Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une guerre prévue

Par delà la cause immédiate de l’intervention Russe en Ukraine, son origine sous-jacente est l’hégémonie américaine sur l’Europe, car la grande thalassocratie sait que « de l’Atlantique à l’Oural » , le grand Empire eurasiatique serait le seul espace-temps géopolitique capable de s’opposer à cette hégémonie.
C’est l’Europia de Jean-Claude Albert-Weil, le « contre-monde », qu’il oppose au « souk marchandaliste-Coca-MacDo », et dont la possibilité d’apparition a toujours hanté la Ploutocratie américaine.

 

Dès les années 1940, cette ploutocratie avait exprimé de la façon la plus brutale parce que la plus vitale, par le plan Morgenthau [1] les impératifs de sa domination mondiale par rapport à l’Europe.
Pour des raisons qui seraient trop longues à exposer ici ce plan se révéla irréalisable.

Mais Morgenthau représente l’essence et Marshall l’accident. Morgenthau représente la nécessité, Marshall la contingence. Marshall est un arrangement temporaire, un sursis.
Dès 1971 l’impérialisme devait siffler la fin de la récréation des Trente glorieuses. Cela ne pouvait pas durer. Sa contradiction arrivait à un point d’explosion. Marshall ne fut qu’une parenthèse artificielle basé sur le volant d’entraînement de la guerre du Viêt Nam. Pendant cette courte période de croissance du capital accumulé, il fut donc possible de faire certaines concessions aux travailleurs.
Mais à la fin des années 70 la loi d’airain de la baisse du taux de profit, fait que ce n’est plus possible.

Les années 80 furent un retour à la dure réalité des lois de Fer de l’Impérialisme, un retour au plan initial, un retour à Morgenthau : décroissance, démantèlement industriel, importation massives d’arriérés, 500 000 avortements annuels, etc.

Tout y sera décomposition, affaiblissement moral, sexuel, spirituel. Elgébêtisme délirant et terrorisme étatique déchaîné.
Avec l’extinction de la Sidérurgie devait aussi s’éteindre les hauts fourneaux de la Conscience radicale.

Puis vinrent inéluctablement la chute de l’URSS & l’Europe bombardée à Belgrade, avec l’installation d’un Kosovo mafieux islamo-américain au cœur de l’Europe.

Le Centre de la vassalisation effective de l‘Europe ainsi abaissée est l’Union dite « européenne ». De par la faiblesse de son capitalisme et la veulerie abjecte de sa bourgeoisie, l’ex-France est devenue la chienne de garde la plus enragée de l’Union.
À l’intérieur, du fait d’une domination communautaire hostile et de son insupportable police, elle est une nation opprimée. Non pas une nation d’opprimés mais opprimée en tant que nation, et occupée par des hordes brunes. Un peuple nouveau apparut, fruit de cette vassalité et de cette castration : le bobo. Il n’a pas en lui un atome de France.

Le Grand Reset est une accélération entropique de cette vassalisation. Transformation définitive des nations européennes en vulgaires latifundes, et leurs bourgeoisies en compradore, comme prévu dans le plan Morgenthau.
La guerre Otanesque contre la Russie, donc contre toute velléité de l’Europe de tourner ses regards vers l’Est, cette guerre était incluse dans ce pack thanatocratique sanitaire : euthanasie vaccinale ET guerre.

Qu’y a-t-il derrière l’obligation vaccinale ? Le Profit, certes, il est sa cause matérielle immédiate, mais il y a aussi la volonté de réduction drastique de la population mondiale, européenne, russe, et américaine essentiellement, c’est-à-dire une volonté génocidaire.

Car les injections fallacieusement nommé vaccins vont causer à court et moyen terme des centaines de millions de morts, majoritairement masculins, avec une stérilité pour les femmes et de nombreux malheureux enfants deviendront littéralement des OGM, à jamais dépendant des laboratoires.

Les couvre-feux et les arrêts domiciliaires, l’abject passeport intérieur sanitaire, tout y puait la caserne à plein nez, car tout dans les péripéties sanitaires n’a eu d’autre but que l’apprentissage de la dictature militaire, nécessaire en temps de guerre.

Encore une fois, navré de me répéter, en 2018, juste avant l’instauration de la Tyrannie sanitaire le gouvernement du Virus issu du charnier du Bataclan a fait graver sur les deux cent mètres de mur du Père Lachaise, à l’extérieur, pour être vus des passants, tous les noms des tués de la Première Boucherie impérialiste.
Ce n’est pas une coïncidence, ni un hommage, mais un Rite, une Oblation, afin de faire naître un égrégore, dans le sens le plus cabalistique et maçonnique.
Cet égrégore, tout vagissant et souillé, portant sur sa face la Couche qui retenait ses excréments de pensée, le voilà tout soudain qui se relève, colossal, Hénaurme [2], furieux, hurlant après sa pitance de sang.

Félix Niesche

Notes

[1] Henry Morgenthau, alors secrétaire du Trésor (ministre des Finances) des États-Unis.

[2] Flaubert

Retrouvez les excellents textes de Félix Niesche sur E&R

 
 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2919506
    Le 5 mars à 14:18 par сељачка буна
    Une guerre prévue

    Bonjour à tous, je vous lis depuis 2012, mais je n’ai jamais rien posté. Petit bémol sur cet article, le Kosovo islamo-mafieux. Oui, les Albanais du Kosovo sont très majoritairement musulmans. En revanche, et contrairement à la Bosnie, les revendications contre les Serbes étaient essentiellement nationales et pas religieuses, même si les uns étaient orthodoxes et les autres musulmans. Ce n’est pas la religion qui a déclenché la guerre au Kosovo, c’est l’affrontement entre deux nationalismes, que chacun a tenté de draper de religiosité en fonction de l’interlocuteur qu’il essayait de convaincre à sa cause. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les Albanais disent que leur religion est l’albanité, alors même que entre 2/3 et 3/4 sont musulmans/toutes régions confondues (Albanie, Kosovo, Macédoine, Monténégro, Epire grec et vallée serbe de Presevo/Prechevo) et que le reste se partage entre catholiques, souvent considérés comme des montagnards "couillus mais assez "primitifs" à cause des pratiques de endémiques de vendetta dans le Nord de l’Albanie (Cf reportage TV sur le clan catholique Shkrelli, un vrai polar) et des orthodoxes (présents surtout dans le Sud de l’Albanie et en Epire) qui se qualifient de pôle culturel et littéraire albanais. Pour revenir sur le Kosovo islamo-mafieux, ce n’est pas un hasard si de nombreux pays arabo-musulmans n’ont pas reconnu le Kosovo, d’une part en raison de certains très étroits tissés avec la SFRJ yougoslave qui ont perduré en dépit des crises et des guerres après 1991 et, d’autre part, car ils ne se sont pas fait berner par les Kosovars sur le prétendu jihad contre les Serbes. Il n y a que la Turquie, pour des raisons politico-historiques dans la région qui s’est empressée de reconnaître le Kosovo et les obscurantistes wahhabites du Royaume... De même, c’est la version présentée par le pseudo spécialiste A. Del Valle, qui ne fait que relayer ce que ses maîtres à penser lui disent d’écrire. Pour la Bosnie, c’est autre chose, car c’est la religion qui dissocie le Bosniaque de ses voisins. Pour l’Albanais, il a déjà sa culture et sa langue qui le différencient des Serbes. Salutations à tous les lecteurs.

     

    Répondre à ce message

    • #2919813
      Le 6 mars à 06:41 par marksus
      Une guerre prévue

      Moi, communiste stalinien, j’analyse autrement : le capital fait tout pour diviser tout ce qu’il peut diviser, avec autant de subterfuges possibles. C’est ainsi qu’il a survécu jusqu’ici. Le capital n’a ni ethnie, ni couleur, mais il a une religion : le dollar. Tant que nous ne ramènerons pas nos analyses à la lutte des classes, nous serons des soumis et de vulgaires commentateurs de notre propre soumission. L’Empire d’Alain Soral, c’est le capital. Son ennemi, c’est le communisme.

       
    • #2921426
      Le 8 mars à 20:49 par сељачка буна
      Une guerre prévue

      A Marksus. Vous/Tu as raison sur le capital. Pour ma part, je ne parlais que du côté fallacieusement islamo du Kosovo. Ca me rappelle d’ailleurs la propagande en marge de la guerre en 1999 où certains hebdomadaires insistaient bien sur le côte ex-chrétien des Kosovars qui continuaient d’allumer des bougies la veille de Noël en souvenir d’un jour important qu’ils commémoraient jadis, tout ça pour les faire passer encore mieux aux yeux de la population française. Dans le genre islamiste, il y a "mieux"... Pour le côté mafieux/capital du Kosovo/Kosmet (c’est selon, si on est Albanais ou Serbe), je crois qu’on est presque tous d’accord là dessus.

       
  • #2919524
    Le 5 mars à 14:58 par jullia
    Une guerre prévue

    Attention, les USA (OTAN) seraient en train de former à des opérations spéciales des Daeschois de la base d’al-Tanf se trouvant aux frontières Syrie-jordanie-Irak et une autre Africaine.
    Interventions accentuées sur le Donbass. Au programme sabotage, actes terroristes.
    Tout ce beau monde via la Pologne.

     

    Répondre à ce message

    • #2919678
      Le 5 mars à 20:05 par roonui
      Une guerre prévue

      Toi, tu lis planète360, lesakerfrancophone, mondialisation.ca. Je me trompe ? : )

       
  • #2919622
    Le 5 mars à 18:38 par Turican
    Une guerre prévue

    La question était a quelle sauce les consommateurs européens allaient se faire bouffer entre la prédation néo colonialiste continu du haut de l’us ou celle du bas de la Chine pour l’hegemonique ( celle qui rit) .....En fait comme dirait les physiciens et pas les économistes ni les pierres lettreux polpot, l’Europe coûte trop en kW pour le reste de la planète dans ce fait qu’elle même en mère Gaia a de moins en moins pour la globale de tous surtout si Pierre, Paul, Jacques sur les limites convenues des dessous .....Pas que des cartes, mais des pieds.

     

    Répondre à ce message

  • #2919644
    Le 5 mars à 19:16 par Jérômeproudhon
    Une guerre prévue

    C’est une guerre test pour peaufiner l’arme absolue de nôtre civilisation, les missiles hypersonics, les f35 ( un iPhone volant mal conçu ) ,canon laser etcetc ,c’est pour les vieux penseurs, aujourd’hui c’est le pouvoir de l’information et de sa transmission dans les cerveaux, une sorte de contrôle hypnotique, ils peuvent créés cent millions de trans, faire haïr un chef ou le faire adorer, le faire tuer, nous faire tous divorcer etcetc..Et cette arme ne s’arrêtera pas, nous sommes à l’installation de la 5g en préparant la 6 g, ce qui veut dire que même la Chine sera sans protection, quand certains auront compris ce que sont des dieux, ils auront tout compris.

     

    Répondre à ce message

    • #2919726
      Le 5 mars à 21:53 par xyz
      Une guerre prévue

      Mdr, les dieux n’ont pas besoin d’armes...

       
  • #2919762
    Le 5 mars à 23:38 par Benito
    Une guerre prévue

    Poutine va peut-être réaliser la prophétie de Dostoïevski : " le peuple russe peut seul régénérer l’Occident décadent ".

     

    Répondre à ce message

  • #2919874
    Le 6 mars à 09:50 par homme_des_fôrets
    Une guerre prévue

    Étant donné qu’en France et dans les pays sous occupation atlantiste, les peuples sont déjà soumis aux diktats d’une pensée unique mondialiste, alors de fait il n’y aura pas de guerre puisqu’elle est déjà terminée au sens où tous sont soumis aux délires mondialistes.

     

    Répondre à ce message

  • #2920056
    Le 6 mars à 15:00 par REX
    Une guerre prévue

    En janvier 2020, on regardait les images des villes confinées, à l’autre bout du monde.

    En mars 2020, le confinement était général.

    En mars 2022, on regarde les images des villes bombardées...

     

    Répondre à ce message

  • #2920305
    Le 7 mars à 05:04 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Une guerre prévue

    les guerres, parlons-en

    les U.S. les ont toutes perdues
    quoi que l’issue des guerres était de mener à des carambouilles territoriales
    combien de morts pour ces méchantes arnaques ?
    ils en ont fait des films

    ça charcle, ça racle de partout
    un p’tit bifton est un p’tit bifton
    c’est comme ça que ça s’est construit, peu importe les décès

     

    Répondre à ce message

  • #2920737
    Le 7 mars à 19:07 par Abyssmode
    Une guerre prévue

    Combattre l’hégémonie américaine en Europe, c’est sympas mais pour quelle alternative ? revenir à un stade antérieur du développement capitaliste, en l’occurrence un capitalisme russo-chinois qui amènera inéluctablement, à terme, la même densité de merde que le capitalisme parachevé des occidentaux ?

     

    Répondre à ce message

  • #2922974
    Le 11 mars à 11:25 par Gigi
    Une guerre prévue

    Bien écrit en ce qui concerne la veulerie de la bourgeoisie et les bobos apatrides. En ce qui concerne les vaccins, par contre j’y vois vraiment une parano car si Macron et l’UE se contrefichent de leur population, ce n’est pas le cas de beaucoup de pays qui ont également vacciné en masse la partie de leur population la plus essentielle à leur survie (Suisse, Japon, Inde, Norvège, notamment). Génocider la population la plus soumise, la plus formée, et utile est un non sens total.

    Perso, je vois le vaccin comme une opportunité inédite de faire énormément d’argent pour les labos avec la complicité des gouvernements afin de mettre en place le grand reset avec la généralisation des QR codes. Pas de virus, pas de confinement, pas de peur, PAS DE VACCIN POSSIBLE, et donc pas de pass, et pas de changement de régime possible. Le vaccin est l’élément déclencheur qui nous fait passer à une société de droit à une société d’autorisation, avec tous les contre pouvoirs qui se sont effondrés au nom de l’état d’urgence, afin de nous habituer à l’obéissance sans condition.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents