Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Professeur Didier Raoult : "Je ne veux pas devenir idiot, donc je suis complotiste !"

Le professeur Raoult, sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Il continue à raconter n’importe quoi, se la joue complotiste pour continuer à être efficace dans son rôle d’opposition contrôlée.

    Il prétend ne pas répéter le conte obligatoire ... je ne l’ai pas entendu remettre en question la version officielle de la grippe espagnole ni la virologie elle-même.
    Il continue à dire qu’il faut vacciner les personnes fragiles.

    Ceux qui accordent du crédit à ses propos sont des gogos, ou devrais-je dire des gogoys.

     

    Répondre à ce message

    • #2933554

      Tu ne comprends pas qu’il y a plusieurs façon d’être complotiste.
      Il y a autant de façon d’être complotiste qu’il y a de complotistes.

      Parmi une population donnée :
      Il y a ceux qui voient des complots de partout.
      Il y a ceux qui n’en voient nul part.

      Les complotistes se positionnent entre ces deux groupes.

      Il y a ceux pour qui les complots s’entament avec la mise à mort de Jésus par le Grand Sanhédrin, pour d’autre les complots s’entament avec la prise de Jéricho, pour d’autre avec la révolution de 1789, pour d’autre avec la guerre de 14-18, pour d’autres avec le plan Marshall, pour d’autre avec le 11 septembre 2001...

      Tout dépend aussi de ce que tu mets dans ta grille de lecture géo-politique historico-critique.

      Refuser tout en bloc signe une fragilité de l’esprit incapable de trier le bon grain de l’ivraie, ce qui revient à jeter l’eau du bain avec le bébé.

      C’est pourquoi vient l’instant, sinon le jour, libérateur, où la problématique n’est pas d’accorder du crédit ou non à tel discours d’untel mais de savoir en filtrer le vrai, la véracité.

      Je te souhaite d’atteindre cet instant ou ce jour-là.

       
    • Je ne comprends pas, pourtant dans une vidéo il a dit qu’il n’avait jamais vu un vaccin aussi mauvais et là il redit qu’il faut injecter les anciens d’autant qu’on est arrivé à la 4è dose sachant que ces injections tuent. J’attends à ce qu’ils disent comme le Pr. Péronne, Yeadon, Malone et bien autres qu’il faut stopper ces injections, sans oublier que le virus n’a pas été isolé, donc retour case départ.... Il sera plus crédible

       
    • Et toi t’es un bon gros complotiste.

       
    • Complotiste est un terme de l’Ennemi au fait donc ça sert à rien d’en chercher une définition bande de bulots. Il remplace le terme américain de conspirationiste suite au 11 Septembre.

      La bonne question c’est qui sont les "comploteurs", mais faut pas compter sur le tiède Raoult et les suiveurs dans votre genre pour ouvrir les yeux, vous préférez vous enfermer autour de ce terme-piège de hameçonnage d’ingénierie sociale ! C’est un piège !!! Toi comprendre ?!

       
    • @ à bas la SS

      Le concept de "la théorie du complot" émane de la CIA, avril 1967.
      Suite à la remise en cause, par le peuple Américian, de la version officielle de l’assassinat de
      J.F. Kennedy.
      Celle-ci permettait ainsi de discréditer toute personne, émettant un doute, une réflexion, une autre analyse.

      Donc rien à voir, avec la date du 11 septembre, même si ce concept était acté pour d’autres mensonges qui devaient suivre.

       
    • Absolument. Au cours de ces 2 dernières années, il a justifié toutes les mesures prises par le gouvernement. A commencer par le test PCR, dont on savait des le debut qu’il était une arnaque et a permis de labeliser quiconque décédé de mort COVID. Pour la premiere fois dans l’histoire de la médecine, nul besoin d’avoir des symptômes ou d’être effectivement “malade”, un test foireux et hop, vous êtes un “cas”. Le premier symptômes du COVID était devenu le fait de ne pas en avoir, le fameux “asymptomatique”. Et puis tout le reste, y compris sa constante promotion de l’injection empoisonnée. Combien de morts supplémentaires faut-il au “tres grand professeur” (cf lui-meme en toute modestie) pour qu’enfin il se declare contre. C’était pourtant bien parti sur E&R, lorsque A.Soral avait parfaitement identifié les similitudes avec le VIH. Jusqu’à la preuve de l’existence du virus que l’on attend toujours. Même Fauci a déclaré, dans un interview sur CNN, combien les 2 épidémies étaient semblables. Finalement, cette episode, qui dure, a été le révélateur de l’absolue corruption de la médecine et de son établissement.

       
    • @shabb... quand vous recevez des menaces de mort en permanence sur votre famille et sur vous même vous avez forcément le cul entre deux chaises ! Le Professeur fait ce qu’il peut car chacune de ses prises de décision peut peser très lourd dans un sens comme dans un autre. Peut être auriez vous été plus clair et direct à sa place, oui mais vous seriez mort aujourd’hui et votre femme avec.

       
    • Peut-être qu’une personnalité qui décède après avoir tenu certains propos est plus utile au bien commun qu’une qui tient un discours tiède ...
      N’est pas Jésus qui veut, et je ne prétends avoir le courage du sacrifice ultime, je ne suis pas à sa place.
      Je constate juste que Raoult ne sert à rien, il maintient le bulot endormi dans un discours faussement subversif c’est tout.

       
    • #2934272

      Il ne risque pas de devenir idiot, il l’est déjà.
      Alors moi je suis en phase totale avec votre pensée.
      Il m’a fallu beaucoup de temps pour cerner le personnage. Mais là, ma conclusion est sans appel. Le monsieur, toujours dans la satisfaction de soi, n’est qu’une girouette rouillée battue par tous les vents. Elle ne tient presque plus debout et menace à chaque instant de basculer sur elle-même. Attention si vous passez en-dessous.

       
  • Si ils continuent à l’emmerder comme ils le font, bien bientôt on pourrait l’avoir en duo avec Soral, moi je ne désespère pas en tour cas, vu comment il a évolué ces derniers temps.

     

    Répondre à ce message

  • En attendant, les injections expérimentales continuent.

     

    Répondre à ce message

  • #2933558

    Les rapports Kinsey pour la France sont rédigés en anglais ?!!???

     

    Répondre à ce message

  • Je ne suis pas toujours d’accord avec lui (Grippe, vaccins) mais là il est énorme dans cette vidéo hebdomadaire.
    Quand il dit vaguement que les pseudo vaccins pourraient être efficaces pour éviter les formes graves c’est pour que l’on concentre la vaccination sur les plus de 65 ans avec comorbidités.
    Ce sont des personnes dont il sait qu’elles n’ont pas une espérance de vie énorme et que s’il y a un effet néfaste à long terme, ces personnes n’auront pas le temps de le constater.
    Je pense qu’il sait que ces vaccins ne fonctionnent pas du tout (chiffres, résultats, statistiques, observation), mais qu’il est obligé de ne pas tout révéler trop brutalement cela pour ne pas braquer trop de décideurs.

     

    Répondre à ce message

    • Je ne suis pas sûr que si des "plus de 65 ans avec morbidité" faisaient partie de tes proches, tu tiendrais ce genre de propos.

       
    • Titouan, Ce ne sont pas mes propos mes ceux de Raoult.
      Malheureusement pour toi, la mort existe et en terme de santé publique il faut laisser de coté l’émotionnel. Il faut penser en terme de chiffres et c’est comme ça.
      Dans ses deux dernières vidéos Raoult a bien expliqué que s’il y a des effets néfastes à long terme, il vaut mieux que ce soit sur une personne âgée et assez malade qu’un jeune en bonne santé.
      Tout ceci si l’on croit à l’efficacité des vaccins. Il s’adresse donc aux décideurs.
      En gros, il dit de lâcher les plus jeunes avec cette vaccination quasi forcée.
      Ce sont des étapes. Il dira bientôt que dans son IHU, il ne constate pas vraiment d’effets positifs pour éviter les formes grave. Il dira que c’est ce qu’il constate dans son IHU mais qu’il ne sait pas pour le reste de la France...et ainsi de suite.

       
    • ...mais ceux de Raoult.
      j’allais écrire autre chose. Impardonnable.

       
  • Bientôt antivax ?

     

    Répondre à ce message

  • Propos ambiguës voire contradictoires, on dirait du Véran. Les masques ne servent à rien mais il faut quand même les porter, le vaccin n’est pas pas efficace mais il faut quand même le faire.

     

    Répondre à ce message

    • ha ben nan ! ça n’ est pas ce qu’ il a dit..
      il a dit qu’ un test sur 3000 pers. n’ avait pas démontré l’ efficacité du masque ; mais que par ailleurs , le masque était recommandé en milieu sensible (hopitaux + visites ehpad), et pour les gens fragiles placés en situation de choper le virus ; pareil pour le vaccin .
      bref , rien que du bon sens de grand-mère..

       
  • D’accord à 100 /100 avec Raoult, qui est en ce moment la cible puissance 1000 du journal local La Provence .

     

    Répondre à ce message

  • #2933846

    Je ne comprends toujours pas comment on peut recommander une injection ne serait-ce que pour les plus fragiles dont on dit quelques minutes auparavant qu’elle est inutile et surtout inefficace (pas de différence d’infectés/malades entre injectés et non-injectés, nombre indéterminé de doses nécessaires).
    Est-ce que c’est une manière d’apaiser la Bête pour pouvoir dire le reste ?

     

    Répondre à ce message

    • est-ce une manière d’ apaiser la bête ?
      par forcément , en médecine , une part très importante de la résistance à la pathologie réside dans l’ autosuggestion du patient "maman inquiète = bébé malade , maman rassurée = bébé surmonte les p’tits trucs de la vie".. évidemment il y a aussi les pathologie lourdes .
      pour le vaccin c’ est pareil , et il faut retenir ce qu’il dit sur "la confiance" ! des mois que je le répète : la confiance en la science médicale , son industrie , les autorités de santé et ses tuteurs politiques vont être très difficile à restaurer .

       
  • #2933876

    sacré Professeur ! ... le plus drôle, la "cerise", c’est à la fin quand il tourne en dérision "la mutation sociale vers le télé-travail dans l’ère post-pandémique" si chère à nos zélites... c’est très savoureux !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents