Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Arabie saoudite refuse la normalisation avec Israël sans État palestinien

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, et le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, ont discuté jeudi de la possibilité, en faisant allusion à l’Arabie saoudite, d’« élargir » les accords d’Abraham, lesquels ont officialisé les relations entre Israël et plusieurs pays arabes.

[...]

« Une vraie normalisation et une vraie stabilité ne viendront qu’en donnant aux Palestiniens de l’espoir et de la dignité, ce qui nécessite de leur donner un État », a déclaré Fayçal ben Farhane, chef de la diplomatie saoudienne, dans une vidéo publiée sur Twitter vendredi.

Premier exportateur de pétrole brut au monde et plus grande économie arabe, le royaume du Golfe est un très proche partenaire des États-Unis mais a toujours refusé de normaliser ses liens avec Israël en raison de l’occupation et la colonisation par l’État hébreu des territoires palestiniens.

[...]

Ryad ne s’est pas opposé aux accords d’Abraham signé sous l’égide de Washington fin 2020 par Israël et plusieurs pays arabes, dont certains du Golfe proches de l’Arabie saoudite, comme Bahreïn et les Émirats arabes unis. Mais le royaume a répété à plusieurs reprises qu’il faisait du respect des droits des Palestiniens une condition sine qua non pour signer un tel accord avec les Israéliens.

Benjamin Netanyahou estime de son côté que la normalisation avec l’Arabie saoudite permettrait de faciliter un accord israélo-palestinien, bien que les bonnes relations avec les Émirats arabes unis n’aient pas ouvert la moindre perspective d’une évolution du processus de paix.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Revirement saoudien ?

 






Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents