Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

Goebbels, c’est l’intellectuel. Et je vais pas mentir, moi, Goebbels, c’était mon sujet de master 1 et master 2, donc j’ai lu, je vais y venir, les 43 000 pages de son journal intime. C’est quelqu’un qui est assez intéressant du point de vue intellectuel. Pourquoi ? Parce que c’est pas seulement quelqu’un qui a un doctorat ; c’est quelqu’un qui lisait un livre par jour, pendant plus de dix ans et qui est difficile à mettre sur un échiquier politique. Est-ce qu’il était nationaliste ? Est-ce qu’il était socialiste ? Il se revendiquait révolutionnaire. Est-ce qu’il était national-socialiste ?

Pour être honnête, je pense que ce qui ressemble le plus à du Goebbels aujourd’hui, alors sans ressusciter ce sinistre personnage des années 2000-2010, mais c’est Alain Soral, le copain de Dieudonné. Là, voilà, ça devait ressembler à ça.

Nicolas Patin est un jeune historien français, pur produit de l’époque et de l’enseignement supérieur contemporain, maître de conférence à Bordeaux (III), spécialiste de l’Allemagne de 1914 à 1945. Wikipédia nous apprend qu’il est « militant associatif dans la lutte contre le sida et l’écologie », ce qui situe déjà le bonhomme. Il va sans dire qu’il ne tresse pas de lauriers à Joseph Goebbels, mais il ne peut faire autrement que de constater qu’il est une personne fort intéressante, difficilement classable. À ce titre, sa comparaison, qui n’est évidemment pas dans sa bouche un compliment, avec Alain Soral n’est pas dénuée de pertinence. Voilà de quoi vous donner envie de lire Combat pour Berlin, si la tentative de l’interdire de la part de la Licra ne vous a pas déjà conduits à vous plonger dans cet ouvrage historique. Ce n’est pas tous les jours qu’un boursier de la Fondation pour la mémoire de la Shoah ayant travaillé à Yad Vashem peut vous aider à franchir un tel pas. Un joli pied de nez qu’il ne faut pas se refuser.

 

 

Procurez-vous l’édition spéciale de Combat pour Berlin chez Kontre Kulture

 

La bande-annonce de l’ouvrage :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2874152
    Le 30 décembre 2021 à 21:42 par Joël Lallement
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    J’ai arrêté d’écouter cette personnification de la médiocrité lorsqu’il insinue qu’Eric-Emmanuel Schmitt écrit qu’Adolf est devenu la légende que nous connaissons parce qu’il n’a pas été admis aux Beaux-Arts !
    Non, Schmitt imagine un Adolf admis aux Beaux-Arts et ce qu’il aurait pu lui advenir, pour ensuite le comparer avec l’Adolf que nous croyons si bien connaître et qui lui, certes, n’a pas été admis.
    En aucun cas, cependant, l’on peut dire qu’Adolf ne serait pas devenu l’homme qu’il a été s’il avait réussi ses examens d’admissions. Et ça, Schmitt l’évite.
    E-E Schmitt aurait même pu aller plus loin en partant de l’hypothèse qu’ayant réussi ses études, Adolf aurait développé ses aptitudes d’une façon telle qu’il aurait été bien plus fort et subtil dans ses épreuves et défis politiques et milliaires et qu’il serait même parvenu à mener son entreprise à terme.
    E-E Schmitt aurait alors pu, à partir de la réussite totale de son personnage fictif, imaginer un monde nouveau et moins laid que celui dans lequel nous sommes poussés à vivre aujourd’hui !!!
    Si j’avais été écrivain, je n’aurais pas hésiter à débroussailler ce chemin d’envergure !

     

    Répondre à ce message

  • #2874160
    Le 30 décembre 2021 à 21:52 par bépo
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    Nicolas Patin,
    tu as passé tes études supérieures à étudier quelqu’un que tu n’aimes pas, et va passer toute ta vie professionnelle à dire du mal de celui que Fernand Nathan t’a dit de détester quand tu étais petit.
    Si tu ne te prends pas sérieusement en main, tu vas te rendre compte au moment de prendre ta retraite que tu as toujours été un fonctionnaire de la pensée dominante et que tu n’est même pas sorti de l’école de toute ta vie. Tu n’auras jamais eu les moyens de comprendre la vie de Goebbels, qui lui a eu une vie d’aventure avant de mourir.

     

    Répondre à ce message

  • #2874197
    Le 30 décembre 2021 à 23:09 par Martin Gale
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    Ce mec est nul. Donnez lui quelques années avant qu’il ne se rende compte que son intérêt pour Goebbels est en fait une véritable idolâtrie !
    Il est en réalité subjugué par ce personnage qui échappe à tous les carcans, il le jalouse secrètement, il aime le haïr, mais déteste encore plus l’adorer.
    Je pense même que les pages de l’exemplaire de son journal intime sont collées par sa semence.
    Ce n’est peut-être pas en apparence un compliment, mais sans le savoir, de la même manière qu’il n’est pas capable de traduire correctement l’allemand, Il n’arrive pas à comprendre ses véritables sentiments, et c’est en réalité un véritable honneur qu’il fait à Alain Soral, en le comparant à son maître spirituel de thèse.

     

    Répondre à ce message

  • #2874210
    Le 30 décembre 2021 à 23:36 par Anonyme
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    .
    Faut-il rappeler que pour arriver à ce stade de professorat, il faut nécessairement passer la plus grande partie de sa jeunesse à quatre pattes dans une bibliothèque.
    Tout cela est mal digéré s’ensuit la régurgitation et le psittacisme. Diplômes et honneurs étatiques, la consécration du crétin savant consacré ou plutôt sacré con. Le parcours d’excellence du parfait soumis.

    A celui-là inutile de lui demander ce qu’il pense de la loi Gayssot, on le voit déjà entrain de ramper...

     

    Répondre à ce message

  • #2874255
    Le 31 décembre 2021 à 03:22 par dav
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    deja le mec qui mets les mots master et doctorat dans la meme phrase je m’en mefie comme du covid...euh de la peste...on sait plus a force

     

    Répondre à ce message

  • #2874311
    Le 31 décembre 2021 à 07:56 par Krunk
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    Hi hi ce pathétique petit Patin est le prototype du doctorant pédant. Ces jeunes universitaires ne sont pas formés ils sont
    formatés.

     

    Répondre à ce message

  • #2874335
    Le 31 décembre 2021 à 08:42 par Nicolas
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    Alain Soral est trop singulier, unique, pour être comparé. Il est incontestablement une figure historique du 21ième siècle, s’inscrivant totalement dans l’époque, dans son époque. Une époque décrite parfaitement par Michel Clouscard, et là encore point de comparaison, plutôt une continuité, que même un héritage. Alain Soral allie parfaitement et prodigieusement le monde de la tradition et la modernité, il les fait fusionner dans un écrin d’une très belle facture : perles de culture, essences naturelles, que du bon qui donne le vrai sens, le bon cap,.la bonne direction. Les pensées de Monsieur Soral ont une tonalité particulière car quand la majorité se pose une seule question, lui il s’en pose 10, et il est en capacité de répondre à toutes (ou presque). Et ne pas le voir comme ’Le Penseur" actuel, c’est mentir...ou etre de.mauvaise foi (ou de ne pas en avoir du tout, et je parle pas forcément de religion).

     

    Répondre à ce message

  • #2874370
    Le 31 décembre 2021 à 09:59 par Roland
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    Acheté et lu il y a quelques semaines. Passionnant.
    Citations :
    À Berlin, Der Angriff était le seul organe de presse non régi par les principes du capitalisme. En dehors du mouvement, aucun d’entre nous n’en tirait avantage.(p.243)
    Nous étions tout sauf de sombres putschistes excités. La presse pourtant aimait nous présenter ainsi.(p.245)

     

    Répondre à ce message

  • #2874451
    Le 31 décembre 2021 à 11:49 par Pépé le Moko
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    Les gosses à l’école surnommaient Goebbels " le rabbin " , tout comme pour le futur " SA Führer " Reinhart Heydrich ... parce qu’ils étaient tous les deux ... Juifs !!!

    Et c’était loin d’être les seuls dans le noyau dur du partie Nazi !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2874504
    Le 31 décembre 2021 à 13:10 par Pamfli
    Découvrez la figure de Joseph Goebbels, comparé à Alain Soral

    Ah bon lire un livre par jour ça nous transforme en Goebbels !? Sapristi ! En fait M Patin, je ne vais pas perdre mon temps à écouter tes balivernes, je préfère plutôt me concentrer sur le chapitre 2 de Kleptocratie Française de Me Eloïse Benhammou intitulé Le théâtre des marionnettes - Le monde entier est tenu en laisse par les banques : encore un nonos à ronger pour ce faux clerc Patin qui ne fait plus autorité ouarf ! Ouarf !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents