Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

La Marche du monde est une nouvelle émission d’ERFM consacrée aux analyses de Youssef Hindi !

 

La présentation de ce septième numéro :

Interrogé par Ian Purdom, Youssef Hindi analyse en détail l’attelage que constitue le régime kievien : politiques et oligarques juifs pilotant des bataillons de néo-nazis. Soutenus par Israël et la communauté juive internationale, ils constituent le nouveau fer de lance du Nouvel Ordre mondial dans sa lutte contre la Russie de Vladimir Poutine.

Cette alliance, qui apparaît contre-nature au premier abord, peut s’expliquer, pour peu qu’on sorte du prêt-à-penser « nurembergien » et du conformisme « shoatique » et qu’on s’intéresse de près à ce que fut le projet hitlérien et plus particulièrement ses origines et influences :
- le judaïsme, par ses textes fondateurs ainsi que de grands intellectuels juifs ayant bien avant l’Allemagne nazie développés les idées et concepts nécessaires à la constitution d’un État raciste, impérial, à l’eschatologie millénariste se revendiquant d’un territoire ;
- le sionisme, qui avec son application concrète en Israël aujourd’hui en constitue la meilleure preuve.

Un sujet polémique voire explosif, incontournable cependant pour comprendre les véritables forces qui meuvent le monde et dont l’Ukraine, après la Syrie, constitue le nouveau théâtre d’opposition.

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Rejoignez le fil Telegram d’ERFM pour vous tenir informé des nouveautés

 

Le dernier dossier de Youssef Hindi, à ne pas manquer sur E&R :

Soutenez ERFM !

 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2963179
    Le 22 mai à 14:55 par kamika
    La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

    Dans le christianisme catholique seul la conversion au christ peut te sauver , il n’y a pas de racialisme tout est dans l’espérance en le christ . Dans l’islam tout tourne autour de l’unicité de Dieu et des actes de l’individu en bien ou mal qui compteront au jour du jugement dernier il n’est pas question de race seul la foi sincère et les intentions comptes donc on peut faire un rapprochement entre le vrai christianisme débarrasser des foutaises bisounours et de l’islam débarrasser des faux musulmans et de l’interprétation du wahhabisme qui arrange bien les racialiste !

     

    Répondre à ce message

  • #2963218
    Le 22 mai à 16:04 par Surnom
    La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

    Merci E&R et M. Hindi de lever l opacité derrière le spectacle présenté par la propagande atlantiste.

     

    Répondre à ce message

  • #2963219
    Le 22 mai à 16:04 par paramesh
    La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

    quand on écoute les stratèges idéologiques des ukronazis, ils considèrent Zélinsky et l’OTAN comme des outils pour leur cause, ils travaillent exclusivement pour eux et sont farouchement antisémites donc en fait ils sont de la même graine que Daesh, des proxys pratiquement incontrôlables

     

    Répondre à ce message

  • #2963309
    Le 22 mai à 19:46 par momo
    La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

    Pour le petit blanc que je suis, un nazi, cela ne peut être qu’un boche, sinon, racialement, cela ne colle pas !

     

    Répondre à ce message

  • #2963564
    Le 23 mai à 11:18 par France Patrie
    La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

    Conférence de Youssef Hindi à Toulouse le 25 Juin !

    https://youtu.be/wGOrY3Qdjbs

     

    Répondre à ce message

  • #2963930
    Le 23 mai à 22:59 par Sam
    La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

    Thèse un tantinet provocatrice qui méritait d’être exposée. Mais je ne vous suis plus quand vous ravalez l’universalisme français au même rang inégalitaire que le nazisme et le talmudisme. Les finalités sont radicalement différentes.

     

    Répondre à ce message

    • #2965451
      Le 26 mai à 20:05 par ProtégeonslaPalestine
      La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

      Nous n’avons pas dû entendre la même chose. Auriez-vous la minute où figure prétendument cette analogie ?

       
  • #2965482
    Le 26 mai à 21:20 par ProtégeonslaPalestine
    La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

    * Le concept défini par Youssef Hindi trouble le vulgum pecus et la quiétude de l’esprit, tant il s’éloigne du logos aristotélicien articulé autour du principe de non-contradiction, à savoir que deux contraires ne peuvent simultanément désigner le même objet : si le linge est détrempé, alors il ne peut être sec. Si le carré a 4 côtés, la rontondité est exclue.
    Youssef Hindi nous explique l’existence d’une réalité oxymoronique, contradictoire par essence, et cette alliance des contraires suscite ce que Hannah Arendt aurait appelé un malaise dans la civilisation où, à tout le moins, un inconfort intellectuel. Pourtant, le philosophe Hegel nous avait invités, dans sa Phénoménologie de l’Esprit, à un dépassement de la binarité et à envisager l’idée d’une alliance objective entre la chose et son opposé.

    * L’industrie du médicament lutte contre les maladies et lui est a priori opposée, dans un combat radical. L’approche hégélienne nous suggère que si le médicament avait réellement vocation à combattre maladie, il n’y aurait plus besoin de médicament. Donc un médicament qui combat efficacement la maladie qui valide son existence, se condamne à disparaître en invalidant sa propre utilité. La maladie produit du médicament et le médicament produit de la maladie pour pérenniser son raison d’être, dans un mouvement d’engendrement réciproque qui s’apparente à une palingénésie mortifère.

    * L’apport de l’hégélianisme repose sur cette interdépendance, sur cette concomitance et cette solidarité ontologique des contraires. Ainsi l’antithèse ne vise pas à détruire la thèse mais, à l’inverse, la provoque et la malmène suffisamment pour la forcer à se réaffirmer avec une vigueur performative renouvelée.

    * Par analogie, le microbe est en apparence l’ennemi de l’organisme, mais son allié objectif pour stimuler son immunité. Par conséquent, l’idée d’un lien organique entre les deux concepts analysés par Hindi fait sens. Chaque chose contient en soi les ferments programmatiques rendant possible la cohabitation avec son contraire, sans extériorité radicale de l’opposé. Bien qu’il n’y ait ni syncrétisme ni d’indifférenciation morale, les contraires sont unis par une communauté d’intérêts inavouable. Le type qui s’auto-adressait des menaces avait compris que l’antithèse est le fumier qui alimente la thèse. La Justice n’ayant pas apprécié la démonstration, il fut condamné pour dénonciation de crime imaginaire. Michel Fourniret aurait pu réussir le CAP de puériculture.

     

    Répondre à ce message