Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Olivier Delamarche – Russie/Ukraine : quelles conséquences économiques ?

Sur les vociférations de Bruno Le Maire : "J’ai honte d’être français"

Olivier Delamarche, sur E&R :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • "Barrez-vous en Suisse !"...Pas de souci sur l’idée elle-même mais bon.....je n’ai jamais entendu dire que la résidence ou la nationalité suisse s’obtenait si facilement.....

     

    Répondre à ce message

  • olivier delamarche expert des crises macro et micro-économique ....... franchement , c’est lui qui mériterais d’etre conseiller des ministres et imposer ses analyses ......

     

    Répondre à ce message

  • Encore un patriote qui gueule et qui vide ses comptes en France pour s’exiler en Suisse. Voilà.
    La définition du patriotisme d’aujourd’hui : "Partir, pour mieux revenir (ou pas)"
    Ceci dit j’apprécie beaucoup ce monsieur et ce qu’il raconte.

     

    Répondre à ce message

    • Il est dans le Jura. Et il s’exilerait en partie si nécessaire, ce que ferait toute personne qui en a les moyens si elle voyait lui pendre au nez je ne sais quelle spoliation. Le patriotisme est une chose, le masochisme une autre.

       
    • @Eric
      Si lez mec est patriote et qu’à la moindre chute de l’Euro il plie bagages protéger son pognon, qu’est ce que ce patriote fera si on est envahi...

       
    • C est dans ces moments là que l’on voit ceux qui savent encaisser les coups, et les autres.
      Il a déjà plusieurs sociétés en Suisse qui marchent bien, je ne pense donc pas que rester en France le mettrait sur la paille. Il veut juste ne plus payer d’impôts pour engraisser un état gouverné par des incompétents. Ça s’entend. Mais je ne verserai pas une larme pour lui.

       
    • En même temps il ne va pas se laisser dépouiller "par patriotisme"

       
    • « @Eric
Si lez mec est patriote et qu’à la moindre chute de l’Euro il plie bagages protéger son pognon, qu’est ce que ce patriote fera si on est envahi... »
      C’est un jugement abstrait. Concrètement, la question est de savoir comment sauver les meubles le cas échéant. Attendre ou anticiper ? Riche ou pauvre, personne ne vit de l’air du temps ou d’idées, si nobles et idéales soient-elles. Si vous restez et que vous vous faites dépouillé, que serez-vous en situation de faire ? Sur le même thème, A. Soral qui avait la perspective d’un emprisonnement s’il restait en France est-il fautif d’être allé en Suisse ? Et ne s’est-il pas organisé pour continuer à être utile autrement ? Vous aurez compris quelle était ma réponse. C’est compliqué et il ne faut pas être tranché.

       
    • « C est dans ces moments là que l’on voit ceux qui savent encaisser les coups, et les autres »
      Les gars solides comme vous, quoi ! :-) Cette faculté qu’ont certains de savoir à ce point ce que pensent les autres, ce qu’ils ont dans le ventre, leurs intentions, leurs motivations, c’est impressionnant. En cette époque de grands procès d’intention, il est vraiment plaisant d’en lire jusqu’ici. Un vrai centre de triage. Par ailleurs, je ne crois pas que l’intéressé attende que quiconque pleure sur son sort ! La blague.

       
  • Ce type ne parle que d’économie
    comme si tout était lié à la consommation

     

    Répondre à ce message

    • C’est l’inverse, il parle d’économie au sens le plus large du terme et donc au sens politique. Il parle de la France, des restrictions de liberté qui le scandalisent (comme nous tous ici), c’est un bon vivant, et j’en passe.

       
    • En effet, tout est lié à la consommation. Le toit sur votre tête, votre santé, votre éducation, votre nourriture, vos déplacements.

      Vous avez la réaction de ces cons d’écolos qui se pensent au dessus de la plèbe consommatrice car ils ont une bagnole électrique. Toute la pollution liée à la fabrication de la dite voiture étant loin de leurs yeux, elle n’existe pas.

      L’économie dirige le monde.

       
    • C’est rudement dit @leperigourdin mais c’est en effet une donnée fondamentale et incontournable, sauf à planer à quinze milles (et plus dure sera la chute). Ça rejoint ce que je dis plus haut en d’autres termes. Je précise qu’incontournable ne signifie évidemment pas à mes yeux exclusif. Cordialement.

       
  • Quitter le système bancaire européen est une necessité. La Suisse est une option, les cryptos parfois proposées par les comptes suisses ou les NFT en sont une autre. Surtout un portefeuille privée, exemple Ledger. Il est aujourd’hui techniquement possible de se passer des banques.
    Une monnaie chinoise et russe indexée sur l’or, à voir, mais investir hors occident est sage.
    Pour l’or, ça se discute hautement. C’est une assurance vie effectivement, mais historiquement c’est pas terrible. Ceux qui ont acheté en 1980 ont mis 30 ans pour retrouver la valeur de leur mise. Et pour acheter sans être tracé, impossible en France.
    Plus que l’argent, c’est l’immobilier le bas de laine des français qui va être anéanti à coup de taxes, de mises aux normes écologiques ; paiement de la dette aux banques cosmopolites, acceuil des migrants qui ont souffert.

     

    Répondre à ce message

    • À vous Paul.

      Vous ne comprenez certainement pas le terme ’’ étalon’’ qu’ il faut mettre en parallèle à la notion de pouvoir d’achat. L’ or permet de maintenir le pouvoir d’achat. La plupart des gens ne comprennent pas l’effet de l’inflation... Et bien ils vont le comprendre.

      Evidemment qu’il a fallu 30 ans pour retrouver sa ’’ mise’’ à celui qui a investi dans l’ or dans les années 80 puisque depuis cette période nous avons traversé une période déflationniste. L’or a permis à son détenteur de maintenir son pouvoir d’achat. A contrarié, ce n’est pas parce que le prix de l’or explose dernièrement que vous devenez plus riche... La hausse de ce métal précieux permet seulement de maintenir votre pouvoir d’achat... ce que les spécialistes appellent d’ailleurs une assurance vie.

       
    • C’est une assurance-vie, ça reste 1 000 fois mieux que la BNP, quoique s’il faut déclarer, on est pas à l’abri de tout perdre, mais sur l’histoire récente c’est pas la panacée l’or. Pour prendre l’avion par exemple compliqué. Tonton nous a montré qu’on en avait pas besoin pour relever l’économie.

       
    • Et avec quoi vous payez vos courses ? des NFT ?

       
    • @marcellus

      Vous paierez à l’aide d’une brouette....

       
    • #2923547
      Le 12 mars à 11:37 par Marcellus (y a pas que RT qui se fait censurer...)
      Olivier Delamarche – Russie/Ukraine : quelles conséquences économiques (...)

      Vous vivez comment au quotidien sans passer par une banque ?
      C est bien beau les concepts économiques sur Youtube, mais c est pas très réaliste. Ca fait juste bien de le dire.

       
    • À marcellus

      Qui a parlé de ne pas passer par les banques ?

      Ne prenez pas votre cas pour une généralité...

       
    • Marcellus,
      C’est concrètement déjà possible, le seul problème est que le français aime la BNP ; que peu pratique.
      En crypto-monnaie, je peux envoyer de mon porte-feuille sur ton porte-feuille, des cryptos en échange de 4 heures de jardinage, ou du pain que tu produits.
      Les exchanges sont contrôlables, en théorie. Les portefeuilles type Ledger non. Penche-toi sur le sujet.

       
    • #2924178

      Paul sans vouloir être désagréable, en plus je ne connais rien à l’économie et cryptos, mais je suis producteur de légumes,fruit et miel, je connais aucun de mes collègues agriculteurs ,qui ont des portefeuilles en cryptos, aucun client ne me paient en cryptos, je n’ai pas de compte cryptos
      La cryptos, ça concerne combien de pourcent de la population ?
      Comment puis-je payer mes charges en cryptos ?
      Mes plans, semences ?
      Comment sur les marchés , on fait pour la cryptos ?
      Crois-tu que les gens ont en plus de leur travail le temps de gérer la cryptos ?
      Et que se passe-t-il si on a des coupures d’électricité, si ils coupent internet ?
      Ne peuvent-ils pas , les banques, des hackers, gouvernements, voler ton argent cryptos ?
      Des traders, spéculateurs, milliardaires, ne peuvent-ils pas faire s’effondrer le court de la cryptos ?
      Je ne suis pas certain de la valeur de la cryptos, ni de l’assurance que celle-ci apporte

       
    • @cftc, c’est Delamarche qui le dit dans sa vidéo : "Débancarisez-vous !"
      Ca veut dire quoi ? Diversifier son portefeuille d’épargne en achetant des pièces d’or, des cryptos, des montres de luxes, des tableaux ? ou vivre hors du système bancaire ?
      Parce que dans le 1er cas c’est totalement justifié, mais dans le second ce n’est pas possible au quotidien. Rien que la paye on la reçoit comment ? en stable coin basés sur l’€ ? Ok mais après comment acheter sa baguette de pain ? La boulangère ne possède pas de terminal capable de convertir à la volée des crypto en €. Ou alors avec des monnaies régionales, mais ca représente peanuts.
      En tout cas j’attends toujours des solutions concrètes pour vivre normalement dans la société en étant totalement "débancarisé" en 2022.

       
    • « Ca veut dire quoi ? Diversifier son portefeuille d’épargne en achetant des pièces d’or, des cryptos, des montres de luxes, des tableaux ? ou vivre hors du système bancaire ?
      Parce que dans le 1er cas c’est totalement justifié, mais dans le second ce n’est pas possible au quotidien. »
      Et bien sa réponse est forcément et logiquement la même que la vôtre puisque, comme vous le dites vous-même, dans le deuxième cas c’est en effet illusoire car impossible dans la situation actuelle.

       
    • Ca n’est que ma supposition puisque Delamarche n’explique pas en quoi consiste sa débancarisation. D’où ma question à destination des qq experts BFM ci-dessus.
      Je suis là pour apprendre humblement.

       
    • Il n’y a pas ici « d’experts BFM » @Marcellus, tout au plus certaines personnes qui suivent plus ou moins les interventions de O. Delamarche ou d’autres. C’est mon cas dans une certaine mesure. Vous faites des suppositions mais vous avez aussi des interrogations, et comme je l’ai déjà entendu s’exprimer sur ce sujet, je me suis permis de répondre. En l’occurrence il a déjà abordé cela, simplement vous êtes sans doute passé à côté. On ne peut pas être totalement débancarisé. Il dit grosso modo que ceux qui ont de très grosses sommes d’argent ont tout intérêt à ouvrir des comptes dans une banque suisse. À ceux qui en ont moins il conseille d’en laisser un minimum sur les comptes bancaires, disons pour les dépenses courantes, et d’utiliser leur argent d’une manière ou d’une autre pour essayer de limiter la casse.

       
  • Delamarche s’affine comme le bon fromage avec le temps et devient de plus en plus percutant dans ses propos.

     

    Répondre à ce message

  • #2922764

    Comment fait-on pour partir en Suisse, quand on touche environ 1000 € par mois, avec femme et enfants ?????

     

    Répondre à ce message

    • #2923424
      Le 12 mars à 06:00 par Fer à repasser dans les gencives
      Olivier Delamarche – Russie/Ukraine : quelles conséquences économiques (...)

      Ben...il te reste le metaverse, non j’déconne !!
      Faut pas fuir.
      Partir, c’est une fuite en avant.
      Si on fait tous ça, restera quoi d’la France ?
      Et puis pour quoi ?
      Devenir un migrant, un déraciné ?
      C’est notre histoire, on doit en faire parti
      On doit réécrire, faire, notre histoire.
      Les poilus, les chouans, les révoltés du 6 février 1934, ou en 486 (chute du royaume gallo-romain de Soissons) , ou en 1424, quand les Anglais envahirent le domaine de Charles et mirent le siège devant Orléans, ville-clef pour le passage de la Loire, ou même bataille de Poitiers de 732 ?????
      Ils sont parti ?
      Il y a une différence dans voyager et fuir, il y a une différence dans vivre une expérience dans un autre pays et fuir le pays !!!
      Que Soral continue la lutte de Suisse pour nous est une chose, mais a quoi cela servirait si y’a plus un français en France , plus une famille ???
      Amitié à tous les camarades de E&R

       
    • Il ne faut pas raisonner sur la base d’hypothèses irréalistes @Fer à repasser dans les gencives. Il y aura toujours des français en France.
      @En la línea del frente, a priori je dirais qu’il ne faut pas y penser si c’est matériellement inenvisageable, ce qui semble être le cas vous concernant. Bon courage.

       
  • Delamarche et Jova, ça ferait du beau spectacle dans le surenchère à l’énervement

     

    Répondre à ce message

  • Il est sympa Delamarche et il porte ses couilles, il prendrait encore plus d’oseille s’il était du côté du manche donc aucune raison de l’incriminer sur son désir de fuir l’enfer fiscal français.
    Franchement, qui ne rêverait pas de s’installer en Suisse et d’y gérer ses affaires.

     

    Répondre à ce message

  • Que se passe-t-il si on est endetté auprès d’une banque et que cette dernière se casse la gueule ?
    Voire si, pour le plus grand bonheur de macron, on assiste à un effondrement systèmique ?
    On s’embrasse et on oublie ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents