Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Traduction ERTV : découvrez le documentaire Hollywoodism : les juifs, le cinéma et le rêve américain

Hollywoodism : les juifs, le cinéma et le rêve américain est un documentaire sorti en 1997 et réalisé par l’Israélo-Canadien Simcha Jacobovici à partir de l’ouvrage Un empire à eux : comment les juifs ont inventé Hollywood (1988) du journaliste et essayiste américain Neal Gabler.

 

Visionnez le documentaire sous-titré par ERTV (1h38) :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Prolongez la réflexion avec
Les Tribus du cinéma et du théâtre de Lucien Rebatet chez Kontre Kulture !

 

À revoir, sur E&R !

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2816103

    Soljenitsyne était l’icone des socialo car anti Staline donc anti-coco.

    Il n’aurait du juste pas dire que seuls des juifs dirigeaient tous les goulags.

    Décidément l’Histoire est la pire des antisémites.



    Molotov et Iejov n’étaient pas Juifs c’est vrai mais ils étaient mariés à des Juives on est toujours en communauté fermée entre Juifs ou Goy marié à une Juive.

     

    Répondre à ce message

  • #2816170

    Ils sont très solidaires et fonctionnent sur les principes mafieux donc sans pitié. Ils ont popularisé le génocide amérindien comme inévitable car pour eux des sauvages. Les responsables sont avant tout les anglo-salcons qui sont devenus leurs complices puis leurs esclaves.

     

    Répondre à ce message

  • L’acteur Marlon Brando avait accusé les Juifs « de posséder Hollywood et qu’ils devraient avoir plus de sensibilité à la souffrance des peuples parce qu’eux même ont été opprimés. » Au lieu de cela, il utilise le cinéma pour perpétuer des stéréotypes raciaux ; on y voit le nègre, l’Indien, l’Arabe, le Mexicain, le Chinois, le Japonais, mais jamais le Juif.

     

    Répondre à ce message

  • Super documentaire de propagande. Tout l’arsenal habituel y passe : pleurniche et autres geignardises, inversion accusatoire, réécriture de l’Histoire, chutzpah et auto-glorification... un modèle du genre.

    Il y a la musique qui fout les jetons quand on évoque les camps, la musique larmoyante quand on parle du maccarthysme, et la musique triomphale pour magnifier la grandeur immortelle d’Hollywood... Nan, franchement, si j’avais eu encore 12 ans, j’aurais peut-être lâché ma larmichette.

    Quelques carences cependant : les ficelles sont légèrement trop grosses, les contradictions un peu trop nombreuses, et les intervenants sont tous de la communauté... sinon le coup aurait été parfait.

    Le détail qui m’a le plus plu, pour ceux qui ont des yeux pour voir, c’est l’apparition d’un membre des Shriners en tenue avec son Fez caractéristique, aux côtés de Louis B. Mayer (de la Metro-Goldwyn-Mayer) à partir de 1h18min. J’invite les camarades qui ne seraient pas familier de ce groupe "paramaçonnique" à aller faire quelques recherches sur les Shriners, ça vaut son pesant de cacahuètes...

    Merci ER pour la traduction

     

    Répondre à ce message

  • Bon, je suis allée jusqu’au bout, mais j’ai fait des pauses ..Je ne sais pas de quand date ce documentaire, mais sentiraient-ils leur fin ? Propagande indigeste, même si je reconnais que j’ai aimé quelques films.. Mais ça c’était avant, car depuis j’ai lu Ryssen .... et entendu pas mal d’acteurs yankees pointer, dénoncer les dessous pédos d’hollywood !

     

    Répondre à ce message

  • Il manque des maillons : financement de départ, leur réseau global, aucune image négative sur leurs activités alors qu’ils sont appelés au tribunal, quid des autres activités de la communauté (ils disent être exclus des banques et pourtant la fed et l’impôt sur le revenu seront créés entre 1910 et 1920).

    Après la deuxième guerre mondiale, les USA ont négocié auprès d’une France exangue, le droit d’importer les réalisations de cette industrie ..

    Ils ont tout compris.

     

    Répondre à ce message

  • S’ils n’existaient pas, faudrait les inventer tellement ils sont plus intelligents que nous au point d’inventer un rêve qui se révèle être un cauchemar.

     

    Répondre à ce message

  • La pègre juive qui prit le contrôle de la pègre aux États-Unis fut elle aussi le fait d’émigrés juifs fuyant la "dictature" communiste et l’antisémitisme des pogroms d’Europe de l’Est. Lansky, Bronfman en sont les personnalités les plus illustres. Lew Wasserman appartenait à ces deux groupes d’émigrés juifs d’Europe de l’Est : à la tête de la fameuse compagnie MCA, contrôlant ainsi Hollywood, il était en plus le roi de la pègre à Hollywood. Voir le documentaire biographique "The Last Mogul", qui confirme amplement son titre de roi de la pègre à Hollywood.

     

    Répondre à ce message

  • #2817104
    Le 28 septembre à 16:43 par Götz von Berlichingen
    Traduction ERTV : découvrez le documentaire Hollywoodism : les juifs, le (...)

    S’agissant de la période de l’Empire russe, cela ne correspond en rien aux faits décrits dans l’Encyclopédie hébraïque

     

    Répondre à ce message

  • Le film est réalisé par un juif sioniste qui a également créé un documentaire (avec le célèbre James Cameron comme producteur exécutif) contredisant plusieurs éléments de la foi chrétienne, en se basant surtout sur la prétendue découverte de la tombe de Jésus et de sa mère Marie, et en référant à des idées douteuses à la Da Vinci Code, supposément fondées dans des textes gnostiques mais dénoncées comme de l’amateurisme par les chercheurs sérieux.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents