Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Tennis : face à la douleur, le multi-injecté Rafael Nadal s’incline

"Comme une aiguille qu’on appuie"

« Comme une aiguille qu’on appuie » : Rafael Nadal, battu pour la première fois de l’année en finale du Masters 1000 d’Indian Wells, par l’Américain Taylor Fritz, a ainsi décrit la douleur sur le côté gauche du haut du corps, qui l’a handicapé dimanche.

 

« J’avais mal. J’ai du mal à respirer. Je ne sais pas si c’est au niveau des côtes... Quand je respire, quand je bouge, c’est comme une aiguille qu’on appuie. Et ce n’est pas seulement la douleur, ça affecte ma respiration », a expliqué l’Espagnol de 35 ans en conférence de presse.

« C’est arrivé hier soir, juste à la fin du match (contre son compatriote Carlos Alcaraz, en demi-finale). Donc pour enchaîner aujourd’hui (dimanche)... Quand j’essaie de respirer, c’est douloureux et c’est très inconfortable. Il est évident que je n’ai pas été capable de faire les choses normales aujourd’hui. J’ai essayé, mais j’ai perdu contre un grand joueur », a poursuivi Nadal entre désarroi inhabituel et fair-play de rigueur.

Le Majorquin, qui briguait un quatrième titre à Indian Wells, a fait appel au kiné à deux reprises dans cette finale. La première fois il est allé au vestiaire pour cinq minutes.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 


 

 

Rafael Nadal, à cause de douleurs ressemblant fort à des effets secondaires d’injections anti-covid, s’est donc incliné face à Taylor Fritz, qui a bien failli déclarer forfait avant le match pour cause de douleurs à la cheville. En plein forme, le serbe Novak Djokovic (alias « No vax, No covid »), qui n’a pu participer au tournoi pour cause de non-conformité, reste encore seul détenteur de son record de 37 titres en Masters 1000 et conserve sa place de numéro 1 mondial, devant le Russe Daniil Medvedev. Un classement pas très atlantiste !

– La Rédaction d’E&R –

 

Matière à réflexion pour Rafa, sur E&R :

 






Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2928864

    Et oui...le système immunitaire qui attaque tes organes et les lames de rasoir de taille nanométrique en graphène qui lacèrent l’épithélium des vaisseaux sanguins et des organes cela pique ! On vous avait avertis, vous avez rigolé, nous nous avez traités de complotistes...et bien maintenant savourez votre agonie !

     

    Répondre à ce message

  • #2928872

    Grâce à Bourla jamais le karma n’a été aussi rapide et expéditif ! Les mecs ils insultent, humilient, se moquent, font la morale...aux non-injectés et quelques semaines à quelques mois après tout au plus ils agonisent aux prises des effets secondaires de l’injection toxiques voire décèdent ! Cela me rend presque sympathique le Bourla ! Il fait du bon boulot !

     

    Répondre à ce message

  • Tout à fait Mr. Nadal, "c’est comme une aiguille qu’on appuie".

     

    Répondre à ce message

  • #2928964

    "c’est comme une aiguille qu’on appuie".
    Le mec a avalé la seringue, voilà jusqu’où va l’amour du vaccin , les mecs l’avalent comme un bonbon pourtant on leurs avaient dit que c’était pas nécessaire d’aller jusque là

     

    Répondre à ce message

  • #2929047

    Son niveau d’ excellence n’ a jamais excédé la surface d’ un court de tennis. Cerveau vide autrement. J’ espère pour lui qu’ un zeste de lucidité viendra le frapper et le tenailler. Cela lui fera mal mais il mourra moins con.

     

    Répondre à ce message

  • on pourrait en écrire une fable. on pourrait faire une comparaison avec la tentation par le diable à Jésus dans l’évangile de st Mathieu.
    le diable offre à Nadal d’avoir la gloire et beaucoup d’argent (s’il gagne le titre). Djokovic a refusé de céder à la tentation du diable.
    Nadal a cédé à la tentation, et à cru bon, en plus, de se faire moralisateur, avant l’autralian open, en disant qu’il fallait se conformer.
    comme toujours, la réponse à nos problèmes de société, c’est Jésus.
    à quoi vont lui servir ses millions de dollars à Nadal, s’il se retrouve immobilisé pour de bon dans un lit d’hôpital, à agoniser ?

     

    Répondre à ce message

  • Bien mal acquis ne profite jamais...

     

    Répondre à ce message

  • Heu on parle d’un athlète de 35 ans (donc proche fin de carrière) traînant pas mal de blessures depuis très longtemps (bien avant la vaccination Covid-19) et qui était invaincu depuis le début de l’année 2022, remportant l’open d’Australie et arrivant en finale de Wells, pas mal pour un picousé prétendument à l’agonie :)
    Moi aussi je m’oppose farouchement à la "vaccination" Covid-19, mais faut pas raconter n’importe quoi non plus...

     

    Répondre à ce message

  • #2929365

    Peut-être faudrait-il arrêter de dire effets secondaires et juste effets, car au final, rien n’est communiqué sur la réelle intention (quid de la composition) de ce sérum - puisque il n’a aucune activité relative à la protection contre le virus. Il faudra aussi arrêter de de l’appeler vaccin.

    Je suis convaincu qu’il n’y a rien de secondaire (ce qui sous entend, inattendu) dans l’hécatombe qui se profile, le seul paramètre non contrôlé et non contrôlable est le délai avant la mort ou l’apparition de pathologies graves, mais c’est un peu la roulette russe, à ceci près que tu tires six coups d’affilée au lieu d’un seul. D’ailleurs, en-outre atlantique on l’appelle - entre autres "the shot" ou "the poke", l’un voulant dire « tir », l’autre, le fait de suriner ou de baiser. Ça tombe sous le sens.

    Aussi, prendre part à ce cirque en misant sa santé et sa vie, j’y vois là quelque chose de profondément égoïste et suicidaire. Il y en a même qui s’en vantent ! La bonne nouvelle c’est que ça finira d’une manière ou d’une autre par fermer leur claque merde à tous ces donneurs de leçon 2.0.

     

    Répondre à ce message

  • #2929548

    Djoko champion du monde !!!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents