-QUI ?! #8 – Deux ans de covidisme

    Il est en effet intéressant de discuter de cette justification de la vaccination en Afrique par Bill Gates, le philanthrope psychopathe qui aurait déjà pavé la moitié de l’Enfer. Croire que la baisse de la mortalité infantile en Afrique aurait pour conséquence une baisse significative du taux de fécondité et une baisse à terme de la population est d’une naïveté incroyable. Soit Gates est un autiste crétin aveuglé par ses obsessions, ignorant tout des différences raciales et culturelles entre les peuples, soit il ment et poursuit d’autres buts. Le facteur racial est en effet extrêmement important concernant cette question. Gates n’aurait-il jamais lu Rushton ? Si la baisse de la mortalité infantile a pu avoir un impact (parmi d’autres facteurs) dans le monde blanc ou asiatique, c’est une toute autre histoire en Afrique. On ne passe pas d’une stratégie r ( fortement corrélée aux conséquences engendrées par des taux de testostérone plus importants chez les Noirs ) à une stratégie K en faisant baisser (hypothétiquement) la mortalité infantile avec des vaccins pourris. Des déterminismes biologiques puissants sont à l’œuvre et conditionnent des comportements et un contexte culturel qui vont à l’encontre de la théorie fumeuse de Gates (gestation plus courte, maturation sexuelle plus précoce, taux d’hormones sexuelles plus élevé, multiplicité des partenaires sexuels, attitudes sexuelles plus permissives, taux de jumeaux plus élevé etc. voir J. Philippe Rushton). La complexité humaine dépasse largement la vision binaire de l’informaticien Bill qui voit les humains totalement identiques et interchangeables. Pascal disait, il me semble, que les idiots pensent que tous les humains se ressemblent, juste après avoir rappelé la différence entre l’esprit de géométrie et l’esprit de finesse. Bill représente parfaitement ce monde sans finesse qui a banni l’intuition, si chère à Platon. Une vision faussement rationnelle car fanatiquement rationnelle servant une volonté pathologique de contrôle. Contrôler tout ce qui par nature ne peut l’être, ou ne devrait pas l’être, contrôler les peuples, contrôler la vie pour conjurer leur peur fondamentale. " La crainte humaine, en tous les temps, sous tous les cieux, en chaque cœur, n’est jamais qu’une seule et même crainte : la peur du néant, les épouvantes de la mort " Ernst Jünger. Il semble que le pouvoir et l’argent représentent les obstacles les plus insurmontables à la victoire de l’homme sur la crainte de la mort.

     

    Répondre à ce message

  • #2946070
    Le 21 avril à 14:03 par Prof de physique
    C’est parti mon qui-QUI ?! #8 – Deux ans de covidisme

    Je trouve que DeRoby aurait pu se défendre un peu plus à la fin. La position du scientifique dans ce genre de débat est -par nature- de répondre, à quasiment toutes les questions, "je ne sais pas". "On saura plus tard".
    On ne sais pas répondre, on se sert pas à grand chose immédiatement, il faut l’assumer !
    Le gros problème vient justement de toutes ces putes qui se disent scientifiques et qui sont toujours certains, tout le temps. Il faudrait agir vite, toujours dans l’intérêt des dominants (Covid, CO2). On serait censés les croire sur parole à cause de leurs titres.
    Il faut être fier d’utiliser son rôle de scientifique pour aider les autres à ne pas se laisser enfumer par leurs démonstrations techniques. "Ah, c’est des équations couplées, vous ne pouvez pas comprendre"... "ben si justement, t’es mal tombé et je vais te déboiter".
    AS a bien expliqué en conclusion que son fonctionnement à lui est différent. Sociologie, Histoire, Culture... tout ça forge une intuition différente, immédiate, instinctive et chez lui -presque toujours- juste. Quand Attali veut te vacciner, tu cherches pas à démontrer ce qu’il y a dans la seringue. Les démonstrations viendront après le combat.
    Deux échelles de temps, mais on a vraiment besoin des deux.
    Merci à tous pour votre travail et votre courage

     

    Répondre à ce message

  • #2946705

    Purée mais MERCI Alain Soral..

    Votre réflexion, personnellement, me conforte tellement dans ma solitude et dans l’autonomie de mes pensées.

    Votre analyse au sujet de la médecine et des médecins, de Raoult et de ses zigzag douteux, des savoirs médicaux alternatifs,... combien de fois me suis-je pris en pleine face le mépris d’autrui pour penser différemment.
    Je me sens moins seule et pour cela, je vous remercie énormément !

    Que Dieu vous garde.

     

    Répondre à ce message

  • #2947559
    Le 24 avril à 00:20 par Nicolas
    C’est parti mon qui-QUI ?! #8 – Deux ans de covidisme

    Tour d’horizon : ER 360. A partir d’un certain niveau de conscience, de savoir et de culture, la pensée s’articule plus aisément. A renfort de pédagogie, elle se fait plus claire. Et puis il y a les faits. Et enfin le Projet, et son récit. Projet qui fait la place belle à la régulation d’un côté et au profit de l’autre, quand les deux ne sont pas liés. Les risques pour la masse, complète, le bénéfice pour ceux qui sont à la masse, complet. En gros : c’est pas que l’on ne peut pas sauver tout le monde, c’est qu’ils ne veulent pas sauver tout le monde. Lorsque viendra le déluge.....

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents