Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Chine et la Russie mettent en place un nouveau système financier mondial

La Communauté économique eurasiatique (Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizistan, Russie, Tadjikistan + Arménie pour certaines dispositions) et la Chine créeront un nouveau système économique et financier mondial dont ils fixeront les bases à la fin du mois de mars 2022.

 

Ce nouveau système devrait disposer d’une monnaie de référence dont le cours serait établi à partir d’un panier de monnaies des États membres fondateurs (donc dominé par le yuan chinois).

Il a été conçu par Sergey Glazyev (photo) et a pour objet de se substituer au système de Bretton Woods, après l’exclusion de la Russie à titre de « sanction » pour son opération contre les bandéristes [1] ukrainiens.

L’existence de deux systèmes économiques et financiers concurrents devrait marquer un coup d’arrêt à la globalisation et diviser le monde en deux.

Notes

[1] « Israël abasourdi par les néo-nazis ukrainiens », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 8 mars 2022.

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Peut-on croire que ce projet soit simplement consecutif aux "sanctions" ?

     

    Répondre à ce message

  • J’en suis presque à regretter Jean-Claude Junker, dont l’alcoolisme avéré, paraissait, moins préoccupant pour le destin des Européens, que les grands airs de coincée-du-cul de la Von Der Leyen, dont rien ne nous assure par ailleurs de la sobriété c(h)amélique...

     

    Répondre à ce message

  • Serrez vos ceintures et attendez vous à un effondrement monétaire et financier imminent. Si vous avez un peu de pognon de côté claquez-le le plus vite possible ! Acheter du foncier non constructible pour le cultiver...des outils de qualité professionnelle, des machines...des métaux précieux...enfin bref l’objectif est de changer un maximum de cette monnaie de Monopoly en richesses tangibles ayant une valeur intrinsèque et si possible capable en elles mêmes de produire de la richesse dans le cadre d’une activité productive. Par activité productive j’entend tout ce qui participe au maintien de la vie. Cela va du bûcheronnage permettant d’obtenir le bois pour son poêle...à la réparation des véhicules, des machines...la construction...à l’entretien des infrastructures...la pêche, la chasse, l’agriculture...

     

    Répondre à ce message

  • Après l’euro, l’asia.
    Même système.
    Même destin ?

     

    Répondre à ce message

  • #2926500
    Le 17 mars à 13:42 par Goetz von Berlichingen
    La Chine et la Russie mettent en place un nouveau système financier (...)

    La fin du dollar, la fin de la pax Americana
    Enfin

     

    Répondre à ce message

  • Ce poutine est absolument génial, il est entrain de prendre à contre-pied tout les mauvais coups donner par les élites americano-sionistes qui ne s s’attendaient pas à ça

     

    Répondre à ce message

    • Vous êtes sérieux, vous pensez vraiment qu’ils ne s’attendaient pas à ça ?
      Ça ressemble à un mauvais film ou tout est prévisible, absolument tout.
      Moi je dirais que tout se passe comme prévu pour les intérêts du grand israel. Je dirais que tout cela est voulu et contrôlé.

       
  • Seule la plus puissante des armée peut dégager bretton woods, n’importe qui d’autre se serait fait tomahawké ou noyé dans une révolution orange. Si vous ajoutez à cela la carrure d’un Poutine, les dès sont jetés et avec une paire de 12 gagnante car l’exclusion du swift est une occasion trop belle pour ne pas s’émanciper, magnifique prise de judo une fois encore....

     

    Répondre à ce message

  • J’ai envie de m’en réjouir, mais comme je n’ai aucune connaissance et prétention d’analyse éco, je ne le crierai pas sur les toits.

    Mais j’aimerais bien.

     

    Répondre à ce message

  • #2926612

    Vu la nette prépondérance de la Chine par rapport aux autres pays de l’alliance monétaire, il ya fort à parier que la monnaie chinoise jouera un rôle déterminant dans cette monnaie. Compte tenu du fait que le yuan reste encore largement un dérivé du dollar, à cause de l’importance des financements en dollars dans l’économie chinoise et du rôle des marchés en dollars pour éponger le trop plein de création monétaire en yuans, les garanties d’indépendance de ce nouveau système vis à vis de la FED, sans même parler de la PBOC, sont loins d’être acquises. Je dirais même qu’il s’agit d’un voeu pieux consistant à ressortir les vieilles recettes des monnaies communes d’investissement du type des DTS qui n’ont jamais fonctionné correctement. Et pour cause puisque les pays faisant partie de cette union seront obligés de suivre le diktat monétaire de la Chine, sans pouvoir user de l’arme du taux de change et en étant encore plus dépendant des liquidités chinoises provenant des réseaux bancaires chinois qui vont coloniser toute l’Eurasie. L’exemple de la Mongolie et de la Kyrguizie devraient faire réfléchir les amateurs de crédit "gratuits" à la chinoise qui ne sont rien d’autres que de la monnaie de singe remboursable avec des actifs réels. Déjà corsetées par leur gouvernement liés par l’union douanière eurasiatique, la CEE, les économies des pays membres seront totalement dépendantes de la politique monétaire de la PBOC, sans liberté de manoeuvre en matière d’investissement, puisque les entreprises nationales sont sévèrement encadrées par les programmes de développement décidés au niveau des gouvernements et des banques via des partenariats public/privés. Il faut noter que plus de la moitié des candidats à ce nouveau système sont en faillite et ne survivent que grâce aux perfusions des grands frères et aux tarifs préférentiels accordées à certaines exportations qui constituent l’essentiel de la base économique de ces pays moribonds. Dans les pays plus libéraux, au sens du marché monétaire, les crédits en devises fortes pleuvent comme les flocons de neige en hiver. Rien n’égal le carnet de chèques des banques centrales dotées d’un accès au marché, dont la profondeur est capable de satisfaire n’importe quelle fringale budgétaire. Big pharma, les camps de migrants, les F-35 allemands, les Stinger répandus par milliers, les énergies renouvelables non rentables, poussez pas y’en aura pour tous les goûts et encore plus, sans la contrainte du plafonnement des dettes.

     

    Répondre à ce message

    • Sauf si le but est la destruction totale des banques centrales !!!!

       
    • retour au standard or et les banques centrales privées pourront pleurer. de plus le gouvernement chinois s’essuie les pieds sur les marchés financiers, la bourse n’est pas l’économie réelle et le Yuan peut s’appuyer sur l’or (tout comme le rouble ou la roupie) donc deux empires producteurs et exportateurs qui ne vendront plus que contre une vraie monnaie qui s’appuie sur du solide (donc ni l’euro ni le dollar) ça risque de faire mal. la France pourra toujours essayer d’échanger son pinard contre du petrole ou de l’electronique, parce que des euros, plus personne n’en voudra

       
  • Allons chercher la petite bête : C’est très bien et enfin mais alors à quoi va servir les routes de la soie et quid de l’exportation chinoise.
    En effet la Russie ne peut que monter alors que la Chine ne peut que descendre.
    Pourquoi donc ne pas baser ce système financier sur le rouble.

    La puissance potentiel d’un pays c’est sa superficie multiplié par le nombre d’habitant elle est donc proportionnel à la densité de la population ;plus la densité est basse plus il y a du potentiel.
    La Chine arrive à saturation mais pas les USA ,mais pas l’Afrique et encore moins la Russie.
    La Chine pour augmenter sa puissance est obligé d’annexer des territoires alors que pour la Russie , les USA et l’Afrique ils leur suffisent d’augmenter leur démographie.

    Acheter des territoires dans le monde dans le but de les coloniser , les sionistes ont commencé à le faire en Palestine il y a 170 ans.
    Aujourd’hui on pense que la Chine ne fait que du commerce mais dans 170 ans on se rendra compte mais trop tard qu’en fait c’est une colonisation déguisée.

    Un cheval qui a du potentiel est un cheval jeune : Il faut vous rendre compte qu’il y a 300 fois plus d’arbre qu’il n’ y a d’humain en Russie.
    Le potentiel Russe est énorme énorme tout en respectant les normes en écologie les plus drastiques.

    La première chose que fera la Chine au cas ou la Russie sera en difficulté c’est de l’annexer : L’art de la guerre c’est de la gagner sans la faire.

     

    Répondre à ce message


    • La première chose que fera la Chine au cas ou la Russie sera en difficulté c’est de l’annexer : L’art de la guerre c’est de la gagner sans la faire.




      t’as rien compris au film, ils se sont mis déjà d’accord, les chinois ont besoin d’énergie et de matières premières et les russes de plus de population. le développement de la sibérie se fera avec les chinois et la mongolie.
      la guerre c’estavant tout une économie de la dette , Russes et chinois ne sont pas endettés et ils sont pacifiques, leur seul impérialisme est économique et pour faire du business il faut impérativement la stabilité.
      Il faut que vous changiez de paradigme, près de la moitié du monde est déjà passé à autre chose. le mondialisme est déjà mort pour plus de la moitié de la planète.

       
Afficher les commentaires précédents