Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les esclaves du Système veulent faire de vous leurs esclaves

Il y a un certain niveau de folie nécessaire pour arriver à l’état dans lequel se trouve notre pays aujourd’hui. Je pense que la plupart d’entre nous le ressentent et le savent, mais je veux disséquer un peu la situation pour que nous puissions voir les entrailles de la chose et en comprendre les mécanismes. La folie a une structure, croyez-le ou non, et il existe des moyens de l’analyser et de l’identifier. Par exemple, il existe de nombreuses formes de folie qui découlent d’une obsession du pouvoir et du contrôle.

 

Dans mon article intitulé Existe-t-il un moyen d’empêcher les psychopathes d’accéder à des postes de pouvoir ? [1], j’ai exploré les schémas de pensée et les habitudes prédatrices des 1 % les plus mauvais de l’humanité et la manière dont ils s’insinuent dans l’autorité en se fondant dans la masse (jusqu’à ce qu’ils aient tout le pouvoir et n’aient plus besoin de se fondre dans la masse). Maintenant, je veux parler davantage des AUTRES personnes instables, les 5 à 10 % de la population que les psychopathes exploitent comme une foule ou une armée pour effrayer tous les autres afin qu’ils se conforment et les aident à atteindre leurs objectifs.

Pour être clair, presque tout groupe peut devenir une arme exploitable utilisée par les psychopathes. Il y a eu des moments dans l’histoire où les élites de l’Église catholique ont utilisé le zèle des chrétiens pour dominer la société jusqu’à la torture et la terreur pendant les inquisitions et les croisades. Pendant l’ère de George W. Bush, je me souviens bien des mensonges sur les armes de destruction massive utilisés pour entraîner les républicains dans des guerres inutiles en Irak et en Afghanistan. Mais c’est du passé. Aujourd’hui, le problème du fanatisme se situe résolument du côté de la gauche politique.

C’est-à-dire que la gauche politique est maintenant le côté qui attire le plus les narcissiques, les sociopathes, les personnes émotionnellement instables, etc. et cette attraction forme une foule qui peut être facilement exploitée par l’establishment.

Ce que je trouve intéressant, c’est que les gauchistes croient en fait qu’ils sont les outsiders et qu’ils mènent une « révolution » contre l’establishment. C’est une déconnexion bizarre de la réalité. Toutes les grandes institutions de pouvoir et d’influence aux États-Unis sont du côté de la gauche politique. Comment pouvez-vous vous rebeller contre l’establishment si toutes vos valeurs coïncident avec l’agenda de l’establishment ?

Les grands médias et Hollywood ont adopté la ligne dure en faveur de la propagande de gauche, de la théorie de la race critique à l’agenda trans, en passant par la politique identitaire, le féminisme, le socialisme et la centralisation. Presque toutes les publicités, les émissions de télévision et les films que nous voyons aujourd’hui reflètent un point de vue ou une imagerie d’extrême gauche, même si la majorité de la population n’a aucun intérêt pour l’idéologie woke. Il est clair que les gauchistes et leurs amis des médias pensent que s’ils imposent leur culte aux gens sans arrêt 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, nous finirons par capituler et l’adopter.

Les grandes entreprises technologiques et les principales plates-formes de médias sociaux fonctionnent TOUTES selon la politique gauchiste. Toutes leurs conditions d’utilisation sont appliquées pour protéger les gauchistes des critiques et pour censurer les conservateurs et les modérés qui osent s’exprimer. Les preuves montrent de manière accablante un parti pris de gauche dans la censure de Big Tech, les conservateurs étant expulsés des plateformes pour n’avoir fait que citer des faits. Nous l’avons vu récemment avec Marjorie Taylor Greene, une représentante du GOP de Géorgie, qui a été bannie de Twitter et traitée de « théoricienne de la conspiration d’extrême droite » pour avoir publié des liens vers la base de données VAERS.

Pour ceux qui ne connaissent pas le VAERS, il s’agit d’une base de données gérée par le gouvernement américain pour suivre les effets indésirables des vaccinations, y compris les vaccinations contre le Covid-19. Bien que les chiffres aient été manipulés dans le passé (ce qui, selon le CDC, était dû à des « erreurs de déclaration »), le VAERS a tout de même signalé des milliers et des milliers de décès et d’effets secondaires directement liés aux vaccins Covid, mais vous n’êtes pas censé le savoir. Ainsi, Greene se fait virer de Twitter pour avoir publié les propres données du gouvernement, qui ne sont désormais accessibles que si l’on passe par un dédale de liens pour arriver aux téléchargements.

Les médias sociaux sont aussi couramment utilisés comme une arme par les gauchistes pour « annuler » les personnes qui dépassent les bornes. Cette semaine, un pilote d’American Airlines a été attaqué par une foule sur Twitter lorsqu’une féministe folle a enregistré des images de ses bagages. Son crime ? Un petit autocollant sur sa valise qui disait « Lets Go Brandon ». La femme et ses cohortes sur Twitter ont demandé que le pilote soit licencié et American Airlines « enquête« sur la question.

Ce n’est qu’un exemple parmi des milliers d’autres au cours des dernières années qui illustrent la rage pure que ressentent les gauchistes lorsqu’ils sont confrontés à une personne libre de penser. Leur réaction immédiate est de punir et de détruire plutôt que d’accepter et de passer à autre chose.

Mais d’où vient cette mentalité ?

Je pense que c’est la combinaison d’une culture du narcissisme et du collectivisme et d’un désir désespéré pour les personnes faibles de se sentir puissantes. Les gauchistes sont très souvent des gens que l’on pourrait appeler des « seconds couteaux » dans la vie. Il y a dans leurs rangs beaucoup de mécontents et de personnes en échec, socialement ineptes qui grandissent en se sentant impuissants. Au lieu d’améliorer leur sort en s’améliorant eux-mêmes et en accomplissant quelque chose de méritoire, ils blâment les autres et le monde pour leur manque d’accomplissement.

Cette mentalité se retrouve également dans le milieu universitaire, qui exagère souvent sa propre importance et celle de ses récompenses. On peut obtenir une maîtrise en sciences sociales ou en études féministes, mais quelle est l’utilité réelle de cette personne dans le monde ? Le seul fait d’être un activiste n’est pas une carrière et ils ne produisent rien, donc la seule mesure de leur éducation et de leur vie est combien ils peuvent détruire, pas combien ils peuvent construire et créer.

Le dernier transfert de Joe Rogan de Twitter à GETTR est une autre grande histoire qui fait perdre la tête aux gauchistes. Ils agissent comme s’ils voulaient simplement être débarrassés des conservateurs et des modérés argumentés de leurs « espaces sécurisés », mais en réalité cela ne les satisfait pas. Ils ne veulent pas que nous nous éloignions, ils veulent que nous nous conformions. Ils veulent que nous soyons piégés dans leurs chambres d’écho et que nous allions de pair avec eux, ou ils veulent que nous soyons effacés.

Les gauchistes considèrent les gens comme la propriété du collectif, et si vous et des millions d’autres s’en vont, cela rejaillit sur leur idéologie, ce qui est inacceptable. C’est pourquoi ils attaquent constamment ou tentent de faire tomber les plateformes de médias sociaux conservateurs. On pourrait penser qu’ils seraient heureux que GETTR existe, mais ils sont malheureux. Votre liberté est leur malheur.

Pensez-y un instant : il y a des millions de gauchistes qui ne peuvent pas supporter votre existence si vous êtes libre d’exprimer votre mécontentement vis-à-vis de leur discours.

Quand Joe Rogan a contracté le Covid-19, les gauchistes étaient excités en espérant qu’il allait mourir. Quand il a vaincu le virus en moins de trois jours sans être vacciné, ils ont crié à l’horreur. C’est comme s’ils ne se rendaient pas compte que la plupart des personnes non vaccinées ont eu le virus et y ont facilement survécu (j’ai eu le Covid-19 pendant une semaine et ensuite j’allais bien – je ne me ferai JAMAIS vacciner).

Ils sont peut-être conscients que les vaccins sont pour la plupart inutiles. Peut-être que ce qui les dérange vraiment, c’est que les non-vaccinés sont libres et ne se conforment pas aux obligations ou aux discours alarmistes ? Peut-être sont-ils plus préoccupés par l’acte de défiance que par toute question de « sécurité sanitaire » légitime ?

Et cela m’amène à la relation entre la majorité du gouvernement et la gauche politique, qui travaillent main dans la main pour faire avancer les contrôles Covid et les obligations de vaccination. Je l’ai déjà dit et je le répète : il n’y a plus de débat sur qui sont vraiment les autoritaires. Si vous voulez être libre de toute intrusion gouvernementale et de toute tyrannie, allez dans un État rouge conservateur. Si vous voulez être un esclave de la bureaucratie, allez dans un État bleu progressiste. Les états rouges valorisent la liberté individuelle – les états bleus non. C’est indéniable.

Les gauchistes ne sont pas les rebelles qu’ils pensent être ; ils ne sont pas les héros. Ils sont les méchants. Ils sont l’Empire.

Je crois que le programme des obligations de vaccination, en particulier, fait appel à leur désir inné de contrôler les autres. C’est évident dans leur rhétorique folle sur la question de la vaccination. Le LA Times vient de publier un article d’opinion intitulé « Se moquer de la mort des anti-vaxxs à cause de le Covid-19, c’est horrible, oui, mais c’est peut-être nécessaire« (initialement intitulé « Pourquoi ne devrions-nous pas danser sur les tombes des anti-vaxxs ? », et c’est ce genre de propagande sanguinaire qui révèle vraiment l’étendue de la psychologie brisée de la gauche politique.

Ils veulent que vous mourriez pour être allé à l’encontre des obligations. Ils semblent penser que le Covid-19 est leur ange vengeur, mais cela ne fait que montrer qu’ils sont trop bêtes pour comprendre la science de base ou trop malveillants pour penser rationnellement.

L’administration Biden a été un élément clé dans l’apologie de la pandémie de Covid, qui a un taux de mortalité par infection (IFR) moyen de 0,26% à 0,27% selon des dizaines d’études évaluées par des pairs, et maintenant avec la souche Omicron encore moins dangereuse, le taux de mortalité est en train de chuter encore plus. L’écrasante majorité des gens n’ont RIEN à craindre du Covid-19, et pourtant les gauchistes se rallient volontiers à Biden et à sa tyrannie médicale.

En outre, le parti pris (ou l’ignorance) du LA Times apparaît clairement lorsque l’on examine les données réelles sur les cas de percée. Les cas de percée sont des infections et des décès de Covid chez des personnes entièrement vaccinées. À titre de référence, rien que dans l’État du Massachusetts, plus de 262 000 personnes entièrement vaccinées ont quand même été infectées par le Covid-19 et 1054 sont décédées selon les chiffres officiels. Cela représente un taux de létalité de l’infection de 0,4 %, ce qui est PLUS ÉLEVÉ que le taux de létalité moyen national de 0,27 %.

Les pays les plus vaccinés au monde souffrent également des pires pics d’infection au monde. En Irlande, par exemple, plus de 63 % des décès récents dus au Covid-19 étaient des personnes entièrement vaccinées. En Israël, près de 60 % des personnes hospitalisées pour une infection Covid sont entièrement vaccinées. L’Uruguay, le Bahreïn, les Maldives et le Chili ont tous des taux de vaccination très majoritaires et tous ont connu des pics de décès et d’infections dus au Covid. Selon les statistiques du gouvernement britannique, les personnes triplement vaccinées ont 4,5 fois plus de risques d’être infectées par l’Omicron que les personnes non vaccinées.

En moyenne, les vaccins sont testés pendant 10 à 15 ans avant d’être approuvés pour une utilisation sur des êtres humains, alors que les vaccins Covid ont été mis sur le marché en quelques mois, sans aucun test à long terme pour prouver leur sécurité. Il est parfaitement logique que les gens soient inquiets.

Alors, je demande aux matons du LA Times : devrions-nous danser sur vos tombes lorsque vous mourrez du Covid malgré tous ces miraculeux vaccins non testés ? Ou peut-être quand vous finirez mort et sur la liste du VAERS à cause des effets secondaires des vaccins ? Les troubles auto-immunes peuvent prendre de 2 à 4 ans pour se développer et être identifiés par les médecins ; peut-être qu’en 2024, vous regretterez de ne pas avoir adopté une approche attentiste vis-à-vis des vaccins non testés, comme le font toutes les personnes intelligentes ?

Cela s’appelle la logique, la raison et la science. Les données ci-dessus dépassent l’entendement de nombreux gauchistes et même lorsqu’ils les comprennent, ils les ignorent. Ils n’ont aucun intérêt à protéger votre santé ou la santé du public, ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Ce qui les intéresse, c’est le contrôle et rien ne leur ferait plus plaisir que de voir une conformité à 100 % et un esclavage à leurs idéaux. Ils vivent par procuration à travers la tyrannie.

La paranoïa de la pandémie, les confinements, les obligations, Big Tech, les médias sociaux, la cancel culture sont tous des moyens d’arriver à leurs fins. Les gauchistes prétendent être des humanitaires qui se soucient du plus grand bien, mais c’est une façade. C’est juste une autre excuse pour justifier une soif profonde de microgestion de la vie des autres.

Une tactique classique des sociopathes narcissiques consiste à victimiser et à terroriser les gens, puis à les accuser d’être des monstres lorsque ces personnes se rebellent. Ils projettent leur tyrannie sur le reste d’entre nous et nous étiquettent comme les méchants. Il est temps de mettre fin au théâtre et d’appeler les gauchistes pour ce qu’ils sont vraiment. Ils sont les dictateurs qu’ils prétendent essayer de combattre.

Brandon Smith

 

Du même auteur, sur E&R :

 
 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2898578
    Le 3 février à 01:46 par Stormocle
    Les esclaves du Système veulent faire de vous leurs esclaves

    Conservateurs et Progressistes de la marchandise, droite et gauche du capital, les deux faces d une même monnaie...

     

    Répondre à ce message

  • #2898659

    La photo d’illustration est tirée de l’excellent film d’anticipation THX1138.
    Film de fin d’étude de Georges Lucas que je recommande.

     

    Répondre à ce message

  • #2898688

    Qui est brandon Smith .. ? Possible d’avoir biographie ?

     

    Répondre à ce message

  • #2898733

    Les gens sont fous : 2 touristes arrivent à côté de mois, masqué, dans leur voiture, il y’a le patron de l’hôtel à côté qui les attendaient, ils leur dit "holala il y’a une explosion de covid" ( à bon !). J’explose et je leur dit que tout cela c’est bidon, le touriste demande au patron de l’hôtel si je suis dangereux.
    Pourquoi ces connards ne restent t’ils pas chez eux d’abord ?

     

    Répondre à ce message

  • #2898754
    Le 3 février à 12:25 par Robert le Pieux
    Les esclaves du Système veulent faire de vous leurs esclaves

    Brandon Smith, en bon Yankee, cherche toutes les occasions pour taper sur l’église catholique.
    Nous ressortir la fable de l’Inquisition à toutes les sauces est une contre-vérité.
    Qu’il lise les écrits de Soljenitsyne à ce propos (les discours américains et ceux de Harvard) qui n’ont pas dû plaire à l’époque où l’auteur établissait un parallèle entre le Communisme et le Capitalisme.
    Deux "idéologies"(en apparence opposées) qui ont convergé pour créer le monstre actuel, l’étau qui nous broie (le marteau de la rentabilité (du fric pour le haut du panier) et l’enclume de l’obéissance (pour la masse d’en bas)
    Où se situe le bien commun prôné par les Évangiles dans cette régression ?
    Tant de parlottes et de combats pour en arriver là...

     

    Répondre à ce message

  • #2898862

    Ce que j’appelle le communisme des imbéciles.

     

    Répondre à ce message

  • #2899126

    La meilleur illustration de cet article c’est quand on essaye de le partager depuis ER sur Facebook : "Votre message ne peut être envoyé car d’autres personnes ont signalé son contenu comme abusif." CQFD

     

    Répondre à ce message

  • #2899439
    Le 4 février à 09:25 par Jérômeproudhon
    Les esclaves du Système veulent faire de vous leurs esclaves

    Sauf que cela m’a l’air plus compliqué que ça ? Quand un empire est attaqué ou même détruit par une armée extérieure, il peut se relever, mais quand il est attaqué de l’intérieur et qu’il est détruit, c’est sa fin, c’est tout qui est attaqué et tout qui est opposé, la question pour les états unis, la France ,et la Russie qui a subit 100 années d’attaques constantes ,c’est qui est l’ennemi intérieur, qui amène ce cancer, qui veut nous détruire entre nous ?

     

    Répondre à ce message

  • #2899452
    Le 4 février à 09:51 par Robert le Pieux
    Les esclaves du Système veulent faire de vous leurs esclaves

    Excusez-moi d’insister, mais la "gauche" américaine n’a rien à voir avec les gauches françaises !
    Leur "gauche" est celle des soixante-huitards oisifs et blasés qui en France se révoltaient contre papa et l’état tout en profitant du fric légué.
    Cela a donné naissance aux bobos sans colonne vertébrale qui méprisent les prolétaires, alors qu’eux profitent de l’héritage parental ou de son réseau d’influence.
    Leur morgue a fait tâche d’huile dans les écoles du pouvoir (E.N.A, Commerce, journalisme) ils estiment constituer une caste supérieure et les "autres" deviennent des "intouchables".
    Les Libéraux-libertaires se fichent du social et de l’intérêt général comme d’une guigne.
    Voilà encore un cadeau d’outre-Atlantique !

     

    Répondre à ce message

  • #2899646
    Le 4 février à 17:04 par Melimela
    Les esclaves du Système veulent faire de vous leurs esclaves

    "Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser". Montesquieu
    Et cela se vérifie dans cette coronafolie : celui ou celle qui vérifie le passe à l’entrée des endroits où il est obligatoire, se sent - qui plus est bien caché derrière son masque - investi d’une mission qui est certainement importante > puisqu’elle vient "du bon côté du manche" ! Une petite fierté, pourtant bien peu rémunérée... Et une fois le citron pressé ... que vont devenir tous ces agents de vérification si cette obligation est abolie ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents