Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Résumé du débat Pécresse–Zemmour : hitlérisation contre crétinisation

Valérie à Éric : « Moi, je suis de droite, il n’y a pas de saluts nazis dans mes meetings »

 

 

Les débats politiques d’avant le premier tour à la télé, c’est comme les éliminatoires de Coupe du monde : les affamés de foot regarderont, les autres attendent les matches à couperet (huitièmes, quarts, demies et finale). Là, pendant 80 minutes, le 10 mars 2022, Valoche et Riton ont lâché leurs coups, elle essayant d’hitlériser son concurrent de Reconquête, lui essayant de crétiniser la Républicaine. C’est ce qu’on peut retenir de cette rencontre.

« Valérie Pécresse a d’entrée jugé qu’Éric Zemmour était "décrédibilisé pour présider la France" à cause du penchant longtemps affiché par le candidat de Reconquête pour Vladimir Poutine. "Quand on est sous l’influence de Poutine, on ne peut pas être patriote", a-t-elle jugé.
"Vous n’êtes qu’une technocrate. La politique vous échappe parce que la politique, c’est avoir des convictions que vous trahissez sans cesse", a répliqué Éric Zemmour. Pointant le refus de son adversaire d’accueillir des réfugiés ukrainiens, l’accusant même d’"inhumanité", Valérie Pécresse s’est vue répondre quelle finirait par accueillir "tous les migrants".
"Tout est bidon chez vous, Madame Pécresse, dans la lutte contre l’immigration", a-t-il ajouté. » (L’Internaute)

Il y a eu surenchère de gaullisme, de souverainisme, de poigne, la petite musique qu’on entend tous les cinq ans en France pendant la campagne de la présidentielle, avant que l’UE et l’Empire ne mettent brutalement, en 24 heures, fin à ces rêveries françaises.

 

 

Là où le combat a été un peu plus drôle, c’est sur Twitter, malgré la censure qui, il est vrai, vise plus les zemmouristes que les pécressistes. Zemmour, avec malheureusement (pour lui) un esprit de l’escalier, a trouvé des arguments contre sa concurrente à droite :

 

 

Même après le débat, les deux zozos ne se sont pas lâchés : surpris en plateau par l’agressivité de Valoche, Riton a répliqué, vers minuit, avec un missile de croisière sur le Pécresseland.

 

 
 

Bon point malgré tout pour Valoche, qui a abandonné son phrasé de demeurée pour plus d’agressivité, de percussion, de vitesse de réaction, ce que son staff de com’ lui avait demandé, sans résultats, pendant le catastrophique meeting du Zénith parisien. Ce qui a amené la candidate à un chiffre (ne pas croire les 12 % officiels) à être parfois arrogante, voire bêtement agressive.

 

 

 

 

Dans une partie d’échecs entre un bon et un moins bon joueur, à chaque moment, et surtout au moment le plus critique, le mauvais joueur peut téléphoner à sa mère, jouer du pipeau, tirer en l’air à la kalach pour perturber l’autre. C’est la politique de la terre brûlée. Cela ne remplace pas les arguments, mais permet de ne pas perdre.

Pendant ce temps, les Français regardent le prix de l’essence monter, l’inflation exploser, leurs poches se vider, et le score de Macron dépasser l’entendement. C’est la théorie des vases communicants.

Question : pourquoi Valoche a-t-elle accepté le débat avec un homme
accusé d’’agressions sexuelles envers huit femmes,
elle qui dit en avoir subi une (mais pas avec Riton) ?

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Le vrai pouvoir appartient aux médias (et donc à ceux qui les contrôle) car ils peuvent choisir quel candidat mettre en avant lors des élections. Que ceux qui croient encore aux élections se réveillent, parce que tout n’est que spectacle, fausse opposition, fausse résistance. Nous n’avons rien à attendre des élections qui servent d’écran de fumée, de pièce de théâtre et d’illusion pour cacher un système totalement corrompu. Rien n’est vrai, tout est faux et planifié à l’avance. Même s’il existe une figure d’opposition réelle, le système fera tout pour le discréditer car les pouvoirs médiatiques sont contrôlé à 99% par l’oligarchie. Une oligarchie prête à tout pour défendre ses intérêts. C’est-à-dire, réprimer, censurer, surveiller, mentir, intimider, dénigrer, emprisonner et employer l’usage de la force si nécessaire. Nous sommes en guerre. Et notre ennemi, c’est le Capital qui finira par détruire toute vie sur Terre.

     

    Répondre à ce message

  • Pecresse est toujours au bord des larmes. Il ne lui reste plus que de pencher la tête comme une institutrice. On dirait la cousine de van der leyen. C’est une aubaine pour les lgbtqq la praline et autres gauchos bobos. Devant Poutine, c’est de la merde.

     

    Répondre à ce message

  • #2923705

    "L’univers n’est pas peuplé de gens bons" déclare Mme Pécresse.
    Et elle si l’univers n’est pas peuplé de gens bons (ou jambons, au choix) où se situe t-elle ? Apparemment la candidate au poste de présidente n’a pas compris grand chose à la vie et je lui conseille fortement de lire l’excellent livre de Franck Lopvet :
    Ton autre vie.
    PS Pour me détendre j’ai regardé le sketch Pécresse/Zemmour hier soir.

     

    Répondre à ce message

  • De nos jours, avoir subi une agression sexuelle, même si l’on ne sait pas de quoi il s’agit au fond (en fait, c’est du domaine de la croyance, quasiment religieuse), cela tient lieu de programme politique.

    C’est dire le niveau atteint. Pouvons-nous aller plus bas dans la connerie, l’imposture, le faux et la mauvaise foi ?

     

    Répondre à ce message

  • #2924059
    Le 13 mars à 07:49 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Résumé du débat Pécresse–Zemmour : hitlérisation contre crétinisation

    Zemmour se fait grave plaisir

     

    Répondre à ce message

  • #2924153

    Pourquoi dites vous les pecressistes ?
    On aurait meilleur compte à dire les pecrasseux

     

    Répondre à ce message

  • #2924874

    Ayant bien analysé les dires du Patron depuis 2020 concernant mÔssieur,je m’en carre le coquillard de cet énergumène... t’auras pas ma voix charlatan Sioniste.

     

    Répondre à ce message

  • A propos de ces petite filles voilés :
    1)Elles sont dans une école coranique comme il y a une école du catéchisme comme il y a une école talmudique
    2)En tous cas on enseigne pas dans ces écoles la lapidation des femmes (comprendre qui pourra)
    3)En tous cas dans cette école il y a la mixité(garçon et fille ,noir et blanc).
    4)En tous Il y a des filles voilés et il y a des filles non voilés ce qui fait que le voile n’est pas un impératif.
    5)En tous cas il n ’ y a pas de secret ,on aimerait bien voir ce qui s’y pas dans les écoles talmudiques.

     

    Répondre à ce message

  • #2925307

    Pecrasse est un personnage "obtu" .Tant par son intelligence que son expression triangulaire.

     

    Répondre à ce message

  • #2926626

    Un exemple de plus de la faiblesse du médiatique "spécialisé" et "critique" français ... qui n’est pas capable de sortir par le haut de ce genre de confrontation dite politique et ... française encore une fois.
    Le niveau journalistique et des commentateurs de ce genre de situation en France est-il tellement mauvais voire minable que le pays reste complétement intoxiqué par une espèce de nomenklatura qui se complait dans un monde clos mais qui a définitivement fait son temps.
    Une espèce de groupe politique français "douteux" critiqué de manière "intellectuelle" par des espèces de presque dissidents pour une situation plaisante quand même ... !
    Les politiques candidates et candidats à l’élection présidentielle française prochaine et les gens qui les suivent même de façon critique : un même parti ... ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents