Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Mediapart balance Blanquer qui a envoyé ses restrictions aux profs en "télétravail" d’Ibiza

Les macronistes font vivre un enfer aux Français, en particulier aux enfants à l’école, et on apprend ce soir que le ministre de l’Éducation Nationale JM #Blanquer, lui, gère tout ça depuis #Ibiza ?! ➡️ Démission immédiate ! (Florian Philippot)

 

C’est la dernière petite tempête dans le verre d’eau (sale) macronien. Le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, s’est fait poisser par la patrouille de Mediapart à donner des ordres aux 800 000 profs pour la rentrée, de son lieu de vacances cachées, à Ibiza, en Espagne. En soi, ce n’est pas grave, mais la symbolique de la répression à distance des gueux, les pieds dans l’eau chaude, fait mal. Le Jean-Mich, juste après la manif des profs, il a marché sur un oursin.

 

 

 

Mais que les antimacronistes ne se réjouissent pas trop vite. Si le coup est parti de Mediapart, qui est aligné sur la politique de répression sanitaire du gouvernement (nous allons le voir avec la dernière attaque – ignoble – anti-Raoult), c’est qu’il y a eu coup de balance interne.

 

 

Quand on connaît l’inimitié entre Blanquer et Véran, que le Blanquer a résisté longtemps à la fermeture des classes, que Véran pousse à durcir les protocoles sanitaires scolaires déjà délirants, et qu’il pousse aussi à la vaccination massive des enfants, ce qui n’a pas l’air d’enchanter Blanquer, qui ne veut probablement pas être le ministre d’une saloperie pareille, on relativise sa colère.

 

 

Et puis, on le sait, les syndicats d’enseignants ne pleurnichent pas contre les protocoles sanitaires en place, ni contre les tests imposés aux enfants et encore moins à leur vaccination, mais à l’irrationalité des mesures gouvernementales. En gros, les profs sont pour la répression sanitaire à l’encontre des enfants, qui ne risquent rien à 99,99 %, et ils réclament des mesures plus dures de protection ! Le lynchage du Blanquer à Ibiza fait donc partie d’un durcissement à venir de la répression sanitaire, bien dans la ligne de la tyrannie qui s’est mise en place.

On parlait de Mediapart et de Raoult, voici la preuve que ce site est aligné sur la politique profonde. Cela s’appelle pompeusement « deux ans d’enquête sur une imposture »...

 

 

Quand on déroule les coms, on comprend que Mediapart y a laissé du crédit, même à gauche. Le droitiste Borowski a une explication :

 

 

Toutes proportions gardées, une enquête à charge contre Raoult sur Mediapart ce serait comme si on massacrait Dieudonné sur E&R...
Pendant ce temps, Albert Bourla, le richissime PDG de Pfizer, fait la tournée de ses employés français qui se précipitent pour lui dérouler le tapis rouge. Le Figaro l’a interrogé, en voici un extrait, pour les double et triple vaccinés qui auraient un doute sur leur abonnement à l’injection :

 

 

Albert, devenu multimilliardaire avec son remède même pas miracle, vient nous vendre sa nouvelle came : le Paxlovid. On a failli lire le Pavlovxid.

Je ne veux pas être pessimiste, mais nous devrons sans doute vivre pendant des années avec un virus très difficile à éradiquer. Il s’est diffusé dans le monde entier, il peut contaminer à plusieurs reprises la même personne et il a muté au point de nous faire redécouvrir l’alphabet grec… La question n’est pas de savoir si ce virus va disparaître ou non, c’est : allons-nous pouvoir reprendre une vie normale ? Et je le crois. Nous allons bientôt pouvoir reprendre une vie normale. Nous sommes bien placés pour y parvenir au printemps, grâce à tous les outils à notre disposition : des tests, des vaccins très efficaces – même contre Omicron, ils protègent des risques d’hospitalisation et de décès – et les premiers traitements à prendre à la maison. Le Paxlovid arrivera fin janvier dans les pharmacies françaises. Prescrit aux personnes à risque diagnostiquées positives, il va changer la donne pour nos systèmes de santé, en désengorgeant les hôpitaux.

Rires dans la salle. Albert est très optimiste, car de nouvelles maladies se profilent :

Dans les dix ans à venir, la pharmacie va connaître un boom, tiré par la science et la démographie, avec l’augmentation de l’espérance de vie et l’apparition de nouvelles maladies. Notre secteur va vivre une renaissance scientifique, grâce à la combinaison des découvertes de la biologie et du pouvoir de la technologie. Le Covid est un catalyseur et un accélérateur de ces transformations. Cette pandémie a aussi montré l’intérêt des collaborations public-privé et mis en lumière l’accélération du temps réglementaire. Si l’Agence européenne du médicament (EMA) et la FDA, l’autorité sanitaire américaine, n’avaient pas été si réactives, nous n’aurions ni traitement ni vaccin. Cette réactivité doit devenir la règle pour les traitements contre le cancer.

Nous n’allons pas recopier toute l’interview, mais un dernier morceau va intéresser nos lecteurs.

Les antivaccin restent virulents, certains dénonçant la puissance des grands laboratoires. Que leur répondez-vous ?

La majorité des non-vaccinés sont, en fait, guidés par la peur de l’injection. Seule une minorité d’ultras antivax diffusent des fake news. J’aimerais dire à tous les non-vaccinés que le Covid n’est pas seulement un risque pour leur vie, mais aussi pour celle de tous ceux qu’ils aiment. Je leur demande d’y réfléchir.

C’est tout réfléchi, espèce d’escroc ! Vive le Pr Raoult ! À bas Mediapart, Bourla et Véran !

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2887808
    Le 18 janvier à 20:10 par ProtégeonslaPalestine
    Mediapart balance Blanquer qui a envoyé ses restrictions aux profs en (...)

    La photo du gadin, c’est un montage ?

     

    Répondre à ce message

  • #2887914
    Le 18 janvier à 21:59 par ProtégeonslaPalestine
    Mediapart balance Blanquer qui a envoyé ses restrictions aux profs en (...)

    Voici le fond de ma pensée :
    1) Les Jean-Michel ont été malmenés dernièrement. Il leur faut souffler.
    2) Un ministre chaud comme la braise, dans la force l’âge, connaisseur émérite de la géographie du corps féminin et qui a perdu l’impulsivité de ses 20 ans, au profit de mouvements plus lents, plus fermes et plus pénétrants, ça te fait décoller une femme.
    3) Si l’on ajoute à cela le prestige dont est auréolé l’homme de pouvoir (certaines auront réussi à trouver Hollande sexy), je pense que la combustion cérébrale féminine est complète.
    4) Un tel amerrissage : enfin, la France a son James Bond / b...nde. Il était temps.
    5) Cette situation crée un précédent qui n’est pas inintéressant : dorénavant, un pensionnaire du RSA pourra toucher ses allocations depuis la Floride, sans que la CAF y trouve à redire.
    6) Je suis favorable au maintien de Blanquer à ses fonctions : il est de loin meilleur que ses prédécesseurs. Et cette ardeur de French lover est à la fois un art de vivre et un savoir-faire qui gagnent à s’exporter. C’est bon pour la balance commerciale.
    7) Enfin, Jean-Michel Blanquer embrasse une femme, ce qui, par les temps qui courent, est admirable dans la caste dirigeante.

     

    Répondre à ce message

  • Un Jean-Michel pour en camoufler un autre ? Stratégie du contre-feu ?

     

    Répondre à ce message

  • C’est vrai que cela nous fait au total....
    ...2 jeanmichel’’ ..... qui épousent leurs éléves :
    Jeanmicheltrogneux qui épouse le garçon qui n’est pas fini (dixit Devilliers)
    Jean-Michel Blanquer qui épouse à Ibiza en douce son élève la Cabana !
    Étant moutonniers, on comprend pourquoi ce sont les mêmes qui demandent à des millions de Français de faire la queue ...devant les pharmacies.

     

    Répondre à ce message

  • #2888101

    C’est pas du télétravail, c’est du téléteubizz

     

    Répondre à ce message

  • Les résistants au vaccin d’aujourd’hui sont les mêmes résistants que ceux d’hier : on a pas attendu cette énième séquence de manipulation (la fiole) pour se positionner. Qui sont ces résistants ? : des esprits critiques à qui on ne la fait pas, des chercheurs d’incohérence et d’illogisme. Ils brandissent le vaccin (la fiole) depuis peu quand on sonne le tocsin depuis toujours. Comme Monsieur Hindi dit : "Le combat spirituel précède le combat politique". Même si il faut sans cesse se répéter que le monde n’est pas binaire, la question de "qui fait le bien et qui fait le mal" se pose logiquement.

    PS : Cette espace de commentaire est un atelier d’écriture formidable. Merci à ER d’exister.

     

    Répondre à ce message

  • Ne mettez pas tous les profs et les syndicats dans le même panier. Beaucoup de professeurs et personnels éducatifs de mon collège n’ont pas fait grève ce jour là. Dans un autre collège près de chez moi comme dans celui dans lequel je travaille, il y avait quasiment plus de profs que d’élèves (dont les familles avaient été prévenues d’un possible taux d’absentéisme anormal ce même jour). Un syndicat (c’est peu, mais déjà énorme ! ;-)) se démarque également des autres dans ses allocutions. Je vous partage la dernière lettre d’information de ce dernier et un extrait de cette lettre :
    "Cela suffit ! Il est temps de se recentrer sur l’essentiel !
    Nos métiers sont devenus déjà assez pénibles à cause de l’avalanche de réformes
    qui les ont défigurés pour qu’on n’aille pas en plus se mettre en grève afin de
    réclamer nous-mêmes des contraintes supplémentaires et inutiles alors que nos
    salaires restent bloqués depuis des lustres, que nos classes sont bondées et
    dissipées, que notre charge de travail ne cesse de s’alourdir et que les lacunes de
    nos élèves ne cessent de s’aggraver !"

     

    Répondre à ce message

  • D’accord avec toi Nicolas,
    Un grand merci a Soral et a E.R. et a Dieudo d’exister !
    Et pour avoir défendu ainsi la liberté d’expression !
    Sinon on en serait encore a la Préhistoire... Mur des cons, syndicat de la magistrai-trure, Hollandouille, Teubira, Mon-tambourg, Charlie-Hebdo, etc...

     

    Répondre à ce message

  • #2888794

    Elle tient rubrique à i24 ? C’est quoi comme télé.
    Elle doit avoir la double nationalité, genre peuple élu ?
    Elle travaille pour qui en fait ?

    Ils savent comment faire avec les politiques.

     

    Répondre à ce message

    • Les politiques couchent pour exister voire se marient bien souvent à des journaputes puis rampent devant la communauté des pleureuses en alimentant leurs caisses pour obtenir + de sous-sous dans leurs popoches.

      C’est aussi simple que cela. Quant aux sentiments, ils n’existent qu’un temps relativement éphémère avant concrétisation. Le reste demeure de la comédie par simples et multiples services rendus.

       
  • Réponse à nanotermite,

    Non, elle tient pas ’’rubrique’’...
    ...elle tient ’’lubrique’’ !

    Je sais, je sais, ..c’est un peu facile, le Blanquer il est vraiment dans l’Isthme-panic !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents