Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

Un peu de brushing bashing en guise d’apéro

 

 

Elle s’appelle Valérie Kermesse, elle a un brushing et des idées, vous ne la connaissez sans doute pas, pourtant, elle va sauver la France. Par exemple, comme idée, elle veut charger les réfugiés d’Ukraine sur les yachts piqués aux oligarques russes (les oligarques de chez nous c’est des gentils, on n’y touche pas, et en plus ils contribuent à nos campagnes électorales, histoire de faire un bon retour sur investissement, comme avec Macron). C’est bête, Valy aurait pu proposer d’y mettre aussi les réfugiés de couleur noire, mais sur un yacht, il faut du savoir vivre, donc du blancos, comme dirait Valls, le PM des années de sang.

 

 

 

Franchement, si Valy a besoin d’idées, elle n’a qu’à faire le numéro vert d’E&R, on va lui en fournir, et des vraies. Par exemple monter un tribunal spécial pour juger la corruption mortelle de nos élites politiques, qui applaudissent un clown dangereux et qui votent à deux mains des lois qui déglinguent le moral national, avec un taux de suicides qui monte en flèche vers le ciel.

 

 

On revient deux minutes sur les Ehpad, parce que là aussi, après Alstom, Kinsey, y a un scandale terrible qui monte, et qui va un jour rattraper la bande à Véran, Buzyn, Lévy, Delfraissy, Hirsch et compagnie :

 

 

La Macronie a éreinté les Français en 5 ans, et elle sort aussi éreintée de 5 ans de tyrannie. Personne n’y a gagné, c’est un deal perdant-perdant.

 

 

Bon, ça, c’est la version hard, et il ne tient qu’aux Français de se débarrasser de la tyrannie, comme dans la chanson « Contre nous de la tyranniiie »...

 

 

Mais c’est plus facile en chanson. Techniquement, on peut se débarrasser d’un tyran par des moyens démocratiques, le problème, c’est que tout un pan du Système vient avec, car le tyran est le produit d’un système démocratique défaillant, ou que l’on a fait défaillir par intérêt (on pense aux forces occultes qui détiennent le pouvoir réel). C’est pas que le jeune Macron, c’est tout l’ensemble qui est dangereux, et qui menace de s’écrouler sur nous, comme cet immeuble du Bangladesh, le Rana Plaza, qui s’est effondré sur 1 138 petites travailleuses du textile :

 

 

La mort ne fait pas de détail, elle emporte les bons et les mauvais. Cette semaine, le mauvais qui a été emporté est une mauvaise, Madeleine Albright, aussi laide que cruelle, y a peut-être un rapport. Soros salue « une vraie championne de la liberté et de la démocratie ». Il a pas peur de déconner à pleins tubes, la vieille carne !

 

 

Mais Madelhaine n’était pas seule à refaire le monde en le détruisant, il y avait toute la clique de l’Empire avec elle, 5 ou 6 présidences de suite :

 

 

Et si tous ces ennemis de l’humanité sont désormais au placard, à la retraite ou au cimetière, la relève est là, ça ne s’arrête jamais, le covido-mondialisme ne connaît pas de rupture dans la chaîne du froid !

 

 

On n’a plus les Bushmen, plus la Obama et son Michel, plus le pédo Clinton et sa dingo à sosies, mais le monde a hérité du clan Biden, qui bat des records de dégueulasserie et d’impopularité. Tout ça crée pour l’humain normal, non dégénéré, non mondialisé et encore moins mondialiste, un problème à résoudre, qui ne peut se résoudre que collectivement, avec un haut niveau de conscience commune. C’est donc pas pour demain, mais les bonnes surprises sont possibles. Si le Diable est dans la place, Dieu plane au-dessus de lui. Le combat entre le Bien et le Mal n’est pas terminé !

Et si on perd, il reste malgré tout l’humour. Allez hop, opération Remontée de moral !

 

 

 

 

Mea culpa de la rédaction

Vu qu’on vous a infligé la sale gueule de la Albright, vous avez droit à une jolie gueule.

 

 

Pour info, cette ravissante Slovène s’occupe des animaux dans une forêt de montagne. Elle vit au milieu des lynx et des loups avec son mari photographe. Donc inutile de nous demander son 06, c’est niet. Quant à la bimbo du haut, c’est une femme de footballeur. D’un nouveau Bleu.

Ne manquez pas l’épisode précédent sur E&R :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2932023
    Le 27 mars à 07:55 par kantor
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    Entre les deux poupées, vous m’aurez demandé de deviner laquelle est la femme d’un footeux et laquelle est impliquée dans la préservation de son espace vital, pardon, lieu de vie... Je crois que j’aurais deviné...

     

    Répondre à ce message

  • #2932026
    Le 27 mars à 08:21 par jullia
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    L’ambassadeur de Russie en France a été convoqué, pour cette photo.
    Ce n’est pas une blague.

    Nos dirigeants outrés, 53 % des français adhèrent à la propagande Russe.
    Comme quoi, tout n’est pas si noir.

     

    Répondre à ce message

  • #2932036
    Le 27 mars à 08:35 par miles davis
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    La ressemblance entre albright et soros est halucinante, c’est la même génétique, la version mâle et femelle du "mal" absolue... des philanthropes (définition du Robert : personne qui aime l’humanité, généreuse et désintéressé).

     

    Répondre à ce message

  • #2932067
    Le 27 mars à 09:47 par listener
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    Il paraît (des recherches seraient à faire) que les ukrainiens "nazis" (mot yiddish qui signifie seulement "allemands") pendant la guerre prétendaient être les représentants de la race blanche pure européenne, encore mieux que les boches !

    Ils ne se comparaient qu’au géorgiens, races caucasiens pure, mais pour les femmes, les plus belles d’Europe parait-il. Brunes aux yeux vert, comme les basques.

    Le racisme, c’est fatigant.

     

    Répondre à ce message

    • #2932165
      Le 27 mars à 12:27 par Anne Onimme
      En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

      Nazi , un mot yiddish pour dire allemand ? Lol ca sera pas plutot la contraction de National et Sozialistische comme dans le :
      Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei
      ...

       
    • #2932177
      Le 27 mars à 12:56 par jean
      En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

      Oui les néonazis ukrainiens , les Banderistes qui peuplent le gouvernement, administration, forces armées ( voir les carrières des Yaroch, Parouby, Marchenko etc .. etc...) se définissent comme descendants des scandinaves qui ont fondé la Rous de Kiev au moyen moyen-âge. L’emblème, le Tryzub, de l’Ukraine est un motif scandinave.
      Ils se présentent comme le rempart de l’Europe blanche contre les " Asiatiques Russes ", aux origines mongoles.
      Zelinsky le reprend dans ses discours : "Ukraine dernier rempart contre la barbarie russe".

       
    • #2932437
      Le 27 mars à 20:40 par listener
      En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

      Oui, bien sûr, nazi vient de "Nazional et "Sozialiste". Ce que je voulais dire, c’est que les nazis ne se sont jamais qualifiés de "nazis" et que ce terme est relativement récent. Avant, juste après la guerre, on parlait des "allemands" ou (archaïque) des "boches" comme en 14-18. Encore plus archéo : les frits ou les frigolins (guerre de 70). Le terme "nazi" est ultra commode pour parler de "nos amis d’outre Rhin" et il sent assez le talmud. Il recouvre un réalité différente de plus en plus connotée loge maçonnique. Il n’est plus de bon ton de parler mal des allemands. Je crois que c’est un terme yiddish. En tous les cas, les bolchéviques l’utilisent ce qui n’est pas bon signe ;

      Pour la race blanche, il y a un curieux livre intitulé "l’Histoire des blancs" d’un certain Nell Irvin Painter (Edition Voix Libre Max Milo) dont la démarche très amerloque consiste à faire de la race blanche une sorte de construction intellectuelle. Les américains voient partout des conventions dans la nature et de la nature dans les conventions. Un chapitre très savant que je dépouille s’intitule "Johann Friedrich Blumenbach : Les blancs caucasiens". C’est de celui ci qu’est venu le mot de "caucasien" au sens de "race blanche", mot qui s’est introduit dans les commissariats de police comme un euphémisme de pandore niveau bac. "Caucasiens de tous les pays, unissez-vous !" En tous les cas le contraire des levantins filandreux (les puniques ou phéniciens) . Le blanc est celui qui a le regard droit, un petite tête, la démarche assurée mais sans raideur ni affectation, le visage sans mimiques. Il est bon cavalier, bretteur, bon camarade, et boit sec sans affectation non plus. Bref, il a de la gueule. Mais Blumenbach a étendu le domaine des caucasiens jusqu’à l’Afrique du Nord et l’inde... Bref, le Caucase disparaît et a bon dos mais on en parle toujours dans les procès verbaux de police. Un autre chapitre : "l’idéal de la beauté blanche, une science" commence à sentir le roussi. Je varlope l’ouvrage.

       
    • #2932469
      Le 27 mars à 22:15 par Tetar 1er
      En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

      Nazi ça veut surtout dire "prince (des juifs)" en ancien hébreux... Véridique ! Jamais compris pourquoi ça ne s’écrivait pas Nasi d’ailleurs. Sauf à revenir à l’écriture hébraïque, où le S équivaut le Z (Sion / Zion).

      Il est parfois tentant de croire que l’holocauste (holocauste = sacrifice que les anciens juifs faisaient en immolant la victime par le feu) a réellement été recherché par les hautes familles juives pour obtenir des faveurs..

       
  • #2932112
    Le 27 mars à 11:10 par Palm Beach Post : "Cult !"
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    pécrasouille, toutes les vidéos que j’ai pu voir,
    l’impression qu’elle est camée,
    qu’elle a pris des trucs

    ou alors, elle est débile

    le dodelinement de la tête,
    un peu comme sarkoze
    qui est un consommateur

     

    Répondre à ce message

  • #2932170
    Le 27 mars à 12:42 par David
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    Quant à la bimbo du haut, c’est une femme de footballeur. D’un nouveau Bleu

    Aie, une pan, j’ai bon ? J’ai 98% de chance d’avoir bon, vu l’équipe de l’Afrance.

     

    Répondre à ce message

  • #2932225
    Le 27 mars à 14:41 par Sacha Touille
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    Dur la photo de Jack Lang et l’autre à côté juste après un accident de voiture, vous auriez pu prévenir j’ai failli recracher mon café !

     

    Répondre à ce message

  • #2932341
    Le 27 mars à 17:58 par Thémistoclès
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    A propos de Rana Plazza, il faut remarquer que depuis 20 ans, le sentier a externalisé quasiment toute sa production au Bangla Desh.
    Soit disant qu’ils y font du Commerce Equitable, voire Ethique ! ! !

     

    Répondre à ce message

  • #2932439
    Le 27 mars à 20:42 par Saturnin
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    Elle s’appelle Valérie Kermesse... Mon Dieu, mon Dieu, tout est faux chez elle, et c’est ça qui va peut-être gouverner la France ? Comment a-t-on pu en arrivé là ? Je cauchemarde là ! Je vais me réveiller bientôt, je vais me réveiller bientôt...

     

    Répondre à ce message

  • #2932672
    Le 28 mars à 13:01 par John
    En bref – Samedi 26 mars de l’an de grâce 2022

    Faites gaffe avec vos photos, j’ai failli me jeter de la fenêtre.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents