Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’armistice du 11 novembre 1918

Épilogue d’une tragédie européenne

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Note de la rédaction

Un article initialement publié le 11 novembre 2014.

La guerre la plus meurtrière de l’histoire de France prend fin le 11 novembre 1918. Mais l’Europe est vaincue. Supplantée économiquement par les États-Unis, divisée entre des vaincus et des faux vainqueurs, ébranlée dans ses convictions et dans le bien-fondé de sa civilisation, l’Europe est en crise.

 

La Première Guerre mondiale marque en effet l’avènement des États-Unis comme première puissance économique du monde. Épargnée sur son territoire, l’industrie américaine a pu pleinement profiter des débouchés créés par la guerre européenne. Par ailleurs, les multiples sanctions imposées par le président américain Wilson lors du traité de Versailles permettent de neutraliser la puissante industrie allemande.

Mais plus que sur le terrain économique, c’est idéologiquement que l’Amérique est gagnante. En effet depuis 1648 et le traité de Westphalie, les guerres européennes n’étaient jamais menées au nom du Bien. Chaque État servait ses intérêts mais reconnaissait également implicitement le bien-fondé des intérêts des autres. Au contraire, les conditions du traité de Versailles entérinent la vision américaine de la guerre manichéenne issue du messianisme calviniste. Malgré leurs récurrentes tentations isolationnistes, les États-Unis doivent accomplir leur manifest destiny (destinée manifeste) et répandre religieusement la démocratie libérale et l’économie de marché à travers le monde. S’ils ont gagné, c’est que leur cause est juste, tandis que l’Allemagne et ses alliés ne peuvent être que coupables et doivent être criminalisés et punis en tant que tels. Cette vision s’accorde également avec la volonté de détruire politiquement et de soumettre économiquement les grands empires européens (Allemagne, Empire austro-hongrois) ainsi que l’Empire ottoman, dont le démantèlement est effectué par le traité de Sèvres en 1920.

Face à cette volonté américaine d’exporter ses idéaux, l’Europe doute de son propre modèle. 1918 ouvre une période de plusieurs décennies de remise en question de la civilisation européenne, qui se clôturera en 1945 avec l’implantation définitive du modèle américain libéral et matérialiste par le plan Marshall et son corollaire, l’american way of life.

Mais l’armistice de 1918 marque également la fin d’une guerre aux conditions inédites. Aux soldats se battant fiers et debout ont succédé des hommes rampants et se terrant dans les tranchées. Ces conditions humiliantes, amplifiées par le nombre de mobilisés et la durée de la guerre, ont affaibli moralement les peuples européens. La démocratie égalitariste s’est retournée contre ses citoyens. Après avoir permis au peuple d’accéder à l’éducation, elle lui a ordonné tout aussi massivement d’aller combattre dans la boue un ennemi à peine visible. Cette condition morale aura ensuite deux conséquences opposées mais jumelles : les prémices de la remise en cause féministe d’un patriarcat descendu de son piédestal, et la réaction de partis autoritaires voire paramilitaires dans le cas du fascisme italien.

Difficile de comprendre aujourd’hui le 11 novembre 1918 et les sacrifices auxquels il met fin. Appréhender ce 11 novembre, c’est se replonger dans la mentalité européenne authentique avec ses qualités et ses défauts, son esprit de noblesse et ses passions bourgeoises. C’est appréhender une identité déjà plongée dans le bain dissolvant de la modernité mais pourtant encore pleinement européenne.

 

Message de Jean-Marie Le Pen du 11 novembre 2020 :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2841689
    Le 11 novembre 2021 à 09:53 par kantor
    L’armistice du 11 novembre 1918

    Celui qui se sent pas concerné ou affecté par ce carnage, n’est pas Français...

     

    Répondre à ce message

    • #2842156
      Le Novembre 2021 à 05:57 par tintin
      L’armistice du 11 novembre 1918

      Amoureux de la langue Française, fin pinailleur orthographique, je suis amoureux de cette musicalité qu’on entend et lit ici et là, chez des auteurs connus pour quelques-uns.

      Mais cette réplique vient de détonner pour moi comme peu auparavant. Merci kantor. Compassionnellement vôtre.

       
  • #2841691
    Le 11 novembre 2021 à 09:57 par anymosa
    L’armistice du 11 novembre 1918

    guerre de classe ripoliné de patriotisme, ripolin rouge écarlate, républicain et franc maçon

    voici une photo :
    https://fyooyzbm.filerobot.com/v7/h...
    edward capel et coco chanel en .... 1917

    pendant la Première Guerre mondiale, capel fut le conseiller secret de Clemenceau et l’éminence grise du gouvernement anglais en matière d’achats de guerre

    pas convaincu ....

    peu avant sa mort, Capel rencontre un jeune érudit polonais, joseph retinger, qu’il inspire avec un discours fédéraliste naïf, propagateur du gouvernement mondial basé sur l’alliance franco-britannique . après la mort de Capel, le brillant Retinger devient son « héritier » politique
    retinger .... voila un patronyme que les lecteurs d’ER ne peuvent ne pas connaitre, l’érudition de P Hillard oblige

    pour mémoire voici un lien regroupant de nombreux témoignages de tous ceux pour lesquels les plages restaient zones interdites
    file :///sysroot/home/anne/.var/app/org.mozilla.firefox/cache/tmp/mozilla_an ne0/174_temoignages_chemin_des_dames.pdf

     

    Répondre à ce message

  • #2841699
    Le 11 novembre 2021 à 10:31 par Picrok
    L’armistice du 11 novembre 1918

    Et la ripouxblique a poussé l’humiliation, l’abjection jusqu’à faire des monuments aux morts avec des obus en guise de décoration funéraire. C’est un peu comme si on mettait sur la tombe d’un accidenté de la route un exemplaire de la voiture avec laquelle il est mort. Y a pas de mot devant tant de pourriture.
    Et quand on voit tous ces salopards de notables FM qui rendent un soi-disant hommage aux jeunes soldats tombés, oui on a la gerbe !

     

    Répondre à ce message

    • #2841906
      Le Novembre 2021 à 18:25 par Ducegabbana
      L’armistice du 11 novembre 1918

      Et le comble : c’est la jeunesse catholique et paysanne qui s’est fait décimée ! Clemenceau l’avait voulu : j’enterrerai la jeunesse catholique dans les tranchées de Verdun !

       
  • #2841709
    Le 11 novembre 2021 à 10:43 par guillaume
    L’armistice du 11 novembre 1918

    Libres de se faire vacciner....... Non, nous ne sommes pas libres monsieur Le Pen....

     

    Répondre à ce message

    • #2841747
      Le Novembre 2021 à 11:50 par Toubib
      L’armistice du 11 novembre 1918

      Nos anciens ont donné leurs vies pour que nous soyons libres dans ce beau pays qu’est la France. Nous devons leurs faire honneur chaque jour et ne rien accepter de ce gouvernement d’ordures, sinon nos anciens seront morts pour rien ! Vous êtes libres parce que vous décidez de l’être, la liberté est un combat et un choix engagé. Vous n’êtes pas libres parce que vous avez peur, le jour où vous cessez d’avoir peur le vrai combat commence et il ne peut vous mener qu’à la Victoire. Le sacrifice de nos anciens est un hymne à la liberté ! Un hymne d’Amour et de courage absolu pour imposer le BIEN envers et contre tout.

       
  • #2841734
    Le 11 novembre 2021 à 11:30 par YAKA
    L’armistice du 11 novembre 1918

    Guerre voulue et que l’on sait provoquée par qui et pour quoi, bref, tout ce qu’on t’apprend (surtout) pas à l’école. Pour faire très vite :

    - Déclaration Balfour
    - Renforcement de l’arc de crise Balkans/Irak/Turquie
    - Concurence de l’acier entre le acheter pas cher des anglais et qualité allemande (voir cf Jutland)
    - Affaire du Lusitania
    - Mauvais traitement dans les yiddishland (zone exclusivement reservees aux juifs en Russie afin de les eloigner des villes, un peu l’équivalent de notre pass aujourd’hui mais a l’envers - lire Soljenitsyne)

    La suite on la connait :

    - Catapulter rouge et noir dans un bon conflit hégélien, avec à l’arrivée l’émergence d’un petit peintre putatif qui va faire le sale boulot de ceux-là même ayant tout fait pour que cela arrive...

    NB : Les historiens s’accordent à ne considérer en réalité qu’une seule et même guerre, non pas deux. On sait que l’histoire est faite par les vainqueurs. Mais cela sous entend que nous ne sommes pas au coeur de la 3eme guerre mondiale, mais bien à la veille de la seconde (seulement)...

    Autant dire que l’état profond a encore une guerre mondiale d’avance avant l’arrivée de l’antechrist et la construction du troisième temple.

     

    Répondre à ce message

  • #2841840
    Le 11 novembre 2021 à 15:36 par Plus Jamais Ça ? N’est-ce pas ?
    L’armistice du 11 novembre 1918

    Et Hannouna ?! Il est où Hannouna ??

     

    Répondre à ce message

  • #2841860
    Le 11 novembre 2021 à 16:36 par A111118-666-33
    L’armistice du 11 novembre 1918
  • #2841861
    Le 11 novembre 2021 à 16:39 par Yves Rogne
    L’armistice du 11 novembre 1918

    Le 11 novembre des supermarchés sont ouverts car jour de solidarité. On y propose de belles promos, les parkings sont pleins. Honte à ceux qui vont se vautrer dans l’orgie consommatrice le jour où l’on devrait être en communion et rendre hommage à nos Grands Poilus. Ils sont assassinés une deuxième fois. Quelle tristesse !

     

    Répondre à ce message

    • #2841973
      Le Novembre 2021 à 20:15 par Lardenoy
      L’armistice du 11 novembre 1918

      Je me rends aux cérémonies (hélas maçonniques !) en hommage à mes deux grands-peres, chrétiens fervents, l’un 26 ans à Verdun et l’autre 20 au Chemin des Dames , et pour leurs potes, sacrifiés à 20 ans mais la vision des officiels et militaires, tous masqués est à gerber.. Discours sur le courage et la Liberté devant tant de mes compatriotes abrutis de propagande , masqués, apeurés par les dignes descendants de ceux qui profitèrent de ces guerres et saignerent à blanc la France catholique !

       
  • #2842013
    Le 11 novembre 2021 à 21:39 par fd
    L’armistice du 11 novembre 1918

    Léon Degrelle à ecrit une trilogie démystifiante sur 14-18...à recommander fortement.

     

    Répondre à ce message

  • #2842122
    Le 12 novembre 2021 à 03:33 par ratapignata
    L’armistice du 11 novembre 1918

    L’éternité est leur demeure, l’honneur les drapent de sa lumière, quand nous les suivrons, ils nous guideront.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents