Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

Louis le Dernier, dit Céline est une nouvelle émission produite par ERFM. Présentée par Lapine, cette émission est consacrée à Louis-Ferdinand Céline et à son œuvre.

 

La présentation de ce premier épisode :

Après tant d’autres écrivains, Céline fait son voyage en URSS dans le courant de septembre 1936. Il en tire un court pamphlet, Mea Culpa, qui lui vaudra la haine tenace de nombreux communistes moscoutaires.

Aujourd’hui, on étudie cette pièce essentielle du puzzle célinien.

 

Bibliographie des ouvrages consultés :

- 1) Éditions :
Louis-Ferdinand Céline, Écrits polémiques, édition critique établie, présentée et annotée par R. Tettamanzi, éditions8, Québec, 2012
Louis-Ferdinand Céline, Mea Culpa, version préparatoire et texte définitif. Édition d’Henri Godard, avec la reproduction intégrale du manuscrit, Du Lérot éditeur, Tusson (Charente), 2011
Louis-Ferdinand Céline, Lettres, préface d’H. Godard, édition établie par H. Godard et J.-P. Louis, Gallimard, coll. La Pléiade, 2009

- 2) Étude :
N. Hewitt, Mea Culpa et les retours d’U.R.S.S., in : Actes du Colloque international de Paris (1992), Du Lérot éditeur, Tusson (Charente), 1993

- 3) Ouvrages généraux :
Céline et les éditions Denoël, 1932-1948, IMEC, Paris, 1991
G. Richard, É. Mazet & J.-P. Louis, Dictionnaire de la correspondance de Louis-Ferdinand Céline, suivi d’une Chronologie épistolaire, Du Lérot éditeur, Tusson (Charente), 2012
L’Année Céline 2018, Revue de littérature, Du Lérot éditeur, Tusson (Charente), 2019

- 4) émissions TV & Radio :
Interview de Céline par Louis Pauwels, 1959
Alphonse Boudard dans : https://youtu.be/EG2YgkdjU0c

- 5) Musique :
Les Bateliers de la Volga, Chœurs de L’Armée Rouge, sol. Leonid Kharitonov
Thomas Tallis, Te lucis ante terminum, Winchester Cathedral Choir, cond. David Hill

 

Écouter l’émission

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Rejoignez le fil Telegram d’ERFM pour vous tenir informé des nouveautés

 

 






Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2906318
    Le 14 février 2022 à 13:40 par Eric
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    Louis-Ferdinand Céline c’est la révolution copernicienne de la langue française, ou plutôt la mienne. Ce sont aussi les tripes de la France, celles que l’on essaye de force de nous arracher, ce qui ne date donc pas d’aujourd’hui et dont nous sommes encore en train de faire l’expérience. Je me suis toujours demandé si l’effet que la lecture de Mort à crédit avait eu sur moi pouvait avoir été vécu par d’autres lecteurs de la même manière, à savoir comme un genre de traumatisme. Depuis ce roman, je me bagarre avec la ponctuation. Je comprends qu’il ait dit qu’il avait mis sa peau sur la table quand je vois comme j’en chie à mon niveau microbien avec la moindre virgule :-) Merci pour cette émission.

     

    Répondre à ce message

    • #2911118
      Le Février 2022 à 09:12 par Lapine
      Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

      Céline maîtrisait la ponctuation dite « classique », c’est-à-dire celle enseignée dans les grammaires depuis l’instauration de l’école de Jules Ferry, en 1873 si ma mémoire est bonne (lois scolaires)

      C’est dont très consciemment qu’il démolit cette ponctuation « bourgeoise » en quelque sorte, pour « recréer » une nouvelle ponctuation, plus naturelle à son oreille, car plus respectueuse du vrai souffle, du vrai rythme de la langue française.

      Mieux on connaît la ponctuation traditionnelle, mieux on apprécie la révolution introduite par Ferdine.

       
  • #2906394
    Le 14 février 2022 à 15:53 par Rageux
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    Est-ce que Louis Ferdinand a créé un
    médicament appelé Basedowine commercialisé jusqu’en 1971 ?
    Le produit a été enregistré au Laboratoire
    National de Contrôle des Médicaments
    en 1933, sous le N° 343-4 et commercialisé
    par les laboratoires R.Gallier qui étaient situé
    1bis, place du Président-Mithouard, Paris 7eme.

     

    Répondre à ce message

    • #2906630
      Le Février 2022 à 23:47 par REX
      Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

      Comme chercheur chez Gallier, le docteur Louis Destouches a mis au point en 1933 un médicament pour le traitement des règles douloureuses, de la ménopause, de la maladie de Basedow et des troubles vagotoniques, la "basedowine". 
      Présenté sous forme de comprimés, ce médicament, retiré de la vente en 1971, contenait de la poudre d’ovaire, de l’extrait thyroïdien et de l’extrait acéto-soluble d’hormone ovarienne.

       
  • #2906563
    Le 14 février 2022 à 20:44 par René Sorgue
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    Sublime ... ce passage de Mea Culpa est d’une profondeur totale ... bien lu, bien présenté ! Excellente émission !

     

    Répondre à ce message

  • #2906615
    Le 14 février 2022 à 23:08 par Luis
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    Excelente, bravo. Et merci ER

     

    Répondre à ce message

  • #2906760
    Le 15 février 2022 à 09:22 par Laurent Guyénot
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    Passionnant ! Céline est grand, et Lounès le grandit encore. Je ne suis pas étonné : il y a dans le livre de Lounès, Sociologie du hardeur, un authentique accent célinien, non seulement dans la forme, mais dans le fond. Exactement ce qu’il faut pour faire le diagnostique de ce terrible virus, fabriqué pour un véritable génocide spirituel. Je le recommande vivement.
    Au sujet de la "machine", la vision de Céline me rappelle La Civilisation de Puissance, de Bertrand de Jouvenel, un auteur aujourd’hui un peu oublié mais à découvrir.

     

    Répondre à ce message

  • #2907121
    Le 15 février 2022 à 17:59 par Gery beton
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    C’est toujours un immense plaisir que d’écouter une bonne émission sur Céline, et d’entendre du Céline, on ne le mettra jamais assez à l’honneur il avait mille ans d’avance et le génie intacte, y a rien à jeter, encore merci

     

    Répondre à ce message

  • #2907670
    Le 16 février 2022 à 15:58 par Guêpe
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    Excellente émission. Dans l’attente de la prochaine.

     

    Répondre à ce message

  • #2908106
    Le 17 février 2022 à 13:19 par Docteur Prolo
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    Il haïssait la modernité, il avait déjà prévu Macron :

    "Le moindre obstrué trou du cul, se voit Jupiter dans la glace. Voilà le grand miracle moderne."

     

    Répondre à ce message

    • #2911121
      Le Février 2022 à 09:14 par Lapine
      Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

      J’ai pensé exactement la même chose !
      surtout en voyant tous les selfies pris par le Micron au long de son mandat.
      un vrai « selfie-made man » ;-)

       
  • #2910759
    Le 21 février 2022 à 17:43 par Geoffrey
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    Excellent. Riche en contenu et en informations.
    Je vous remercie de respecter vos auditeurs. E et R, toujours au top !

    Pensées à Lili (Lucette Destouches, sa femme), danseuse centenaire décédée il y a peu.
    Une belle pensée à Bébert, le gros chat de Céline. Pensées aussi à Bessy, son beau chien.
    Bien à vous

     

    Répondre à ce message

  • #2927826
    Le 19 mars 2022 à 23:02 par Artémis anonyme
    Louis le Dernier, dit Céline #1 – Mea Culpa

    Bravo ! Un plaisir immense à écouter, la diction est volontaire, les choix musicaux inspirés, le fond est passionnant.
    Merci et à bientôt !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents