Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ingénierie sociale et neuro-piratage – Atelier remue-méninges avec Lucien Cerise à proximité d’Annecy

E&R Pays de Savoie a reçu Lucien Cerise à proximité d’Annecy le 14 mai 2022 pour un atelier intitulé « Ingénierie sociale et neuro-piratage ».

 

La présentation de l’événement :

La dictature sanitaire qui s’est abattue sur nous en 2020 vient s’ajouter aux menaces mortelles causées par la « société ouverte » et ses amis. Comment allons-nous en sortir vivants ? La reconquête politique des institutions est un point de passage obligé, mais auparavant, il faut déjà conquérir les cœurs et les esprits, c’est-à-dire travailler en amont l’opinion publique dans le cadre métapolitique d’une guérilla culturelle, informationnelle et mémétique (Memetic Warfare, cf. Alt-Right).

 

Écouter l’intervention de Lucien Cerise :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Retrouvez Lucien Cerise
dans le cadre de l’université d’E&R saison 2022-2023 !

Retrouvez Lucien Cerise sur ERFM :

 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Lucien cerise aurait mieux fait de ne pas parler de la taquiya qui est tout simplement la dissimulation sous la contrainte.
    Les résistants en 40-45 pratiquaient cela.

     

    Répondre à ce message

  • #2987797
    Le 6 juillet à 13:52 par John Deere des conneries
    Ingénierie sociale et neuro-piratage – Atelier remue-méninges avec Lucien (...)

    Tu peux tuer un fœtus innocents, mais pas Marc Dutroux
    Sauvez des vies, mais..... !
    Slogan publicitaire

     

    Répondre à ce message

  • Merci à Lucien Cerise et à E&R pour cette intervention intéressante.

    Pour ce qui est de la contre propagande, auprès des gens qui se réveillent, ou qui sont réveillés mais ne savent pas où s’informer, cela fait un bon moment que nous sommes tout de même assez nombreux à l’appliquer en indiquant notamment aux personnes dans le besoin le site d’Egalité & Réconciliation, ce qui explique sans doute le nombre d’accès au site de plus en plus en progression.
    Ne rien lâcher et continuer sur le chemin de la contre propagande, entre autres.

     

    Répondre à ce message

  • Merci Lucien Cerise pour vos interventions toujours enrichissantes.

    J’aimerais ajouter, concernant le sujet de l’ingénierie sociale, qu’actuellement l’un des plus grands outils de propagande politique, c’est le “mème”. Des gens sont très bien rémunérés pour en générer et ensuite les diffuser. Son origine vient d’ailleurs de la dissidence au sens large. La web 4chan, qui a commencé a se moquer ouvertement et avec succès du politiquement correct aux US depuis environ 15 ans, a supposément secoué assez d’Américains pour contribuer par la suite à l’acceptation de Trump comme candidat de choc aux éléctions de 2016.

    Je souhaitais aussi parler du concept de la manipulation de masse par la flatterie. Elle se retrouve sous differentes formes bien sûr et l’idée est d’idéaliser un personnage-type auquel les masses pourront s’identifier. Ensuite il convient de décrire ce que serait le comportement propre à ce personnage pour qu’il soit adopté par la majorité. Exemple typique : l’homme moderne. Nos ancêtres, de n’importe quelle époque, sont souvent dépeints en contraste à nous-mêmes et comme des rustres peu éclairés auxquels on n’aimerait pas ressembler.

     

    Répondre à ce message

  • Deux exemples de probables noyautages de la société.

    Le mouvement de contre-culture des années soixante

    À priori, il s’agit d’un mouvement antisystème, dénonçant les abus des institutions dominantes, ce qui peut paraître bien... Qui croirait que ça viendrait justement de ceux qui sont dénoncés et combattus ? Cependant, ça a quand même été un raz-de-marée qui a profondément bouleversé les mœurs occidentales en une génération et dont la communication stratégique s’est essentiellement basée sur un loisir qui est un bien de consommation, c’est-à-dire la musique, incarnée par des idoles, des demi-dieux, les rockstars. C’est aussi à ce moment-là qu’apparaît la construction du groupe social dit des "jeunes". À part peut-être quelques luttes bien fondées et une assez bonne bande sonore, l’autre grand résultat de ce changement, c’est que l’homme est à présent bien plus assujetti à ses pulsions et à ses désirs, devenant donc un bien meilleur consommateur.

    La pornographie en ligne

    C’est presque une continuation évidente du point précédent. On sait que l’une des activités principales sur le net, c’est la consommation de pornographie. Pour rappel, la structure d’échange d’informations est verticale quand celles-ci proviennent d’une autorité et seront donc sous contrôle, puis horizontale et échappant au contrôle quand elles sont échangées entre personnes ou groupes dit égaux. On connaît ce dernier concept sous le vocable anglais "P2P". Internet, dont l’un des piliers fondateurs est l’échange P2P, a été un foyer extraordinaire du “complotisme”, c’est à dire des informations habituellement étouffées. Mais voilà, avec la pornographie, en plus de fragiliser le cerveau, nous avons l’une des premières distractions du net. On nous ressasse bien que la pornographie est une industrie milliardaire qui attise l’appât du gain, avec des explications peu claires pour la génération des revenus, le produit final est néanmoins gratuit pour ses millions de consommateurs et comme dit le proverbe “Quand quelque chose est gratuit, c’est toi le produit”. En résumé, c’est si mieux que la populace se branle plutôt que de se mettre à rechercher des informations gênantes... Gardons à l’esprit qu’on se trouve encore à l’âge d’or d’internet (mais pour combien de temps, je crains que la IIIème Guerre mondiale va y mettre fin) où on peut toujours trouver toutes les informations qu’on veut en cherchant bien.

     

    Répondre à ce message

  • #2988133

    Famille traditionnelle ou Fistiniére... progressisme ou conservatisme
    Serait-ce le nouveau combat
    Fascisme vs antifascisme en 2022
    Guerre des slogans

     

    Répondre à ce message

  • L’éxistant serait idéal si les humains ne se mêlaient pas de fabriquer un monde meilleur...

     

    Répondre à ce message

  • On ne fabrique pas une société sur des mensonges..

     

    Répondre à ce message

  • Excellente synthèse des idées de Lucien Cerise.
    Le texte est-il téléchargeable quelle part ou est-il uniquement disponible dans le numéro 80 de la revue de Civitas ?

     

    Répondre à ce message