Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Professeur Didier Raoult – Pourquoi le variant Omicron résiste-t-il au vaccin ?

C’est devenu un phénomène religieux. Mais, quand même ! On a un Premier ministre qui reçoit deux doses vaccinales et fait le covid. Il dit que ses enfants… C’est pas gentils pour ses enfants, qui lui ont transmis. Bon. On a un ministre de la Santé, qui lui a fait trois injections et qui fait un covid. Quand même, c’est dans leur chair qu’ils sont touchés. Comment, en étant touché dans sa chair, on peut encore croire au message que l’on donne en disant « vous allez pas faire de covid si vous êtes vacciné » ? Il y a quand même une question qui est celle-là, de la discordance entre le vécu et la théorie, et de voir la puissance de la théorie à côté du vécu. […]
C’est ce qu’expliquait Baudrillard en 78, voyez, des gens géniaux qui voient les choses avant tout le monde ; dans Simulacres et Simulation, il expliquait qu’on finirait pas avoir un domaine d’hyperréalité, dans lequel cette hyperréalité, qui est une réalité digitale, n’a plus que de très, très lointains rapports avec la réalité observable, qu’on est susceptible de vivre. Y a des mondes parallèles. Y a un monde dans lequel les gens disent « écoutez, si vous vous vaccinez pas, vous êtes épouvantables, faut vous faire… pis que pendre », des gens qui disent « mais vous êtes des criminels de dire que le vaccin… » Et puis ces mêmes personnes vont à un moment être malades, avec [tout en ayant reçu – NDLR] le vaccin, et continuer à avoir un discours extrême, enfin c’est un discours d’une violence incroyable, qui n’est pas justifié par les faits.

 

Le Professeur, sur E&R :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Beaucoup dans les mainstream, se sont fait vacciner.
    Et ces clowns après avoir tout fait pour discréditer les médecins qui préconisaient certains traitements,
    - après avoir bien aboyer sur ceux qui osaient dire qu’ils ne se feraient pas piquouzer.
    On sentait que Monsieur Guillotin était dans les coulisses, prêt à relancer la fabrication de son invention. Et là je ne suis pas certaine qu’ils auraient délocalisé la production en chine. Leur impatience n’aurait pas supporté, les délais de livraison.

    Je pense que tous ces propagandistes sont furieux de s’être fait avoir.

    Alors là, c’est le concours Lépine dans l’abjecte, l’immonde, la férocité.
    Je ne serai pas étonnée, si les miradors revenaient à la mode, les voir se bousculer pour y élire domicile, pour un temps.

    Certains sont devenus des fanatiques, comme Rioulo et sa femme Géraldine chez Hanouna, etc ...
    Ces petits tyrans vous les connaissez.

    Je ne compte que 3 intervenants qui ont tenté, de dénoncer ce qui se met en place.

    Bienvenue dans un monde communiste.

     

    Répondre à ce message


    • Je pense que tous ces propagandistes sont furieux de s’être fait avoir.



      En fait non. Dans le système "vacciné" je continue d’entendre "oui bidule vient d’avoir le covid, mais heureusement il est vacciné donc ce ne sera pas trop grave..."

      Donc je demande :
      OÙ est l’étude scientifique que ce pseudo-vaccin protège des formes graves ?
      Comment peut-on dire PREDIRE quelle complication est évitée ??? On parle de science ou de voyance ?

      Comment une telle affirmation, qui logiquement nécessiterait un délai important pour exploiter toutes les données sérieusement, a pu sortir aussi prématurément ? C’est basé sur une vraie étude scientifique ou alors c’est le commercial de Pfizer et consort qui s’exprime ?

       
    • Le seul moyen de prouver que les formes graves sont évitées grâce aux vaccins, c’est d’avoir deux groupes totalement homogènes (âge, co-morbodités, état de santé, type de variants etc), le groupe contrôle étant celui n’ayant reçu aucune dose de vaccins, et d’observer le % de chacun des deux groupes qui termine en hospitalisation / réanimation / décès.
      Je crois que la DREES et l’étude écossaise ont fait ce travail mais sans garder d’homogénéité dans les groupes.
      Si il y a une différence notable (ou non), on se serait fixés.

       
    • @ cogito

      Ce sont deux choses différentes, les études, les propagandistes qui se sont fait piquouzer, cela ne leur effleure même pas l’esprit.
      Ce qu’ils réalisent pour beaucoup, c’est qu’ils se sont fait injecter un truc pour rien, qu’ils tombent malade, que sur les effets secondaires niés, (propos complotistes), ils commencent à se poser des questions.
      Vexés, inquiets, voudraient bien donner un dernier coup d’accélérateur, contre ceux qui ont été lucides et ont sauvé leur peau.
      Les pervers piégés fonctionnent comme cela. Ils ne veulent pas aller tout seuls à l’abattoir.

       
  • L’Etat Français a beaucoup vaccinés ,mais le but n’étant pas de protéger les Français contre le covid et variant Omicron ,mais de multiplier les cas contacts et les malades mais en plus , la cerise sur le gâteau de procéder à un passe vaccinal pour les faire chier un peu plus .Et nous voyons que le but de la connerie est atteint .Youpi !! vive le roi des cons et sa bande de zozos !!

     

    Répondre à ce message

  • Raoult ; soupape de securité du système pour empecher de comprendre que les virus tels qu’ils nous les ont défini, ne sont pas contagieux. Voir théorie des exosomes, travail de bechamps etc.
    Le mensonge est là, encore plus lointain que nous ne pouvons l imaginer...

     

    Répondre à ce message

  • "En dépit des dix milliards de doses ,il y a de plus en plus de cas " Tout ça fait curieusement penser à leur curieuse "guerre contre le terrorisme" dans laquelle , tout ce qu’ils entreprennent le renforce au lieu de l’affaiblir et partout ou ils vont pour le combattre,il prolifère .

     

    Répondre à ce message

  • Oui, cette hyper-réalité, c’est tout simplement un DEVOIEMENT de la science.

     

    Répondre à ce message

  • Didier Raoult à partir de 7’10 : "Si vous êtes lucide alors c’est que vous êtes complotiste. [...] Je ne crois plus [...] au père noël."

     

    Répondre à ce message

  • Excellent sur de nombreux points, à ceci près que l’on peut s’étonner de l’obstination, après un tel argumentaire, à dire qu’il faut malgré tout « vacciner » les personnes à risques alors que cet éminent professeur n’ignore rien de l’arnaque et surtout du fait que ces produits sont sous AMM conditionnelle. Quid également des effets secondaires dont évidemment personne ne parle, du moins officiellement. Va falloir arrêter ce côté chèvre et chou qui débouche sur des incohérences totales. Le courage ne se sert pas en tranches.

     

    Répondre à ce message

  • Pour les bac -12 frustrés des précautions de Raoult à qui je répondais sur E&R que celui-ci parle en tant que professeur d’infectiologie, et qu’à ce titre il ne peut rien affirmer qui ne soit irréfutablement sourcé, vous en avez désormais la démonstration.

    Il n’a aucune limite politique, aucun tabou. Dès qu’il a une bille, il la jette violemment à la gueule du gouvernement, des labo et des merdia.

     

    Répondre à ce message

    • « Il n’a aucune limite politique, aucun tabou »
      Euh là faut peut-être pas exagérer non plus ! Je peux comprendre une grande prudence malgré qu’il en dise déjà beaucoup, et je suis le premier à considérer qu’il faut tenir compte de sa position (j’entends dans la structure) mais faut pas non plus tout repeindre en rose. Et je suis d’accord avec vous pour dire qu’il est parfaitement absurde de parler, comme le font certains et pour ne prendre qu’un exemple symptomatique, de « soupape du système », ce qui n’est évidemment qu’une formule creuse et stupide. Dès que certains n’ont pas à cent pour cent ce qu’ils attendent, ils ne peuvent s’empêcher de verser dans un genre de « complotisme du complotisme » ridicule.

       
    • Les sources sur les effets secondaires sont pourtant légions, maintenant s’il faut attendre qu’elles soient officielles, des corps peuvent passer sous les ponts.

       
    • @ Eric

      Il a dés le début dénoncé la corruption systémique, il a rapidement mentionné le monde marchand dans lequel on vit et la falsification générale en conseillant chaudement de lire "l’échange symbolique et la mort", indirectement mais clairement comparé le gouvernement à l’occupation nazie,il a dénoncé la main mise de bill gate sur l’OMS, il a parlé des effet secondaires des vaccins et désormais affirme clairement, chiffres à l’appui, parce que c’est un professeur, pas un youtuber, que la vaccination, non seulement ne sert à rien, mais à fait exploser les contaminations avec les anticorps facilitant et il dénonce et donc s’oppose ouvertement et directement au pass sanitaire, tout en accusant le sommet de l’état d’être en dissonance cognitive.

      IL VOUS FAUT QUOI DE PLUS POUR ÊTRE SATISFAIT ??

      Raoult, c’est comme Trump, dans le sens où, pour le comprendre avant d’en avoir la preuve, il faut être mentalement dans "d’autres sphères intellectuelles". Sinon impossible que l’évidence s’impose à nos yeux.

       
    • Que me faut-il pour être satisfait ? Ce n’est pas le sujet, on s’en fout. Je ne cherche pas ma propre satisfaction ni n’ai besoin pour apprécier qui que ce soit de l’idéaliser ou d’être en accord sur tout. J’ai d’ailleurs critiqué explicitement cette position à la fin de mon commentaire initial, ce qui si vous en aviez tenu compte aurait dû vous amener à ne pas poser cette question, qui plus est en majuscules ce qui est un peu ridicule. J’ai juste noté ce qui me semble être une incohérence dans cette intervention précise, incohérence que les points positifs que vous évoquez viennent d’ailleurs plus renforcer que contredire, à savoir qu’il n’y a pas lieu après un constat pareil à celui qu’il fait (et dont vous rappelez de nombreux aspects positifs) de continuer à dire que les gens fragiles doivent se balancer à répétition de je ne sais quelle saloperie dans les veines. Enfin, malgré ça nous sommes sans doute globalement d’accord.

       
    • Je corrige une étourderie : « … de continuer à dire que les gens fragiles doivent se balancer à répétition je ne sais quelle saloperie dans le corps », et non dans les veines bien évidemment !

       
    • @ Eric

      Pour ce qui est de l’injection, sans saloperie, cette injection peut représenter un bénéfice, ne vous en déplaise, pour les personnes ayant un risque de mourir des suites du COVID, élevé.
      Et selon ses propos, il s’agit de personnes avec comorbidités élevées et une espérance de vie de 2 ans en moyenne.
      Qu’ont à faire des effets à long terme ces personnes ? Rien.
      A t-il parlé de les obliger ? Non, de leur envoyer un docteur en priorité pour en discuter. Où est le soucis ?

      Pour ce qui est des effets d’injections supposément trafiquées, je ne dis pas par là que je pense que c’est faux, mais je ne dis pas que c’est vrai non plus, on rentre là dans un autre domaine que le médical.
      Ça n’est pas parce que des chirurgiens viendraient à mutiler des gens avec un scalpel qu’il faut interdire les scalpels.
      Pas besoin non plus d’être hyper perspicace pour deviner que, en cas de lots effectivement destinés à tuer, ceux-ci n’auront pas été envoyés à l’IHU, le meilleur endroit au monde pour analyser les fioles, ni pour deviner qu’ils s’y sont fait un devoir/plaisir d’analyser directement ce qu’il y avait dedans avant de se l’injecter. Pour peu qu’ils se le soient vraiment injecté, ce qui m’étonnerait TRÈS fortement. Déjà faut être un abruti fini à la pisse pour s’injecter cette merde, mais alors pour se l’injecter alors qu’on peut très bien ne pas le faire et s’auto déclarer l’avoir fait, là, ceux qui ont fait ça, si ils crèvent ça n’est plus un drame mais une sélection naturelle...

      Sinon oui, il semblerait que nous sommes globalement d’accord. La phrase en majuscule ça peut aider à réveiller les ensuqués...

       
    • « Pour ce qui est de l’injection, sans saloperie, cette injection peut représenter un bénéfice, ne vous en déplaise, pour les personnes ayant un risque de mourir des suites du COVID, élevé. »
      Ça ne veut rien dire et vous n’en savez rien, ne vous en déplaise. C’est d’ailleurs le baratin qu’on nous sert et que même certains sceptiques finissent visiblement à la longue par intégrer à force de matraquage. Personnellement je ne suis pas ensuqué et encore moins au point d’avaler ça.
      Pour le reste, vous partez dans des directions qui sont les vôtres mais ça me parait très faible et à la limite du déni. Quant au parallèle avec les scalpels, franchement ?! Il faut juste essayer de ne pas sûrréagir dès lors que quelqu’un émet le moindre bémol, à savoir que ce qu’il dit de la corruption et de big pharma doit faire plus que susciter la suspicion, et ce à tout point de vue. Il est suffisamment intelligent (c’est le moins que l’on puisse dire) pour savoir que tout ça est une arnaque monumentale, pour ne pas dire une association criminelle, donc ce qui est une saloperie l’est pour tous ou pour personne. Faudrait aussi arrêter de parler de « vaccins ». Tout le monde peut comprendre ça, comme on peut aussi comprendre, moi le premier, qu’il n’aille pas au bout (il est méritant et en fait déjà beaucoup).

       
    • @ Eric :

      Le risque de forme sévère est réduit d’environ 50% sur les premières souches avec l’injection (Ok avec vous ça n’est pas un vaccin). Regardez les statistiques dont Raoult parle.

      Après il dit clairement que ça ne marche plus avec les variants et qu’il faut voir en en parlant avec le médecin.

      Personne ne peut aujourd’hui déclarer publiquement que cette injection est un génocide. La puissance des merdia est trop élevée, l’effet serait négatif. Vous oubliez que la cible n’est pas nous, qui venons ici, mais les faibles d’esprits qui ont peur et les mongoliens qui se sont fait injecter pour aller au cinéma.

       
    • « Le risque de forme sévère est réduit d’environ 50% sur les premières souches avec l’injection (Ok avec vous ça n’est pas un vaccin). Regardez les statistiques dont Raoult parle. »
      C’est ce que je dis, faut y croire ! Un truc qui ne prémunit pas de ce qu’il devrait aurait par contre des vertus curatives pour les formes graves, et encore seulement sur les « premières souches » !!!
      « Personne ne peut aujourd’hui déclarer publiquement que cette injection est un génocide. »
      Ça s’appelle de l’autosuggestion et ça n’est rien d’autre. Justifier est une chose, dire que c’est impossible une autre. Le déni encore une fois. Vous devriez passer à autre chose, on s’est compris et également sur un désaccord.

       
  • #2888251
    Le 19 janvier à 12:55 par QUID DES VACCINS TRADITIONNELS
    Professeur Didier Raoult – Pourquoi le variant Omicron résiste-t-il au vaccin (...)

    Merci Professeur, j’ai bien compris cette histoire de mutation de la spike, la technologie ARN se base sur la production de la spike de wuhan qui n’est plus d’actualité.
    Est ce à dire que la therapie ARN a maintenant zero efficacité et donc la 3e dose voire la 4e dose ne doit pas être injecté , car on ne récoltera que les effets secondaires et aucun benefice.

    Maintenant, quid des vaccins traditionnels comme Jansen, Astrazeneca, SputnikV ou le coronavac. Est ce que ces vaccins restent un peu efficace ou pas ?

    Observe t on la même problématique quant à l’infectiosité, la gravité ou la mortalité post vaccinale que les ARN ?

     

    Répondre à ce message

  • Moauis...Sauf que le système avait anticipé sur le fait que le vaccin ne marcherait pas. Depuis le début ils ont insisté sur le fait que ça n’empêchait pas de le transmettre et de l’avoir mais que ça limité largement les effets graves. Et je peux vous dire que cette dialectique fonctionne très bien auprès du mougeons.
    Exemple : Moi j’ai eu le COVID variant Delta fin Novembre, je suis pas vacciné, j’ai eu comme une bonne grippe. Mon collège triple vacciné vient d’avoir le covid OMICRON, il a des symptômes comme une grippe et bien tous le bureau pense que le vaccin lui a sauvé la vie car il a peu de symptômes. Alors que le dernier varian, bcp plus contaminant certes mais bcp moins dangereux. Comme le dit Raoult, faut arrêter d’essayer de comprendre les mougeons, on est plus dans le réel mais dans la religion.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents