Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les chemins de la foi : René Guenon

Spiritualité islamique : le précieux apport de René Guénon : un reportage de France 2 diffusé en juillet 2004.

 

 

Nouveau : procurez-vous
Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps de René Guénon
chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

97 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2306524
    Le 25 octobre 2019 à 18:47 par gallus Gallus alias France D’abord
    Les chemins de la foi : René Guenon

    Hé ! Le Lynx ! René Guénon était une fleur de Lis des Impalas d’un rare spécimen, qui pousse normalement sur une terre ou les hommes travaillent l’Art de dessiner des M.otis de lierre (qui me font penser un peu à ta manière d’écrire"arabesquique" !).

    Voilà pourquoi il s’est déraciné tout seul d’une Sainte Terre ou les Hommes Travaillent l’art de cultiver dans le réel des ceps de Vignes, et ou tu trouveras toujours des Fleurs de Lys de la Forest de Cruye (Notre Clovis...).

    Le Corps et Le Sang !
    Jamais nous n’abandonnerons l’Eucharistie Sacrée !

    "MunJoie ! Saint Denys !"
    Tu connais la suite...
    Les Royalistes François Savent La Vérité !!!

     

    Répondre à ce message

    • #2306792
      Le Octobre 2019 à 22:51 par Lynx dans la brousse
      Les chemins de la foi : René Guenon

      Gallus gallus alias France D’abord, chacun son combat . Le mien c’est de ne pas perdre la foi qui pour moi est la foi véritable, c’est à dire dans la voie de René Guénon Abdel Wahid Yahia soit l’Islam. Si il faut quitter la France pour survivre car c’est un pays que seuls les chrétiens peuvent défendre je quitterais la France, si bien sûr on me le permet ce qui pour l’instant est bien difficile en ce qui me concerne étant prit entre le marteau de l’ Injustice et l’enclume d’etre dans l’impossibilité de vivre ma.foi sans être prit pour tout sauf ce que je suis.

      Quand j’étais athé, aucun chrétien n’est venu me prêcher si ce n’est en Espagne... maintenant que j’ai trouvé la foi en Dieu par l’Islam les chrétiens se réveillent de leur long sommeil... Et ils me font bien comprendre qu’on se sera jamais frères sauf si je reviens à leur religion le Coran en parle d’ailleurs ainsi ils ne.vous accepteront que si vous rêvenez à leur
      Religion et vous ne reussiriez alors plus jamais ...

      J’aime l’islam, j’aime le Prophète, ce sont les pilliers de ma vie pour trouver Dieu à mes côtés. Les Forest sont d’indecrotables athéistes. Que trépasse si je faiblit... En psychiatrie , et mont jua Saint Denis un FAMAS voir plus gros calibres pointés sur la gueule avec la Gaule du matin ou la f
      Fatigue du soir, 2 fois cette année. Doublé pour le converti dans les petits papiers de Castaner et ses prédécesseurs.

      Si tu savais qu’elles épreuves j’ai enduré tu comprendrais même pas pourquoi je parle encore aux dit "chrétiens " .

      Parceque je les aiment c’était mes potes avant, même si eux me méprisent. En règle générale. Tu veux m’aider ? Paye moi le billet pour que je me tire au plus vite de cet enfer sur terre nommé France pour un enfant du pays qui a enfin compris qu’il ne sauvera rien du tout dans ce merdier.

       
    • #2306923
      Le Octobre 2019 à 00:56 par gallus Gallus alias France D’abord
      Les chemins de la foi : René Guenon

      Sinon faudra retourner dans la brousse et personne te paiera de billet... ça a toujours été comme ça sur notre terre...

       
  • #2824930
    Le 11 octobre à 17:37 par bob
    Les chemins de la foi : René Guenon

    Le dernier salon où l’on cause de René Guénon

    Chers camarades, nous pouvons avant tout remarquer une chose : il y a peu de zones de commentaires sur les grands médias où « ça discute, dispute » René Guénon !
    Nous pouvons aussi admettre son travail de recherche considérable, ainsi que la pertinente subtilité de ses correspondances.

    René Guénon est un auteur difficile, élitiste, mais je ne sais pas si « il a peu de bons lecteurs ». Pour moi, son travail est un tableau de maitre devant lequel il n’existe pas une bonne ou une mauvaise interprétation, nous ressentons un lien direct, nous marchons sur le pont qu’il crée, ou pas. Elaborer une critique sur la perspective erronée de sa métaphysique, c’est disserter de l’invraisemblance des visages de Picasso. Guénon offre une autre perspective, et il est le seul à la proposer. Il n’a pas construit d’école, et ses héritiers sont tous autoproclamés.

    Je n’ai jamais rien compris à la Bible. Je peux reconstruire l’intention, mais cela me demande un effort important, ou l’aide d’un interprète. Je n’arrive pas à m’extraire de la dichotomie : point de vue - universel. Je ne suis pas insensible à la parole du Christ, mais sans les étoiles des dieux maudits (J. M.) le ciel n’est pas achevé. Sans l’axe du monde de Guénon l’épée du Christ est incomplète. N’est-ce pas pour s’adapter aux différents points de vue que les messages sont multiples ? Ce qui donne un sens à : « l’unité transcendante des religions » n’est pas le syncrétisme des doctrines, mais leurs convergences.
    La force de Guénon est de nous relier à d’autres auteurs : A.K. Coomaraswamy pour ses études du sens caché et sacré de la pratique des arts () ; et évidement J. Evola (Révolte contre le monde moderne) qui est probablement le complément indispensable, celui qui offre des perspectives plus humaines (incarnées) à l’œuvre de Guénon.
    La mise en pratique du travail de Guénon nait du voyage sur le chemin nouveau qui se manifeste après lui. Il considérait l’initiation comme devant nécessairement procéder d’un rite pratiqué au sein d’une tradition authentique et continue, mais pouvons-nous, sans être qualifiés d’hérétiques, considérer l’œuvre de Guénon comme un passage, ou, du moins, comme une fenêtre sur le tout. Libre à chacun de contempler à travers elle, il en existe bien d’autres. L’important étant de ne pas arrêter son regard sur les carreaux.

    Une fenêtre ne se trompe pas, elle est limitée par sa nature.

    Libre selon l’esprit

     

    Répondre à ce message

  • #2824968
    Le 11 octobre à 19:03 par anymosa
    Les chemins de la foi : René Guenon

    les chemins de la Foi, n’exagerons rien .... ceux de la gnose, rien de plus, quel long chemin depuis simon le magicien ... !

    voila donc un système de pensée philosophico-religieuse qui se fonde sur une révélation intérieure, permettant d’accéder à une connaissance des choses divines réservée aux seuls initiés et permettant de saisir les mystères amenant au salut

    le salut ne venant pas de la mort et de la résurrection de Jésus Christ, pour eux, seules la vérité et la connaissance menent au salut, c’est a dire vers ce que nous vivons aujourd’hui même
    je n’irai pas plus loin, inutile de cliver d’avantage dans un temps ou les nécessités appel a la cohésion

     

    Répondre à ce message

  • #2824981
    Le 11 octobre à 19:24 par COLYOTTE62
    Les chemins de la foi : René Guenon

    Encore bravo à ER pour le niveau d’ information et de ré information , à ce jour inégalé . La quête spirituelle de René Guénon nous rappelle que les hommes peuvent être des passerelles métaphysiques entre les différentes croyances . Certains commentaires ,hélas , nous informent du caractère exclusif de leur foi . Sans doute sont ils plus réceptifs au discours de propagande d’ un idéologue sioniste comme Kepel , "spécialiste" de l’ Islam .

     

    Répondre à ce message

  • #2825004
    Le 11 octobre à 20:21 par hercule
    Les chemins de la foi : René Guenon

    La lecture de Guénon "pour tous" est malheureusement contre-nature.
    Ne boit que celui qui a soif.
    Le lecteur doit donner du sien en se laissant conduire.

    Pour les cathos "purs et durs" : (ayant lu son oeuvre intégral) je n’y vois rien qui éloignerait un chrétien de sa foi (au contraire).

    Je vous propose un livre extrèmement intéressant, écrit par un de ses disciples probablement le plus authentique et plus prolifique : Charles André Gilis - La papauté contre l’Islam (contrairement à ce que peut suggérer son titre, c’est un livre qui donne un éclairage substantiel de la (vraie) chrétienté (en retraçant la période de l’histoire de l’Eglise qui coincide avec la monté en puissance du sionisme et son pouvoir de principal corrupteur - de l’Eglise).

     

    Répondre à ce message

  • #2825006
    Le 11 octobre à 20:30 par Ali
    Les chemins de la foi : René Guenon

    René Guénon est le dernier saint français. Et il est musulman. C est ainsi. Reconnu par De Gaulle lui-même. La famille de Guenon et les héritiers de Valsan pourraient éditer ses lettres... De la différence entre l Islam et le Christianisme, il n en sort que l’impressions confuse de celui qui ne sait pas mais qui parle beaucoup. Pratiquez une religion comme on creuse un puit, et désaltérez vous.
    Vous noterez que son nom musulman correspond à Saint Jean Baptiste, prophète de l’islam également. Comprenez vous ? Guénon a été celui qui a rectifié beaucoup. Mais, de part son nom, c est aussi celui qui annonce le retour du Christ. Comprenez vous ? Croyez vous que le Christ reniera l Islam et son paraclet ? Savez vous qui reconnaîtra le Christ lors de son retour ? Les musulmans l attendent avec ferveur.
    Lire Guenon est parfaitement inutile sans une pratique religieuse orthodoxe exotérique et ésotérique. C est ainsi. La lecture de RG est tel un tamis qui filtre les élus. C est ainsi. Il existe bien une hiérarchie de la proximité. C est ainsi. Mais tous implorent Sa grâce. Du plus humble au plus savant, personne ne peut se targuer d une election quelconque
    Quelques réponses : L’article Le Demiurge n est pas manichéen et dévoile l origine du mal.
    Le monde peut-être mathématiquement explicable, mais Dieu ne s’est pas astreint aux lois mathématiques. Il ne s’est imposé que Sa Miséricorde.
    Considérez l Islam comme un dérivé du christianisme est une paresse coupable qui oblige à sourire.
    L hindouisme et l Islam sont extrêmement proche et seront sans doute les deux dernières spiritualités vivantes (operatives diront certains) à la fin des temps.
    La venue de multiples prophètes prouvent l oubli et la dégénérescence des pratiques et de la foi. L islam, comme sceau des religions, connaîtra bien sûr cette limite.
    L ésotérisme chretien a existé. Relire Dante et relire le Dante de RG. Le prophète de l Islam y a une place dont l explication appartient aux initiés.
    La correspondance de RG est en partie publique. Vous trouverez des indications sur Evola, Mircea Eliade, Leibnitz ou même Freud et Jung. Inutile de supposer ses avis.
    Pour nos amis relativistes sur l’Islam, lisez un court article intitulé les religions La religion. RG était conscient de l occidentalisation de l Islam mais que malgré cela, la forme primordiale de la Tradition y demeure encore.
    Enfin, sur la conversion, il n y a jamais de conversion, sinon une confirmation.
    Merci à ER de relayer ses travaux

     

    Répondre à ce message

  • #2825018
    Le 11 octobre à 20:52 par Paul
    Les chemins de la foi : René Guenon

    Il faut reconnaitre que les pays les plus frappés par le covidismes sont les pays les qui ont le plus renoncé non pas à la religion, qui est une vitrine culturelle, mais ò la spiritualité.
    Les sociétés les plus covidisées sont les sociétés les plus matérialistes, avec des exceptions notables telle que la Suède... mais pour combien de temps encore ?

     

    Répondre à ce message

    • #2825195
      Le 12 octobre à 09:49 par Leïla
      Les chemins de la foi : René Guenon

      Je suis du même avis que vous, cependant que dire du Maroc ? Pays dit "religieux" et totalement covidisé à en perdre la raison. Même les mômes de 12 ans doivent aller se faire piquer. N’ai plus aucune attache avec le pays de mes aïeux mais en tombant sur le JT et campagne de prévention et de vaccination Covid, je me suis aperçue qu ils avaient tous été embrigadés et forcés d être doublement injectés pour avoir un semblant de vie normale.

      N.b : dans l état actuel des choses, c est deux doses pour obtenir le laisser-passer vaccinal, mais d ici là, ça sera 3eme, 5eme 13eme etc...un passeport à validité à court terme... à renouveler tous les 3 ou 6 mois ?!

      Seigneur Dieu, abrégez nos "souffrances" causées par ces despotes sataniques mondialistes.

       
    • #2825410
      Le 12 octobre à 13:51 par Paul
      Les chemins de la foi : René Guenon

      Effectivement, le movement est global.
      Le Maroc est inoculé une dose à 62% et deux doses à 54%.
      Cela vient réduire la pertinence de mon propos qui était géocentré sur la France et l’Italie, je le reconnais volontier.

      En ce qui concerne l’ausweis, ce n’est plus un problème de dose d’ARNm.
      C’est bien pire.
      Aujourd’hui, les droits et libertés individuels (se déplacer, travailler, participer à la vie sociale) sont suspendus à une inoculation et limités dans le temps. Ils sont renouvelable au gré du gouvernement.
      Demain, le gouvernement peut avoir d’autres exigences, et pour garder cet ausweis il faudra obtempérer : soit obligatoirement voter, soit limiter sa consommation de tel ou tel produit ou service, etc.
      Nous sommes passés d’une société de liberté à une sociètè d’octroi de permissions au bon vouloir du gouvernement, et c’est cela qui est terrifiant, d’autant plus que peu de nos concitoyens s’en rendent compte.

       
  • #2825025
    Le 11 octobre à 21:12 par franck carric
    Les chemins de la foi : René Guenon

    https://www.youtube.com/watch?v=V5v... Les soufis ne parlent pas à dieu, il parlent à la divinité. Divinité + matrice = Dieu. Le diable est la représentation des méfaits dans la matrice, de la vie sans ou contre la divinité.

     

    Répondre à ce message

  • #2825084
    Le 12 octobre à 06:19 par Gnose
    Les chemins de la foi : René Guenon

    Pour ceux qui voudraient concilier Guénon et le catholicisme, lisez Jean Borella (Amour et Vérité, entre autres). Mais attention, c’est ardu - pour amoureux des cimes.

    La Tradition demeure vivante, cachée, au sein de l’Eglise. L’Eglise de Jean, éternelle, dort dans l’Eglise de Pierre, l’humaine, la faillible ; celle qui s’est sacrifiée pour conserver le dépôt sacré.

    Et le Graal, que cherchent tous les chevaliers, apparaît chaque dimanche pour les cœurs humbles.

     

    Répondre à ce message

  • #2825804
    Le 12 octobre à 23:36 par Z
    Les chemins de la foi : René Guenon

    L’ancien recteur de la grande mosquée de Paris Boubakeur m’a l’air de maîtriser comme un maître la mystique, le symbolisme et l’ésotérisme…
    Suivez mon regard !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents